Le fabricant de batteries chinois SVOLT, filiale du groupe automobile chinois Great Wall Motors, vient de confirmer son arrivée en Europe et plus particulièrement en Allemagne. L’entreprise chinoise a annoncé qu’elle allait installer dans le le Land de la Sarre, sa future usine européenne qui sera associée à un nouveau centre de recherche et de développement.
On se rappellera que l’annonce de l’arrivée de SVOLT en Europe avait été faite il y a 14 mois lors du Salon de Francfort 2019.

Un projet d’envergure

C’est donc à Überherrn, à environ trois kilomètres de la frontière française que SVOLT va s’implanter et construire une usine.
La production de cellules devrait être lancée avant la fin de l’année 2023, mais la structure industrielle et de R&D sera opérationnelle dès le milieu d’année 2022.
A une trentaine de kilomètres du l’usine, très exactement à Heusweiler SVOLT va implanter son centre de R&D pour l’Europe. Outre la R&D, ce second établissement sera charger de l’assemblage des modules, des packs batteries et des cellules.
Ce deuxième site n’est pas une création mais une rénovation et une modernisation d’un bâtiment industriel déjà existant. Les produits finis qui sortiront des chaines de fabrication seront directement livrés aux clients.
Ce projet industrialo-électrique a été mené de concert par SVOLT, le ministère de l’Économie, du Travail, de l’Énergie et des Transports (MWAEV) de la Sarre et la société Strukturholding Saar GmbH (SHS) qui ont tous œuvré dans le sens d’une implantation durable mais aussi pourvoyeuse d’emplois dans ce land allemand très industriel.

Une grosse capacité de production et des emplois

Pour l’ensemble de ses nouvelles installations européennes, SVOLT fait savoir qu’il va investir deux milliards d’euros et que son arriver sur le sol allemand va créer quelques 2.000 emplois dans cette région industrielle et automobile de l’Allemagne.
L’usine de modules et de blocs, ainsi que celle, ultramoderne, dédiée aux cellules auront une capacité totale de production de 24 GWh en phase finale, c’est à dire l’équivalent de batteries pour 300.000 à 500.000 véhicules électriques neuf chaque année.
SVOLT produira en Allemagne ses nouvelles cellules lithium-ion sans cobalt de 115 (245 Wh/kg) et 226 Ah (240 Wh/kg).

La Sarre, pour être au plus près des constructeurs et de PSA

En s’installant dans la Sarre, SVOLT se rapproche de ses clients parmi lesquels on compte le Groupe PSA qui a passé avec le fabricant chinois un accord qui porte sur la fourniture d’éléments lithium-ion à hauteur de plus de 7 GWh sur plusieurs années.
SVOLT Energy Technology fournira aussi à PSA des batteries de nouvelle génération sans cobalt.

Les déclarations officielles (via le communiqué de presse)

Hongxin Yang, le président et directeur général de SVOLT Energy Technology, a déclaré :
« SVOLT est une entreprise d’électromobilité internationale de haute technologie pour laquelle l’industrie automobile européenne et le marché croissant des énergies renouvelables revêtent une grande importance stratégique. La Sarre a été choisie comme premier site de production européen pour les produits haut de gamme de SVOLT pour de multiples raisons : non seulement elle se trouve au centre de l’Europe, mais la région est aussi axée sur l’innovation et la technique pour l’industrie automobile. Nous sommes convaincus que le début du partenariat avec la Sarre constituera une étape importante dans le développement d’une nouvelle industrie énergétique alternative et durable et que notre contribution commune sera décisive pour l’avenir. »

Kai-Uwe Wollenhaupt, président de SVOLT Europe et vice-président de SVOLT Energy Technology, d’ajouter :
« En tant qu’entreprise high-tech, SVOLT se concentrera en Europe sur le développement de sous-systèmes tels que les cellules de batterie, les modules et les systèmes de commande en fonction des conditions du marché. Nous mettrons l’accent sur une utilisation durable et responsable des ressources naturelles dans toutes nos activités connexes. Pour ce faire, nous travaillons notamment à la mise en place d’une chaîne d’approvisionnement transparente ainsi qu’à l’amélioration continue de nos technologies de production et de nos processus de recyclage. »

Maxim Hantsch-Kramskoj, vice-président Sales & Marketing, SVOLT en Europe, a dit  :
« Notre force d’innovation s’appuie sur nos connaissances approfondies dans le domaine des systèmes de batteries, que nous développons depuis plus de huit ans, ainsi que sur notre vaste savoir-faire dans le domaine de l’intégration des véhicules. Ces deux caractéristiques font de SVOLT un partenaire idéal pour l’industrie automobile lorsqu’il s’agit de considérer l’architecture du véhicule et le système de batterie dans leur ensemble. »

Tobias Hans, ministre-président de Sarre, a expliqué :
« En Sarre, l’automobile est l’un des piliers de l’industrie. Nous voulons prendre une longueur d’avance dans le changement structurel de l’industrie automobile et faire de notre Land un lieu incontournable de l’innovation en Europe, en particulier dans et pour le secteur automobile. Notre site présente un avantage décisif : les connaissances techniques et l’infrastructure. Pour nous, il s’agit de jouer un rôle de leader dans le développement des véhicules écologiques du futur. Nous misons sur un concept de mobilité durable et innovant – c’est ainsi que nous garantissons les emplois, l’attractivité de la Sarre en tant qu’espace de vie et de travail et que nous maintenons notre position de leader en tant que région de l’automobile. L’implantation de SVOLT nous rapproche de cet objectif et constitue donc un énorme succès pour la Sarre. »

Anke Rehlinger, ministre de l’Économie et vice-ministre-présidente de la Sarre, d’assurer haut et fort :
« La voiture de demain doit être et sera construite en Sarre.
L’implantation de SVOLT est un succès pour la stratégie d’implantation et industrielle de la Sarre, une étape importante pour l’avenir de l’industrie et de la mobilité en Sarre. L’alliance sarroise de savoir-faire industriel, de main-d’oeuvre qualifiée et d’excellentes capacités de recherche et d’innovation peut convaincre dans le monde entier. Grâce à notre politique active en matière d’industrie, de structure et de marché du travail, nous veillons à ce que le changement structurel soit un succès, à préserver les emplois de qualité et à en créer de nouveaux. »

Thomas Schuck , directeur de la gwSaar, Société de Promotion Économique de la Sarre et SHS Strukturholding Saar GmbH :
« SHS est le partenaire et la porte d’entrée idéal des investisseurs internationaux de tous les secteurs lorsqu’il s’agit d’activités sur le marché allemand. Grâce à notre offre de services complète, l’implantation des entreprises étrangères telles que SVOLT est entièrement prise en charge, du conseil initial au développement d’un projet immobilier clés en main. Je suis heureux que le site économique de Sarre se soit imposé face à la concurrence avec plus de 30 régions de toute l’Europe. Des décennies d’expérience dans l’industrie, des entreprises prospères du secteur de la logistique et de l’informatique, une proximité directe avec la France ainsi que des collaborateurs hautement qualifiés – c’est ainsi que nous marquerons des points. »

Via SVOLT, WochenSpiegelOnLine, SaarbruckerZeitung, AP.


Articles similaires
Actualitévie des marques

Alfa Romeo Stelvio et Giulia Sprint 110 ans : Une petite série limitée pour célébrer les 110 ans de la marque

ActualitéEconomieSport automobilevie des marques

Formule E : BMW Motorsport va quitter le nouveau championnat du monde de FE

ActualitéVéhicules électriques & hybridesvie des marquesVUL, Vans, Fourgons

Groupe PSA : Les ludospaces passent à l'électricité

ActualitéEconomieSport automobilevie des marques

Volkswagen Motorsport GmbH disparait

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *