ActualitéEconomievie des marques

Suzuki : En belle forme sur le marché français

Suzuki France va bien et même bien mieux que le marché puisque sur le premier semestre de l’année 2019, les ventes de la marque japonaise ont progressé de 4.1% même de 6% sur le seul marché des particuliers.
Entre le 1er janvier et le 30 juin de cette année, Suzuki a livré quelques 15.163 unités ce qui est son meilleur résultat depuis une décennie.

Petites voitures, grande progression

Cette belle dynamique, sur un marché qui se contracte, devrait permettre d’atteindre l’objectif de 30.000 immatriculations cette année contre 27.241 en 2018 (+ 8.8 %).
Ces bons résultats, dans un climat tendu, permettent aussi d’assurer la rentabilité de la filiale, puisque Suzuki France vend près de 80% de ses autos aux particuliers, le solde se répartissant entre les professionnels (en hausse), les VD et les LCD (Loueur Courte Durée) qui sont d’ailleurs toujours faibles dans le mix des ventes de la marque.
En effet, au premier trimestre 2019, Suzuki n’a livré que 68 véhicules aux loueurs ce qui veut dire 11 autos/mois. Le volume est toutefois en progression de 9.7% par rapport à 2018.
La LLD (Location Longue Durée) se fait un peu plus présente avec une progression de 28.8% entre le 1er semestre 2018 et celui de 2019. Elle représente désormais 255 véhicules ou 1.68% des livraisons.

Evolution de la gamme et… Jimny pour aider à la progression

Stéphane Magnin, le patron de Suzuki Automobiles France, explique que la progression aurait pu être encore meilleure au premier semestre si la filiale française qu’il dirige avait pu recevoir tous les Jimny qui sont en commande.
Hélas, l’usine de fabrication, au Japon, n’arrive pas à répondre à la demande globale pour le mini 4×4 et le marché français, comme les autres, doit patienter avant de pouvoir être servi.
Le directeur de Suzuki Automobiles France de poursuivre et de préciser plus globalement : « La Swift est toujours en tête de nos ventes et les versions hybrides, sur Swift mais aussi sur Ignis, représentent quasiment 50% de nos livraisons. L’électrification de la gamme est désormais bien avancée et elle s’accentuera avant la fin de l’année 2019 avec des nouveautés. »

On ajoutera à cela que la marque jouit toujours d’une bonne image, d’une bonne réputation de fiabilité et d’un réseau, certes pas toujours dense à l’échelle du territoire, mais à taille humaine, à l’écoute et fournissant globalement un bon travail tant au commercial qu’au SAV.
On en dira ce qu’on veut mais le bouche à oreille aide aussi beaucoup dans le développement de la marque qui a su se concentrer sur ce qu’elle sait faire et non s’éparpiller ici et là comme d’autres le font.

A retrouver au 31 décembre prochain pour confirmer et constater la progression.

Via CCFA, JournalAuto, Suzuki.

Articles similaires
Actualitévie des marques

Mercedes-AMG CLA45/45 S Shooting Brake : La boucle est bouclée

ActualitéAutour de l'automobilevie des marques

Le permis de conduire à 17 ans c'est désormais possible mais...

Actualitévie des marques

DS Automobiles : C'est (quasiment) fini pour la DS 3

ActualitéEconomieVéhicules électriques & hybrides

Prime à la conversion : Rabotée et assumée (plus tôt que prévu)

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *