ActualitéCommunicationSalonsvie des marques

Salon de Tokyo 2021 : Ca va être chaud pour les J.O !

L’affaire est d’importance puisque c’est la première fois qu’une telle chose se produit.
Le salon automobile de Tokyo 2021 (ou Tokyo Motor Show) n’aura pas lieu cette année.
Ainsi en a décidé la JAMA (Association Japonaise des Constructeurs Automobiles) dont le président n’est autre qu’Akio Toyoda, le PDG de la Toyota Motor Corporation, n°1 japonais et du n°1 mondial du secteur automobile.

Tokyo Motor Show mais aussi les J.O

Depuis 1954 et jusqu’à présent, le TMS se tenait au début de l’automne, une année sur deux et pour une durée classique d’une semaine environ.
C’est la crise sanitaire actuelle qui a poussé la JAMA a prendre une telle décision puisque le Japon voit arriver sur son archipel une quatrième vague de l’épidémie qui semble s’annoncer plus redoutable que les précédentes.
La décision annoncée ce début de semaine par Akio Toyoda devrait précéder de quelques temps l’annonce que devrait faire Yoshihide Suga, le premier ministre japonais et qui verra la mise sous état d’urgence de l’ensemble des grandes métropoles du pays avec notamment des restrictions de déplacement et des règles sanitaires très sévères et contraignantes ne permettant aucune manifestation ou aucun rassemblement.
Si cette nouvelle vague épidémique se confirme, le salon de l’automobile de Tokyo ne sera probablement le seul à passer à la trappe puisqu’on évoque de plus en plus une possible annulation des Jeux Olympiques d’été.

Akio Toyoda, Président de la Japan Automobile Manufacturers Association en conférence de presse cette semaine.

Pas de salon mais un changement de nom

Le grand salon japonais ne devrait donc revenir sur le devant de la scène qu’en 2022 ou 2023. D’ici là, il aura évolué, muté (comme le virus !) pour passer de TMS à… TMS. Si l’abréviation ne change pas, la signification évolue puisque le Tokyo Motor Show a vécu et va devenir le Tokyo Mobility Show.
Une affaire qui nous rappelle que le Mondial de l’automobile de Paris devait devenir le fameux Paris Motion Festival et qu’il en est mort.
L’automobile doit être désormais une maladie, un gangrène, un poison révélé par certains et dont il faut se libérer pour vivre et exister. Vous avez dit verdissement ?
Le Tokyo Mobility Show va donc devenir le salon des nouvelles mobilités d’avenir à la japonaise avec des expositions à thème et probablement une place moins importante sera faite à l’automobile.
L’avenir est aux trottinettes atomiques, aux vélos électro turbo, aux monocycles électriques, aux vélo-cargos avec des écrans tactiles dans la benne et aux cabines de téléportation… ah non, ça ce n’est pas pour tout de suite !

Sachez enfin que pour l’instant, rien ne change pour le TAS (Tokyo Auto Salon) ou salon du tuning, de la préparation et de la personnalisation qui devrait avoir lieu début 2022.

Via Nikkei, JAMA.

Articles similaires
Actualitévie des marques

MG6 XPower Limited Edition : Cette voiture là, elle est terrible !

Actualitévie des marques

Alpine : Voici l'A110 Légende GT version 2021

ActualitéCommunicationvie des marques

Volvo : T. Jon Mayer devient le directeur du design extérieur

ActualitéEcologie et Nouvelles mobilitésEconomievie des marques

Citroën : Les chevrons sont en route pour sortir du diesel... comme tout le monde !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *