ActualitéSport automobile

Robert Kubica revient en F1 en 2019

S’il est un pilote que beaucoup apprécie, c’est bien le polonais Robert Kubica. En cette fin de saison il fait l’actualité car il va revenir en F1 dès la saison prochaine. Petit retour sur le pilote et sa situation au moment de l’annonce de son grand retour dans la reine des séries au sein de l’écurie Williams Martini Racing.

2011-2018, une volonté de fer pour revenir en F1

En 2008, il remporte le Grand Prix du Canada au volant d’une Sauber eet semble promis à un avenir des plus radieux en Formule 1. Hélas en février 2011 au volant d’une Skoda Fabia S2000, il sort de la route à haute vitesse et percute violemment une rambarde de sécurité. Depuis ce grave accident le pilote a « navigué »‘ entre rééducation, remise en forme,  quelques autres accidents et diverses opérations. Toutefois Kubica n’a jamais abdiqué et il est toujours resté proche des sports mécaniques. Nous l’avons ainsi vu en WRC, WEC, en GP3 Series et Formula E où il essaye les autos tout en se testant lui même. En début 2017, il est invité par Renault F1 Team à piloter l’ancienne Lotus E20 de F1 sur le circuit de Valence.  Il effectue alors de longs relais, des simulations de tour de qualification et des procédures de départ. Il effectuera près de 120 tours du tracé espagnol. A la fin de cette même année, c’est Williams qui l’invite à piloter la FW36. Il participe aussi aux tests de fin de saison, sur le circuit de Yas Marina et il y a moins d’un an, le coup de volant est bien revenu puisqu’il réalise le neuvième temps des essais au volant de la FW40. Pour cette saison 2018, alors qu’il se pensait remplaçant de Massa sur le départ (en direction de la maison de retraite des pilotes de F1, la Formula E) il n’obtiendra que le poste de pilote de réserve de l’écurie anglaise. Mais après avoir beaucoup travaillé en « back office », il est enfin récompensé puisque l’an prochain il sera pilote officiel pour l’écurie anglaise aux cotés du jeune George Russell (20 ans), champion de Formule 2 cette saison et surtout pilote cajolé et poussé par Mercedes-Benz. Via Williams Martini Racing, AP, RobertKubica, F1Stats.
Articles similaires
Actualitévie des marques

Malus écolo : Bruno n'aime plus les grosses autos

ActualitéAutour de l'automobileEconomievie des marques

Malus écolo 2020 : La version WLTP arrivera plus tôt

Actualitévie des marques

Devalliet Mugello 120F : Le light is right à la française

Actualitévie des marques

Nuova Ferrari Roma 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *