ActualitéSport automobilevie des marques

Rebellion Racing quitte le sport automobile

Après 13 années de présence dans le sport automobile, Rebellion Corporation, la maison mère et la propriétaire de l’écurie Rebellion Racing, a décidé lors d’un comité stratégique qui se tenait hier de réorienter sa politique d’investissements et de communication.
Aussi l’entreprise cessera toute activité dans le cadre du sport-business et notamment du sport automobile à l’issue de la saison du championnat FIA/WEC 2019-2020, c’est à dire après les prochaines 24 Heures du Mans.
Rebellion Racing quitte aussi le rallye-raid dans lequel elle était engagée (Dakar notamment).

Réorientation ou coût financier du WEC ?

La direction du groupe suisse dit vouloir se tourner vers d’autres challenges tout en conservant son « ADN rebelle »au cœur de ses implications et de ses prochains engagements, encore non définis, mais qui pourraient être autre que sportif.
On se souviendra aussi que Rebellion Racing fut un des principaux engagés dans le championnat FIA/WEC depuis neuf ans et plus encore, l’équipe fut une des rares à aller taquiner et agacer les équipes d’usine depuis 2012.
L’équipe a gagné de nombreuses courses aux Etats-Unis et plusieurs trophées de la FIA.

Ce retrait de la compétition automobile concerne par ailleurs une entreprise française. Il s’agit du Groupe PSA.
En effet, ce dernier, par l’entreprise de sa filiale Peugeot Sport, avait prévu d’être partenaire de l’équipe suisse pour son retour dans le championnat WEC dans deux ans.
Est-ce à dire que le programme Peugeot en endurance est compromis, on ne l’espère pas !
Cette décision met aussi fin à la collaboration, en WEC, avec les anglais de TVR.

Les déclarations officielles

Alexandre Pesci, le président du groupe REBELLION Corporation a déclaré :
“Le sport automobile a été une formidable ressource pour REBELLION. Les circuits ont été des vitrines exceptionnelles et une caisse de résonance importante pour notre marque auprès d’un public très large. Les retours sur investissement de ces activités dans le business du sport automobile ont été plus que satisfaisants. Nous nous laissons le temps de redéfinir les contours de notre activité, mais les effets de cette décision seront immédiats pour le RACING dès la fin de la saison WEC. Ce ne sont pas des décisions faciles à prendre et sommes attristés de ne pouvoir tenir nos engagements passés pour les années à venir. ”

Calim Boudhadra, le PDG de REBELLION Corporation d’ajouter et d’expliquer sans détours :
« La stratégie de la marque REBELLION Corporation doit changer ! Les 24 Heures du Mans 2020 seront notre dernière course et nous mettrons un point d’honneur à terminer l’aventure sur une note positive, et enrichir un palmarès qui est déjà excellent.
Nous remercions nos partenaires de nous avoir fait confiance et d’avoir relevé, ensemble, tant de défis avec l’esprit rebelle. En tant que team privé, nous sommes fiers d’avoir écrit une page du sport automobile.
Je suis persuadé de la réussite future du challenge de la marque Peugeot en WEC, que je regrette de ne pas être en mesure d’accompagner. ”

Le palmarès de Rebellion Racing

  • 24 Heures du Mans
  • 4eme et première voiture essence lors des 24 Heures du Mans 2012
  • 6eme et première voiture essence lors des 24 Heures du Mans 2011
  • 3eme et 4eme et première voiture non-hybride lors des 24 Heures du Mans 2018
  • Championnat du monde d’endurance FIA
  • Vainqueur du Trophée Endurance FIA pour la meilleure équipe privée LMP1 en 2012
  • Vainqueur du Trophée Endurance FIA des équipes LMP2 en 2017
  • Vainqueur des 6 Heures de Silverstone 2018
  • European Le Mans Series
  • Vainqueur par équipe des Le Mans Series 2011
  • Vainqueur de la catégorie LMP2 des 1 000 kilomètres de Silverstone 2009
  • American Le Mans Series
  • Vainqueur du Petit Le Mans en 2012 et 2013

Via AP, RebellionRacing, REBELLION Corporation.
Crédits photos : RebellionRacing

Articles similaires
Actualitévie des marques

Hyundai Tucson 2020 : Micro hybridation et N Line à tous les étages

Actualitévie des marques

Pagani Huayra Imola : Entre "street legal" et "racecar"...

Actualitévie des marques

Volkswagen annonce (sans surprise) la Golf GTI

Actualitévie des marques

Maserati : La nouvelle sportive portera le nom de MC20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *