ActualitéCommunication

Carlos Ghosn pense à tout !

Après le show Ghosn du 8 janvier dernier à Beyrouth, l’ancien patron de Renault et de l’Alliance compte bien continuer à exister médiatiquement notamment en mettant en avant sa personne ou en valorisant son image.
On a donc appris ce lundi 10 février que Carlos Ghosn venait de s’offrir les services de l’un des agents de stars les plus influents d’Hollywood et d’une partie du cinéma mondial.

Un agent de star pour la star de l’évasion !

D’après les éléments présentés par Bloomberg et repris par Automotive News, l’ancien patron de Renault et Nissan ferait désormais presque parti du « book » de Michael Ovitz qui est le fondateur de l’agence Creative Artists Agency installée à Los Angeles.

Mais qui est Michael Ovitz ?

C’est un agent réputé représentant des acteurs de cinéma auprès des studios de production. Il est le co-fondateur dans les années 70 de l’agence CAA. Il fut par ailleurs, le directeur de la Walt Disney Company dans les années 1990.
Depuis son départ de chez Disney, M. Ovitz exerce toujours son rôle d’agent mais en freelance et pour son compte.

Carlos Ghosn bientôt sur les écrans ou simple fournisseur d’idées ?

Si on en croit les propos de la porte-parole de Carlos Ghosn, Michael Ovitz va assister l’ancien patron dans ses projets et pour l’évaluation des propositions qu’il a reçues.
Elle assure par ailleurs que les discussions entre les deux hommes n’en sont qu’à leur début.
D’autres informations précisent que C. Ghosn a aussi sollicité une rencontre avec John Lesher, important producteur américain de grands films ou de blockbusters.
Le New York Times explique qu’en décembre dernier, quelques jours ou semaines avant sa mise en boite et son évasion, l’ancien PDG aurait rencontré J.Lesher à Tokyo pour lui proposé un sujet de film.
Celui-ci serait basé sur son affaire et il aurait pour thème, la rédemption. Carlos Ghosn étant l’homme broyé par le système et les méchants étant les hommes du procureur de Tokyo et le système judiciaire japonais.
Le média américain ne dit pas si Carlos Ghosn se contentera de proposer les idées et de les mettre sur un papier ou bien, s’il voudra tous les rôles importants dans la réalisation d’un film.
On peut ainsi imaginer Carlos Ghosn dans le 1er rôle, Carlos Ghosn à la mise en scène, Carlos Ghosn à l’écriture du scénario, Carlos Ghosn au montage, au maquillage ou à la bande son… Le film aurait alors une belle allure !

Enfin, il se confirme bien qu’il n’y a aucun accord ou contrat de passé entre C.Ghosn et Netflix et que cela semble relever de la légende libanaise.
L’affaire parait presque logique, l’ancien patron se voit plus, comme certains acteurs, sur le grand écran des salles de cinéma que sur une dalle 4K de 120 cm dans un salon de 20 m².

Affaire à suivre.

Via Bloomberg, TheNewYorkTimes, AutoNews, Twitter,

Articles similaires
ActualitéAutour de l'automobileCollection, anciennes et histoirevie des marques

Classic Days 2020 : Ce fut un bon week end

ActualitéCommunicationvie des marques

Wayne Anthony Griffiths, probable futur patron de Seat

ActualitéNon classévie des marquesVUL, Vans, Fourgons

Suzuki Jimny 2020 : Il revient en version VUL... sans malus

Actualitévie des marques

Skoda Kodiaq RS : 18 mois et puis s'en va !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *