Actualitévie des marques

Porsche : La 911 retrouve une boite de vitesse manuelle

Voilà une annonce qui fera le bonheur des fameux « porschistes puristes » qui ne jurent que par la présence d’un vrai levier de vitesse sur une Porsche 911 plutôt que par l’usage du petit sélecteur qui gère la boîte de vitesses Porsche Doppelkupplung (PDK) à 8 rapports.
Porsche a donc perçu la souffrance de ses amateurs (mais aussi acheteurs) et entendu leurs doléances puisque le constructeur stuttgartois met sur le marché en cette fin avril une 911 équipée d’une nouvelle BVM7.

Une boite de vitesse « à l’ancienne » mais contemporaine

Cette nouvelle boite de vitesses manuelle à 7 rapports est proposée pour l’instant sur les 911 Carrera S ou Carrera 4S et ce, sans supplément, puisque cette nouvelle boite est prévue dans le Pack Sport Chrono qui est de série sur ces deux versions.

Porsche ne s’est pas contenté d’accoler une BVM7 au flatsix de 450 ch puisqu’il a installé avec la boite, un système qui intègre un double débrayage automatique. ce principe technique permet selon le constructeur d’éviter certains à-coups lors de la descente des rapports lors des relances ou des ralentissements.
Les BVM étant généralement plus légères que les BVA ou que les boites de type DCT, l’arrivée de la BVM7 permet à la 911 de gagner quelques 45 kg.

Jouer du levier et du pied gauche vaut bien une petite seconde !

Ainsi équipée la 911 Carrera S annonce une Vmax fixée à 308 km/h et un exercice du 0 à 100 km/h expédié en 4.5 secondes. Si, dans l’absolu, ce temps est des plus corrects, sachez toutefois que la 911 Carrera S avec BVM7 se fait déposer par sa soeur Carrera S avec PDK8 dans l’exercice du départ arrêté.
Ainsi, malgré un poids supérieur de 45 kg, la version avec PDK annonce un temps de 3.7 secondes sur le même exercice soit 0.8 seconde de moins.
Reste que le plaisir du débrayage et du maniement du levier de vitesse doit bien valoir quelques dixièmes de seconde dans un exercice qu’aucun conducteur ne pratique au volant.

Avec le flatsix 450 ch, what else !

Equipées du Pack Sport Chrono, les Carrera S et Carrera 4S intègrent sans supplément le système Porsche Torque Vectoring (PTV) qui distribue le couple moteur de manière efficiente sur les roues et deux nouveaux indicateurs de pression mais aussi de température des pneumatiques.
Pour le reste, on retrouve le flatsix 3.0 L suralimenté qui annonce 450 ch à 6.500 trs/min et 530 Nm de couple entre 2.300 et 5.000 trs et son caractère enjoué et performant.

Sachez enfin que les Porsche 911 Carrera S et Carrera 4S équipées de la BVM7 ou de la PDK8 sont vendues au même prix, c’est à dire à partir de 123.935€ pour la Carrera S et 131.854€ pour la Carrera 4S.

Via Porsche.

Articles similaires
ActualitéEcologie et Nouvelles mobilitésEconomievie des marques

Japon : Vers le bannissement des moteurs thermiques !

Actualitévie des marques

Alfa Romeo Stelvio et Giulia Sprint 110 ans : Une petite série limitée pour célébrer les 110 ans de la marque

ActualitéEconomieSport automobilevie des marques

Formule E : BMW Motorsport va quitter le nouveau championnat du monde de FE

ActualitéVéhicules électriques & hybridesvie des marquesVUL, Vans, Fourgons

Groupe PSA : Les ludospaces passent à l'électricité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *