Actualitévie des marques

Opel dévoile le Vivaro-e

Le marché des véhicules utilitaires 100% électriques est en plein essor, et le groupe PSA ne peut passer à côté. C’est pourquoi après Citroën et Peugeot, c’est au tour de la firme allemande Opel – et de sa filiale britannique Vauxhall – de dévoiler son premier utilitaire électrique, le Vivaro-e.

On se rappellera que la version « show car » avait été présentée durant l’automne dernier sous une forme quasi similaire au modèle présenté ce jour. Le voici ci dessous.

L’électrique prends une place prédominante chez la firme allemande. Jumeau des Citroën Jumpy, Peugeot Expert et Toyota ProAce, le Vivaro 100% électrique signe son entrée dans le monde des VU écologiques.
Esthétiquement, rien ou presque ne distingue le Vivaro-e des autres utilitaires thermiques, si ce n’est la trappe à l’avant ou encore les quelques badges « e » présents sur la carrosserie.

Jusqu’à 330 km d’autonomie

Reposant sur la plateforme EMP2 du groupe PSA auquel Opel appartient depuis 2017, le Vivaro-e promets une charge utile faiblement impacté par la présence des batteries, à 1.275 kg, soit 130 kg de moins que le Vivaro classique.
Unique, pour l’instant, sur le marché, le Vivaro-e est capable de tracter une remorque d’une capacité maximale d’une tonne.

Comme ses jumeaux français (Citroën et Peugeot), le Vivaro-e sera disponible à la commande en juin en 3 longueurs (S, M et L), pour des livraisons prévues en fin d’année.

Côté autonomie, le van franco-allemand proposera à ses clients potentiels deux versions :
– une batterie de 50 kWh qui permets 230 km
– une batterie plus performante de 75 kWh qui autorise, elle, 330 km selon la norme WLTP.
Ces batteries seront logées sous l’espace de chargement au niveau du châssis. Cette mise en place permets de conserver l’espace de chargement du fourgon électrique.

Le moteur électrique de 100 kW (soit 136 ch) pour 260 Nm de couple permets au nouvel Opel Vivaro-e d’atteindre une vitesse maximale de 130 km/h, bloquée électroniquement pour préserver l’autonomie du véhicule.

Pour la recharge, Opel annonce que son Vivaro-e peut être branché sur des bornes en courant continu jusqu’à 100 kWh, ce qui permets de recharger les batteries à 80% en « seulement » 45 minutes.
Côté chargeurs, Opel proposera deux câbles : un monophasé d’une puissance de 7,4 kW qui sera livré de série, et un triphasé de 11 kW qui sera proposé quant à lui en option.

L’Opel Vivaro-e sera disponible à la commande en juin prochain, pour des livraisons prévues en cette fin d’année 2020 à un tarif encore inconnu actuellement mais qui sera annoncé lors de l’ouverture des réservations dans deux mois.

Le cousin britannique Vauxhall Vivaro se branche également !

Sur le marché britannique, point d’Opel, mais des Vauxhall.
La nouveauté est en tout point strictement identique à l’allemand, à la différence près de l’autonomie qui est légèrement inférieure à l’Opel.
En effet, le Vauxhall avoue des autonomies de 125 et 188 miles (soit 201 et 302 km selon le cycle WLTP).

Via Opel / Vauxhall.

Articles similaires
Actualitévie des marques

Opel : La nouvelle Astra arrive sur le marché

Actualitévie des marques

Audi R8 V10 Performance RWD : Avec plus de chevaux pour finir en beauté

ActualitéEssai/Prise en mainVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Toyota Yaris Cross : Enfin un SUV à dimension humaine

ActualitéEssai/Prise en mainvie des marques

Nouvelle DS 4, la voie du premium à la française

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *