Actualitévie des marques

Pagani Huayra Roadster BC : Le roadster ultime à l’italienne

En 2011 apparaissait l’Huayra destinée à la succession de la Zonda.
2016 voyait l’arrivée de l’Huayra BC, variante très sportive de la supercar.
En 2017, Pagani Automobili présentait l’Huayra Roadster.
Et logiquement en 2019, le constructeur de San Cesario Sul Panaro présente l’Huayra Roadster BC ou la supercar italienne qui décoiffe vraiment.

Une belle allure aérodynamique

La Pagani Huayra Roadster BC propose une livrée de carrosserie qui associe le gris clair et la fibre de carbone apparente et brillante. L’ensemble est mis en valeur par la présence d’éléments aérodynamiques de couleur rouge, de bandes centrales décoratives rouges et blanches et l’apposition du N°20 sur les portières qui marque les 20 ans d’existence de Pagani Automobili (1999-2019).

Toujours construit autour d’un chassis qui associe du carbone-titane HP62 G2 et du tissu en carbone-Triax avec deux sous-cadres (ou berceau) en acier semi-chrome molybdène à l’avant et à l’arrière, le nouveau roadster Huayra BC se fait agressif dans son dessin notamment du fait de l’ajout d’éléments aérodynamiques provenant de la version Coupé.
On note ainsi la présence d’un spoiler avant à deux niveaux, de flaps aérodynamiques installés aux coins du bouclier avant, d’ailes avant ajourées, d’un imposant aileron arrière et d’un diffuseur rendu visible par la présence d’un liseré rouge et situé en dessous du nom Pagani et des 4 sorties centrales d’échappement. Cet équipement aéro’ doit plaquer au sol la supercar dès qu’elle circule à haute vitesse.
Le constructeur annonce ainsi un appui de 500 kg à 280 km/h.

Pagani est parvenu à faire de l’Huayra Roadster BC une supercar légère puisqu’il annonce un poids à sec de 1.250 kg soit 30 kg de moins que l’Huayra Roadster standard mais 32 kg de plus que le Coupé Huayra BC.
On apprend aussi que le toit amovible en fibre de carbone est plus léger que celui de l’Huayra Roadster « normale » sans que Pagani ne donne plus de précision au sujet de son poids.

Toujours le V12 6.0 L Biturbo mais encore plus puissant

Cette nouvelle Huayra Roadster BC est toujours motorisées par le V12 6.0 L Biturbo né chez AMG. Toutefois sur ce roadster il se fait encore plus puissant que sur le Coupé BC puisqu’il annonce 13 ch de plus.
Dans le cas présent, le V12 de 5.980 cm3 à trois soupapes par cylindre suralimenté par deux turbos annonce la puissance de 802 ch à 5.900 trs/min (789 ch pour le coupé BC) et un couple moteur de 1.050 Nm disponible de 2.000 à 5.600 trs.
Ce moteur, en position centrale arrière, est associé à une BVA Xtrac à 7 rapports et à un différentiel électro-mécanique qui assure au mieux la motricité des roues arrière.

Le Roadster BC est posé sur des jantes alu forgées de 20 pouces à l’avant et 21 pouces à l’arrière chaussée de penumatiques Pirelli P Zero Trofeo R en 265/30 R20 (Av) et 355/25 R21 (Ar).
La supercar italienne dispose par ailleurs d’une suspension à 4 roues indépendantes faite en aluminium forgé avec ressort hélicoïdaux et gestion pilotée des amortisseurs.
Selon Pagani Automobili, l’Huayra Roadster BC peut maintenir des accélérations latérales de 1.9G avec des pics à 2.2G notamment dans les très grandes courbes prises à haute vitesse.

Le freinage, avec ABS, est assuré par des disques ventilés en carbone-céramique de 398 mm de diamètre à l’avant et 380 mm à l’arrière pincés respectivement par des étriers monoblocs à 6 et 4 pistons.
Pour ce système de freins, comme pour celui des autres Pagani, Brembo a été mis à contribution pour son développement et sa fourniture.

Pagani ne communique pas de performances mais elles seront toutes proches de celles du coupé BC c’est à dire avec une Vmax située aux environs de 370 km/h et un exercice du 0 à 100 km/h expédié en bien moins de 3.0 secondes.

L’esprit Pagani règne à bord

L’habitacle est « paganiesque » c’est à dire qu’il associe des matériaux de belle facture, une finition artisanale de qualité et un design inchangé toujours singulier pour ne pas dire baroque. Le petit cockpit de l’Huayra Roadster BC reçoit une sellerie mêlant cuir brun et Alcantara gris foncé qui contraste avec la fibre de carbone abondamment présente dans le mobilier de bord.

Ci dessous la première vidéo de promo et une galerie photo de la supercar italienne.

Pour découvrir la voiture dans son milieu naturel, à San Cesario Sul Panaro, voici une vidéo réalisée il y a quelques jours par nos amis de Virage qui étaient en Italie.

40 unités seulement mais déjà toutes vendues

Le constructeur italien précise que seuls 40 exemplaires du roadster Huayra BC doivent être produits c’est à dire le double du coupé BC (20 unités).
Pour rappel, Pagani a prévu de fabriquer 100 coupés standard et 100 Roadster standard.
Les 40 unités du modèle sont déjà tous réservés et ce malgré malgré un prix unitaire fixé à 3.085 millions d’euros hors taxes (3.702 millions d’euros TTC) sans les options de personnalisation ni le malus écolo.
Cette nouvelle Pagani sera présentée au public lors de la Monterey Car Week, en Californie entre le 11 et le 18 août et plus exactement durant le concours d’élégance de Pebble Beach où Ferrari et Lamborghini pourraient bien, eux aussi, dévoiler des grandes nouveautés.

Via Pagani Automobili, Virage, Youtube, Facebook.

Articles similaires
ActualitéVéhicules électriques & hybridesvie des marques

BMW i3 : Elle vivra jusqu'en 2024

Actualitévie des marques

Nouvelle Citroën C3L 2020 : Une "cross berline" pour la Chine

ActualitéMobilités urbaines et d'avenirVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Citroën met le cap sur l'électrification de sa gamme

ActualitéEconomievie des marques

ACEA : Manley (FCA) succède à Tavares (PSA)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *