ActualitéCommunicationvie des marques

Opel : Un nouveau patron pour la marque au blitz

Actuel PDG de Renault Allemagne, Autriche et Suisse, Uwe Hochgeschurtz quitte Renault Group pour rejoindre… le Groupe Stellantis à partir du 1er septembre 2021.
Il va prendre la succession de Michael Lohscheller, en poste depuis 4 ans, qui quitte le groupe automobile franco-italien pour partir relever de nouveaux défis à l’extérieur de Stellantis selon la formule du communiqué officiel.

U.Hochgeschurtz ou trente ans d’expérience dans le milieu automobile

C’est donc une valeur sure et allemande qu’a choisi le patron du groupe Stellantis pour prendre la direction d’Opel à la rentrée. Un choix qui est finalement logique pour un constructeur en plein renouveau.
Uwe Hochgeschurtz a une formation administrative et commerciale puisqu’il a fait des études en administration des affaires dans trois universités européennes dans les années 80, d’abord en Allemagne (Université Wuppertal & Cologne), puis au Royaume-Uni (Université de Birmingham) et enfin en France (Université de Paris Dauphine).
Il débute sa carrière dans le monde automobile en 1990 quand il entre chez Ford. Il y restera onze années avant de partir en 2001 chez Volkswagen.
Au bout de trois ans passé du coté de Wolfsburg, U. Hochgeschurtz rejoint le Groupe Renault pour lequel il travaillait depuis 17 ans. Le désormais ex-patron de Renault pour les pays « germaniques » quitte donc la marque au losange après avoir notamment renforcé les positions de Renault en Allemagne, Autriche et Suisse.

Au sein du groupe Stellantis, U. Hochgeschurtz rendra compte directement à Carlos Tavares et il entre par ailleurs au sein de la Top Executive Team du groupe industriel.
Carlos Tavares a dit au sujet de cette arrivée (ou prise de « guerre » à l’ennemi de Billancourt ?) :
« Je suis convaincu qu’Uwe saura mener à bien ce nouveau chapitre de la marque Opel, grâce à sa grande expérience automobile de plus de 30 ans« .
Uwe Hochgeschurtz prendra officiellement ses nouvelles fonctions de PDG d’Opel le 1er septembre 2021 et son poste restera bien évidemment installé au siège de la marque allemande à Rüsselsheim.

Au programme du nouveau PDG d’Opel, la transition de la marque vers le tout électrique d’ici à 2028 et tenter d’implanter la firme à l’éclair sur le marché chinois ce qui sera tout sauf une partie de plaisir sachant le pays frôle la saturation en matière d’offre automobile et que la Chine n’a pas réussi aux anciens groupes PSA et FCA devenus une seule entité sous la bannière Stellantis.

Et Michael Lohscheller ?

L’actuel patron d’Opel, après quatre années de bons et loyaux services, quitte donc la marque mais aussi le groupe Stellantis pour tenter une nouvelle aventure professionnelle.
Carlos Tavares, par communiqué, a dit :
« Je tiens à remercier chaleureusement Michael Lohscheller pour avoir établi, avec les employés, des bases solides et durables pour l’avenir Opel ».
De ce que nous savons ce jour, M. Lohscheller ne devrait pas quitter le monde « merveilleux » de l’automobile. Nous en saurons plus dans les prochains jours ou prochaines semaines.

Via Stellantis, Opel.

Articles similaires
Actualitévie des marques

Opel : La nouvelle Astra arrive sur le marché

Actualitévie des marques

Audi R8 V10 Performance RWD : Avec plus de chevaux pour finir en beauté

ActualitéEssai/Prise en mainVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Toyota Yaris Cross : Enfin un SUV à dimension humaine

ActualitéEssai/Prise en mainvie des marques

Nouvelle DS 4, la voie du premium à la française

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *