ActualitéVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Nouveau Citroën ë-SpaceTourer : Le van familial électrisant

Une semaine après la présentation du Peugeot e-Traveller, Citroën dévoile à son tour la version électrique de son van familial, le SpaceTourer qui s’annonce comme un véhicule capable de transporter 5 à 9 passagers dans le silence et le confort.

Frère du Peugeot e-Traveller

Sans aucune surprise, ce nouvel ë-SpaceTourer est le quasi clone du Peugeot e-Traveller. Il s’en distingue par quelques détails comme l’entrée d’air du bouclier avant habillée d’un élément obturateur fait d’une multitude de chevrons, du nouveau monogramme « ë » à droite de la calandre et sur le hayon et des éléments Citroën déjà vus sur le SpaceTourer « thermique » comme les jantes alu, la sellerie.
Bien sur, cet ë-SpaceTourer voit apparaître sur son aile avant gauche une trappe destinée à la recharge.

A bord, retrouve les mêmes évolutions et adaptations que sur le van Peugeot, seuls certains noms évoluent. Ainsi, la commande disposée sur la nouvelle console centrale surélevée prend désormais le nom d’ë-Toggle mais propose exactement les mêmes fonctionnalités avec les fonctions Park, Rear, Neutral, Drive et Brake.

Avec le seul moteur électrique du groupe PSA

Comme le Peugeot e-Traveller, le Citroën ë-SpaceTourer est proposé avec une seule motorisation forte d’une puissance maximale de 100 kW (136 ch) et d’un couple de 260 Nm qui est alimentée par une batterie lithium-ion disponible en deux versions, à savoir 50 kWh et 75 kWh.
Pour une efficience maximale, le van familial électrique propose deux modes de régénération électrique, à savoir modérée ou augmentée.
Si le mode « Modéré » n’apporte pas grand chose, le mode « Augmenté » (ou A comme Brake) permet une régénération et une récupération de l’énergie plus importante ainsi qu’un frein moteur plus présent.
En théorie et selon la marque aux chevrons, ce mode permettrait de ne pratiquement plus avoir besoin de freiner dans la majorité des cas.
Enfin, le van électrique propose trois modes de conduite gérés depuis un sélecteur de mode installé sur la console centrale, il s’agit des Eco, Normal et Power dont les finalités sont les suivantes :

  • Eco (60 kW ou 82 ch, 190 Nm) : Favorise l’autonomie
  • Normal (80 kW ou 109 ch, 210 Nm) : Optimise la gestion de l’électricité et de la puissancepour une utilisation au quotidien
  • Power (100 kW ou 136 ch, 260 Nm) : Offre de meilleures performances lors du transport de personnes et de bagages

Au chapitre de l’autonomie, la version 50 kWh annonce une autonomie WLTP de 230 km et la version 75 kWh revendique quelques 330 km. Comme sur la version VU en charge, il faudra contrôler la réalité des kilométrages annoncés avec 4, 5 ou même 9 passagers à bord.

Le van électrique embarque en série un chargeur monophasé de 7.4 kW et propose en option, un chargeur triphasé de 11 kW.
Avec la prise Combo CCS 2, l’e-Traveller est éligible aux chargeurs d’une puissance maximale de 100 kW.
Dans cette configuration, il est possible de récupérer 80% de la charge en 30 minutes (batterie 50kWh) ou en 45 min (batterie 75 kWh).
Citroën nous rappelle que la batterie est garantie 8 ans ou 160.000 km pour 70% de la capacité de charge (avec certificat de capacité de la batterie à chaque révision).

Existera en trois formats et dans quatre finitions

La gamme ë-SpaceTourer est identique à la gamme e-Traveller et se compose de trois longueurs de carrosserie (XS, M et XL) qui vont de 4.60 à 5.30 mètres.
Toutes ces versions peuvent accueillir jusqu’à 9 personnes mais avec des volumes de coffre plus ou moins généreux.
Le nouveau van électrique de la marque aux chevrons existe en deux finitions familiales, les versions Feel et Shine mais aussi en finitions Business et Business Lounge plus destinées aux entreprises, VTC, transferts d’hôtel vers les gares ou aéroports ainsi qu’aux flottes. Toutefois, rien n’empêchera un particulier de s’offrir un ë-SpaceTourer Business Lounge qui sera une alternative crédible face, notamment, à un Mercedes-Benz EQC.

Les tarifs du Citroën ë-SpaceTourer ne sont pas encore connus mais ils seront annoncés avant sa commercialisation qui est prévue durant le dernier trimestre de cette année 2020.

A revoir dans quelques mois.

Via Citroën.

Articles similaires
ActualitéSport automobilevie des marques

24 Heures du Mans 2020 : Private event

Actualitévie des marques

Nissan : L'usine de Barcelone "gagne" un sursis d'une année

Actualitévie des marques

Ford Puma ST : Débarquement prévu fin septembre

Actualitévie des marques

Mercedes-Benz : L'AMG GT existe en version "Night Edition"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *