Actualitévie des marques

Nissan Micra Enigma : Dans les traces du Juke

Cinq mois après le Juke Enigma, Nissan récidive avec cette finition et lance sur le marché la Micra Enigma ou quand la citadine japonaise (construite en France) dévoile son coté obscure ou plus surement mieux équipé que la version de série dont elle dérive.

Une Micra, plus coté N Tech que coté obscure

La Nissan Micra Enigma se singularise essentiellement par sa présentation extérieure même si celle-ci se limite toutefois à deux livrées de carrosserie, à savoir le Gris Platine et le Blanc Perle.
En plus de ces deux teintes, on découvre des inserts décoratifs noirs sur les boucliers, les bas de portes et les coques de rétroviseurs. Un sticker noir de custode marqué du nom « Enigma » est aussi de la partie. Enfin, la Micra est désormais posée sur des jantes alu à 5 branches de couleur noire.
Tout cela doit révéler le fameux coté sombre de la citadine, c’est en tout cas ce que tente de nous faire croire le marketing de la marque.

Une Acenta Plus…

A bord, rien de change sauf l’habillage du tableau de bord au toucher adouci et quelques pièces chromées qui créent une atmosphère un peu plus « luxueuse ». Cette version est développée sur la base de la finition Acenta, correctement équipée de série.
Le système d’infotainment avec écran tactile et les connectivités Apple CarPlay et Android Auto est de série.
Cette Micra Enigma est aussi correctement doté en ADAS avec l’alerte de franchissement de ligne, les feux de route adaptatifs et la reconnaissance des panneaux de signalisation qui sont proposés d’origine.

Une seule motorisation mais deux boites de vitesse

Sous le capot de la Micra Enigma, on retrouve le L3 1.0 L IG-T92 dans sa version Euro6d qui ne délivre plus que 92 ch (100 ch dans la version précédente) et 160 Nm de couple. Ce moteur est associé soit à une BVM5, soit à une boite de vitesse X-Tronic (type CVT).

500 unités de cette série limitée, très proche de la série limitée N Tech commercialisée l’an passé, seront mises en France à partir 20.540€ avec la BVM5.
Ce modèle est d’ores et déjà disponible à la vente.

Via Nissan.

Articles similaires
ActualitéEconomieVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Mazda MX-5 : La fée électricité va l'accompagner dans les prochaines années

ActualitéEconomievie des marques

Borgward : Mise en faillite prévue pour le mois de juillet

ActualitéCommunicationEcologie et Nouvelles mobilitésEconomie

Loi Climat & Résilience : Le Sénat vote la baisse de la TVA sur les billets de train

ActualitéCommunicationEconomievie des marques

Stellantis : 300.000 Fiat 500 sur les routes de France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *