ActualitéSport automobile

Niki Lauda (1949 – 2019)

La deuxième mort de Niki Lauda

Nicki Lauda, triple champion du monde de Formule 1 s’est éteint lundi à l’âge de 70 ans. Il avait subi le 3 août 2018 une transplantation de poumon et ne s’est jamais totalement remis de cette opération.

Le 1 aôut 1976, un brasier s’était élevé au bord de l’ancien circuit du Nürbürgring. A bord de la Ferrari F1, un homme est resté près d’une minute dans un enfer de feu. Après une sortie de route, la Ferrari a été percutée par l’Hesketh d’Harald Hertl et la Surtees de Brett Lunger. Guy Edwards stoppe immédiatement son Hesketh imité peu après par Arturio Merzario sur sa Wolf Williams. Les quatre pilotes extraient Nicki Lauda des restes calcinés de sa voiture.
Transporté à l’Hôpital d’Adenau, il y reçoit l’extrême onction et est déclaré mort. L’Autrichien s’accrochera à un faible souffle de vie et redeviendra l’immense pilote qu’il était avant le drame décrochant deux autres titres de champion du monde.


Son extraordinaire combat pour son premier titre a été fort bien mis en image dans le film Rush de Ron Howard qui a su comprendre la nature profonde des deux immenses champions de l’époque qu’étaient Lauda et James Hunt.
En 1997, Lauda était greffé d’un rein, l’autre lui fut transplanté en 2005.

Ses poumons n’ont pas résisté aux séquelles du drame de 1976 et le pilote autrichien est déclaré mort une seconde fois en ce triste lundi 20 mai 2019.

Articles similaires
ActualitéEconomieVéhicules électriques & hybrides

Evergrande : Plus de 159 milliards de yuans pour l'automobile électrique

ActualitéSport automobile

24 Heures du Mans 2019 : Toyota évidemment mais pas sans folles rumeurs

ActualitéVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Opel Corsa-e 2019/2020 : Découverte de la gamme

ActualitéSport automobile

24 Heures du Mans 2019 : Terrible épidémie de "vipéïte" aigüe au Mans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *