Actualitévie des marquesVUL, Vans, Fourgons

Mitsubishi Express 2020 : Trafic de diamants

… Ou les bienfaits de l’Alliance Renault Nissan Mitsubishi.
Avec l’arrivée de ce fourgon Mitsubishi Express, Renault remplace en partie l’arrêt de la production de l’Opel Vivaro parti vivre une nouvelle vie au sein du Groupe PSA.

Que les choses soient claires, ce nouveau VU signé Mitsubishi est destiné essentiellement au marché australien mais il sera fabriqué en France au sein de l’usine Renault de Sandouville en Seine-Maritime aux cotés des Trafic, NV300 et Talento avant d’être expédié par bateau de l’autre coté de la planète.

Express, une appellation qui fleure bon Renault… et Mitsubishi

A la vue du nom, on pourrait se dire que Mitsubishi ne s’est pas « foulé » et a puisé dans la liste des noms qui sont la propriété des membres de l’Alliance.
La réalité est un peu différente.
En effet, si nous gardons tous un souvenir ému des Renault Express et Kangoo Express, Mitsubishi utilise ce patronyme depuis plus longtemps que le constructeur au losange.
Mitsubishi a d’ailleurs vendu, de manière discontinue, des Express en Europe durant les années 80 et 90 sur les marchés allemands et anglais.
Après quelques recherches, on découvre que Mitsu’ dispose d’un Express dans sa gamme depuis 40 ans. Depuis 1980 et jusqu’à 2013, le constructeur aux trois diamants vend sur le marché australien des pick up (L200) et des fourgons (L300 basé sur le van Delica) qui porte le noms d’Express.
Il est donc logique que ce nouveau fourgon (X82) porte le même nom que ces prédécesseurs.

Rien qu’un Trafic rebadgé

Le Mitsubishi Express 2020 n’est rien de plus qu’un Renault Trafic qui profite d’une calandre redessinée, d’un bouclier avant légèrement modifiée, d’une sellerie spécifique, d’un volant à droite et de l’apposition des logos de la marque japonaise aux endroits stratégiques.
Ce fourgon ne sera proposé qu’avec ces motorisations diesel, à savoir le L4 1.6 L dCi de 140 ch, 340 Nm et le L4 2.0 L dCi (avec AdBlue fort de 170 ch, 380 Nm.
La version 1.6 L dCi sera livrée avec une BVM6 et le 2.0 L dCi n’existera qu’avec la boite de vitesse EDC6.

Le fourgon Mitsubishi Express sera proposé avec 4 coloris de carrosserie, à savoir Blanc, Noir, Rouge et Gris alu.
Ce véhicule n’existera qu’en Australie et en Nouvelle Zélande où il arrivera en juillet-août prochains à des tarifs encore non déterminés.

Via Mitsubishi.

Articles similaires
Actualitévie des marques

Hyundai i20 N Line : Pour patienter jusqu'à l'arrivée de la i20 N

ActualitéEconomievie des marques

PLF 2021 : Surtout ne pas oublier l'E10 !

ActualitéEconomievie des marques

Malus écolo 2021 et 2022 : Le coup de massue

ActualitéCollection, anciennes et histoirevie des marques

Classic Days 2020 : A la rencontre de Benoît, Alain, Jacques et Ari

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *