Actualitévie des marques

Mini réduit son offre diesel

Alors que le diesel représentait près de 73% des véhicules neufs achetés en 2012, la part de marché des véhicules carburant avec énergie n’est plus que de 34% en 2019.
Autant dire que le marché s’est effondré en 6 ans sous la pression écologique, sociétale et bien sur suite au Dieselgate à l’automne 2015.
Petit à petit, au fil des mois et des années, les clients se sont détournés du diesel pour revenir vers les motorisations essence plus acceptables politiquement mais pas meilleures en terme d’émissions et d’effet sur la santé.
Le marché des diesels s’est donc contracté sévèrement au point de disparaître sur certains segments (segment A/B – ex Fiat Panda) et de ne plus guère exister sur d’autres, comme c’est le cas sur le segment des citadines où il ne reste que les constructeurs français (Renault, Citroën, Peugeot), quelques allemands (Ford, Opel, Volkswagen) et le roumain Dacia.

Les moteurs 1.5 L et 2.0 L diesel s’en vont

Aussi suivant le mouvement largement engagé, Mini vient de retirer de son offre les motorisations L3 1.5 L diesel 95 et 116 ch ainsi que le L4 2.0 L diesel 170 ch.
Comme vous pourrez le constater en allant sur le site du constructeur anglais, ces moteurs ne sont plus proposés avec les carrosseries 3 portes, 5 portes (Hatch) et Cabriolet.
Ils perdurent toutefois sur les Mini Clubman (break) et Countryman (SUV) où elles représentent encore une grosse partie des ventes.
Mini précise, pour justifier sa décision, que le diesel ne compte que pour 8% des ventes de ces trois modèles de la gamme.

Il va donc désormais falloir vous contenter des moteurs L3 1.5 L TwinPower Turbo 75 ch, 102 ch et 136 ch ou du L4 2.0 L TwinPower Turbo 192 ch (et de ses dérivés sportifs).

Via Mini, Caradisiac.

Articles similaires
ActualitéCommunicationvie des marques

Alpine : Voyage au pays des alpinistes

Actualitévie des marques

Fiat 500L Sport : S'il ne doit en rester qu'une

ActualitéVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Jaguar offre un petit "upgrade" au I-Pace

Actualitévie des marques

Holden : C'est aussi la fin de vie pour l'Astra Hatch

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *