Actualitévie des marques

Mini Clubman restylée : Have a break, have a Clubman

Une année après les Mini Hatch et Cabriolet, c’est donc au tour du break Clubman de passer par la case restylage. Au menu de cette évolution : des nouvelles signatures lumineuses, une calandre redessinée… et c’est à peu près tout !
Il est en effet courant que Mini procède à de très légères retouches lors de la mi-vie de ses modèles. On l’a bien vu lors du facelift des autres versions, leur style n’a pas été bouleversé, ce qui permet de préserver le capital sympathie cher à la marque anglaise du groupe BMW.

Lancée en 2015, la Mini Clubman de deuxième génération de l’ère BMW (une Clubman existait durant les années 60-70) gagne donc une calandre légèrement redéssinée selon les finitions. En effet, sur les Clubman Cooper S et SD, une baguette chromée traverse cette calandre en nid d’abeilles. Concernant les feux avant, une signature lumineuse remaniée fait son apparition. Le cercle est désormais entier, tandis qu’il était auparavant un demi-cercle.

L’union fait la force

Lorsque l’on passe de l’autre côté de la voiture, ce qui interpelle immédiatement ce sont les feux. Mini a eu la bonne idée de reprendre le drapeau anglais, l’Union Jack et de l’intégrer dans sa signature lumineuse arrière du petit break.
Celle-ci n’est toutefois pas totalement inédite puisque déjà présente – en option – sur les Mini 3 et 5 portes et Cabriolet. Sur le nouveau Clubman, ce motif sera présent dès le premier niveau de finition.

En option, le client pourra opter pour les feux Matrix à leds. Ces feux offrent une fonction de clignotants incrustés à l’intérieur de la rampe de feux et adaptent également leur luminosité en fonction des conditions météorologiques. De plus, la technologie Matrix LED permet d’augmenter la visibilité tout en évitant d’éblouir les automobilistes arrivant en face. Les feux de routes sont en effet subdivisés en quatre parties qui peuvent être activés ou bien désactivés les uns après les autres selon la situation ou les conditions de roulage.

Pour le millésime 2019/2020, de nouveaux coloris métallisés font leur apparition dans le nuancier de cette version. On note la présence du Rouge Indian Summer, du Vert British Racing (le fameux BRG) et d’un noir MINI Yours Enigmatic.
Pour contraster ces nouveaux coloris, il est aussi possible de choisir une version bi-ton avec 3 couleurs pré-définies (Argent, Noir ou encore Blanc). Le toit et les coques de rétroviseurs auront donc une couleur différente de celle de la carrosserie si le client opte pour cette possibilité.

Autre option, le Pack Piano Black Exterior – uniquement sur Cooper S et Cooper SD – permet de remplacer les chromes se trouvant sur la calandre et les contours des feux pour du noir brillant.

De série, le nouveau break Mini Clubman est chaussé en 16 ou 17 pouces selon les versions. En option, il est possible de choisir d’autres jantes alu en 18 ou en 19 pouces. Autre nouveauté, une suspension abaissée de 10 mm, ce qui permet, selon le constructeur, d’améliorer la réactivité en matière de conduite agile, mais aussi de rendre la voiture un peu plus sportive et ferme, sans toutefois faire de l’ombre à la version John Cooper Works (JCW).

Dans l’habitacle, les changements se sont faits encore plus discrètement puisque outre quelques selleries en cuir inédites, on note l’apparition, encore en option – spécialité du groupe BMW -, de l’Union Jack sur les appuis-tête avant.
Le département de personnalisation MINI Yours propose des éclairages d’ambiance variés dans l’habitacle (Piano Black, Frozen Blue et Fibre Alloy). Ces « illuminations » se trouvent sur la console centrale ainsi que dans les garnitures de portières.

Statu quo sous le capot !

Concernant les motorisations disponibles, rien ne change par rapport à l’ancienne Mini Clubman.
En essence, les Clubman One et Cooper sont toujours équipés du bloc 3 cylindres 1.5 L Turbo de 102 et 136 ch.
La Cooper S est, quant à elle, encore proposé avec le 2.0 L Turbo 4 cylindres de 192 ch. Le diesel n’est pas écarté avec 3 offres, c’est à dire la One D équipée du 3 cylindres 1.5 L de 116 ch, et les Cooper D et Cooper SD avec le 2.0 L 4 cylindres de 150 et 190 ch.

Le Mini Clubman John Cooper Works (ou JCW) n’est pas encore concerné par cette évolution. Le modèle sportif fera son apparition d’ici quelques mois dans le cadre d’une présentation spécifique.

La Mini Clubman restylée en vidéo

À l’heure actuelle, les tarifs de la nouvelle Mini Clubman restylée ne sont pas encore connus mais cela ne devrait tarder, notamment sur le site officiel de la firme anglaise.

Via Mini, Youtube.

Articles similaires
ActualitéSport automobilevie des marques

PSA Motorsport : Peugeot reviendra en championnat FIA WEC en 2022

ActualitéAutour de l'automobileCommunicationEconomie

Les Pays Bas passent à 100 km/h sur les autoroutes

ActualitéEconomieVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Tesla Gigafactory 4 : Nach Berlin

Actualitévie des marques

Fiat 500X et Tipo Ballon d'Or : Pour l'amour du foot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *