ActualitéEconomievie des marques

Marché automobile français : Petit mois d’avril 2021 [+MAJ]

Si, par rapport au marché d’avril 2020, le marché automobile a bondi 568.8% en avril, ce n’est qu’un pourcentage en trompe l’oeil puisqu’il y treize mois nous étions en plein confinement dur et la France était presqu’entièrement à l’arrêt.
L’an passé, au mois d’avril il y avait seulement eu 20.997 immatriculations de véhicules particuliers contre 140.428 mises à la route le mois dernier.

La baisse est réelle et nette

Toutefois, il faut regarder en direction de 2019 pour avoir un point de comparaison « fiable » et là c’est un peu la douche froide.
Malgré la présence des VE et des PHEV (bien aidés et subventionnés) en nombre sur le marché, celui-ci a chuté 25.38% et perdu un peu plus d’un quart de ses ventes ce qui est tout sauf négligeable.
Par contre et sans surprise, le marché de l’occasion (professionnels + particuliers) affichait une belle santé en avril avec 523.966 immatriculations. Par rapport au même mois de 2019, année de référence, celui-ci progresse de 4.04% ce qui n’est pas rien dans un marché en berne.

Si on se retourne sur le premier quadrimestre de cette année 2021, on constate que le marché automobiles français (VP), avec seulement 592.219 immatriculations, a perdu quelques 21.48% par rapport à la même période de 2019.
On nuancera un peu le propos et les chiffres en rappelant que cette année 2019 d’avant crise économique et crise sanitaire fut exceptionnellement haute en terme de ventes, peut être trop d’ailleurs !

La situation du marché en avril 2021

Les français aiment l’alterno-démarreur

Au chapitre des faits notables, on notera que les voitures hybrides et hybrides rechargeables représentait en avril dernier quelques 24% des livraisons soit un volume sensiblement identique à celui des voitures diesel.
Au chapitre des voitures hybrides, on notera, comme le rappelle le CCFA, que ce sont essentiellement les voitures à hybridation légère (mild hybrid avec alterno-démarreur) et les petites hybrides qui tirent les chiffres vers le haut.

Si les chiffres détaillés par groupe automobile et par marque ne sont pas encore publiés, on apprend quand même que le groupe Stellantis et sa galaxie de marques a vendu en avril 50.181 véhicules alors que dans le même temps, le groupe Renault en écoulait seulement 29.935 soit 20.246 de moins.
Si la Renaulution chère à Luca de Meo n’est pas encore en marche, la situation de Stellantis sur le marché n’est pas exceptionnelle au regard de l’importante offre du groupe dirigé par Carlos Tavares.
Une chose est toutefois commune aux groupes industriels français, ils ont tous les deux perdu près de 30% de leurs ventes par rapport à 2019.
Du coté des marques étrangères, il faudra là aussi patienter pour avoir le détail des immatriculations en avril 2021 mais sachez que le groupe Volkswagen n’a perdu que 15.8% de ses ventes par rapport à 2019 alors que Ford a fait le grand plongeon avec un recul des livraisons de près de 43.0%.

Le TOP 100 des ventes automobiles en France entre le 1er janvier et le 30 avril 2021

Diverses justifications pour une baisse qui s’installe durablement

AAAData, la société qui compile les chiffres du monde automobile en France et en Europe explique par ailleurs que a pénurie générale de composants électroniques affecte de plus en plus la fabrication des voitures neuves. La fermeture temporaires de certaines usines pourrait ainsi retarder les livraisons de véhicules.
Si l’impact est avéré, cela risque de durer quelques longs mois encore puisque les experts et analystes estiment que la situation ne reviendra pas à la normale avant la fin de cette année 2021.
On veut bien croire en cette justification ce qui nous fait déjà deviner la justification officielle de la baisse du marché pour cette année 2021.
Celle-ci évitera à certains de parler d’une baisse conjoncturelle due à la crise économique, une baisse du pouvoir d’achat, à l’attrait des VO récents ou un désintérêt pour l’automobile à cause de son coût ainsi que d’une pression écologico-sociale menée par certains qui ont fait de sa quasi disparition leur unique préoccupation.

Via CCFA, AAAData.


Articles similaires
Actualitévie des marques

MG6 XPower Limited Edition : Cette voiture là, elle est terrible !

Actualitévie des marques

Alpine : Voici l'A110 Légende GT version 2021

ActualitéCommunicationvie des marques

Volvo : T. Jon Mayer devient le directeur du design extérieur

ActualitéEcologie et Nouvelles mobilitésEconomievie des marques

Citroën : Les chevrons sont en route pour sortir du diesel... comme tout le monde !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *