ActualitéAutour de l'automobileCommunicationSport automobile

Lewis Hamilton : En piste vers l’anoblissement !

si on se fie au propos de la presse britannique, Lewis Hamilton pourrait prochainement être élevé au rang de de Knight Bachelor et, dans la foulée être anobli par la reine Elizabeth II.
Cette distinction qui a une grande valeur symbolique pour les britanniques lui permettra d’user du prédicat « Sir » et de devenir Sir Lewis Hamilton.

L’anoblissement, une affaire qui roule

L’affaire est donc en cours et elle fait suite à son septième titre de champion du monde de F1 décroché il y a 10 jours.
Selon les journaux et médias d’outre Manche, le pilote anglais Mercedes-Benz devrait être fait chevalier dans le cadre des New Year Honours, c’est à lors de l’attribution des titres et des récompenses au nom du souverain(e) régnant(e).
Classiquement et selon les habitudes du protocole royal, ce titre nobiliaire devrait être accordé le 1er janvier prochain.

Le dossier est en tout cas bien lancé puisque les possibles problèmes liés à sa résidence monégasque, son imposition et la situation de ses finances sont claires et en phase avec la loi anglaise.
Le comité gouvernemental chargé des Honneurs et récompenses officiel a en tout donné son feu vert à une telle distinction.
La fédération britannique du sport automobile mais aussi un de parlementaires ont par ailleurs envoyé un courrier au Premier ministre Boris Johnson pour intervenir en faveur de Lewis Hamilton. Il semble que du coté du 10 Downing Street, on ne voit aucune objection à cette royale distinction.

Hamilton se dit fier mais pense aux autres !

Interrogé par The Sun, le pilote britannique a déclaré :
« Tout ce que je peux dire, c’est que je suis très, très fier de me tenir sur le podium et d’y entendre l’hymne national.
Je suis un britannique très fier et, comme je l’ai déjà dit, c’est vraiment le moment le plus spécial que j’ai vécu… celui d’être là-haut pour représenter une nation. »
L.Hamilton a toutefois fait savoir que d’autres personnes au Royaume-Uni méritent un tel titre et de faire référence notamment au personnel médical qui est en action depuis le début de l’année dans le cadre de la pandémie de Covid-19.

Un nouveau membre dans le club des pilotes anoblis

Avec cette distinction, Lewis Hamilton rejoindra Jack Brabham, Stirling Moss, Jackie Stewart, John Surtees qui, eux aussi, ont été anoblis par la reine.
N’oublions pas que le septuple champion du monde fait déjà parti du cercle restreint des titulaires des MBE (Member of the British Empire) et des OBE (Officer of the British Empire) qui compte notamment les pilotes Mike Hawthorn, Graham Hill, Jim Clark, John Surtees, Sir Jackie Stewart, James Hunt, Nigel Mansell, Damon Hill, Jensen Button ou Ross Brawn.

Via TheSun, Motorsport, AP.

Articles similaires
ActualitéSport automobilevie des marques

Formule 1 : La saison 2021 ne débutera pas en Australie

Actualitévie des marques

Nissan Juke Enigma : Alexa vous accompagne

Actualitévie des marques

Kia Sportage Black Edition : Avec six coloris de carrosserie

ActualitéEconomievie des marques

Alfa Romeo : La Giulietta a tiré sa révérence

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *