ActualitéAutour de l'automobilevie des marques

Le permis de conduire à 17 ans c’est désormais possible mais…

Ce jeudi 18 juillet 2019, Christophe Castaner, ministre de l’intérieur, a officiellement annoncé que l’âge minimum permettant de passer le permis de conduire allait être abaissé de 17 ans et 6 mois à 17 ans dès lundi prochain pour les candidats qui ont mis en place un dossier de suivi de conduite accompagnée.

Une mesure symbolique

Cette annonce est essentiellement de la communication et relève plus du symbole que d’une réalité routière puisque cette mesure, si elle permet de passer l’examen à 17 ans, ne permet pas de prendre le volant seul à ce même âge.
Pour cela, il faudra toujours attendre d’avoir 18 ans car le ministre se dit toujours opposé à l’abaissement de l’âge de l’autorisation de circuler seul au volant d’un véhicule.
C. Castaner explique que l’idée de ramener l’âge de la conduite sans accompagnement à 17 ans entraîne un sur-risque d’accident important. Cette décision serait motivée par des études et observations réalisées outre Manche. Celles-ci montreraient une augmentation de l’accidentologie chez les plus jeunes. Une chose est sûre, il y a quelque chose antinomique dans les propos officiels.
Le ministre assure qu’il ne faut pas prendre le moindre risque mais il laisse entendre qu’il n’est pas opposé à l’idée de se reposer la question dans 12 ou 18 mois quand les études et analyses faites au Royaume Uni sur le sujet auront plus d’amplitude dans le temps et donc de recul.

Deux mesures pratiques mais seront-elles efficaces ?

Dans le cadre de la mise en place d’une promesse de campagne faite par le président Macron en 2016/2017, le ministre Castaner annonce qu’il va rendre le permis de conduire moins cher et moins long à passer.
Pour y parvenir, il dévoile deux autres mesures censées aider les apprentis conducteurs dans la « longue marche » qui mène au permis de conduire.

1-Dans les 20 heures de formation obligatoire, la durée d’apprentissage sur simulateur passera, à partir de lundi prochain, de 5 heures à 10 heures.
Selon le ministre, c’est une méthode moins coûteuse pour les auto-écoles car il n’y a pas l’engagement d’un véhicule donc pas d’assurance, pas d’essence ou d’entretien à payer.
C. Castaner assure que cette baisse de coût pour les professionnels sera répercutée sur le prix payé par les élèves. Il dit espérer une heure de conduite 20 à 30 % moins onéreuse qu’actuellement.
On pourra toutefois objecter que le coût financier d’un matériel de simulation de qualité et homologué est généralement élevé et qu’il risque fort d’être répercuté sur le prix d’une heure de cours.
On imagine aussi que les « pros » de Gran Turismo ou de Forza Motorsport viendront en cours de conduite en s’estimant déjà formés et à la hauteur…

2– Le dernier des trois arrêtés vise à favoriser le permis « boîte de vitesse automatique » ou BVA.
Le ministre estime que le temps d’attente entre l’obtention du permis « boîte automatique » et la possibilité de le transformer en permis classique, passe à environ trois mois au lieu de six. Les personnes faisant ce choix pourront, grâce à une formation complémentaire de 7 heures accéder plus rapidement au permis de conduire classique si c’est leur projet.
Si ce n’est pas le cas, elles seront seulement autorisées à conduire des voitures équipées de BVA ou de boite de vitesse à double embrayage (DCT).
Le permis de conduire « Boitoto » ne nécessitera, à partir de la semaine prochaine que 13 heures de formation obligatoire. Selon Christophe Castaner, cela diminuera assez sensiblement le prix de revient du permis de conduire.

A suivre et surtout à vérifier dans 12 ou 18 mois après l’entrée en vigueur des mesures ainsi que leur répercussion sur les tarifs des auto-écoles et la sécurité routière.

Via Gouv.fr, Ministère de l’Interieur, AP.

Articles similaires
ActualitéCommunicationSport automobilevie des marques

Formule 1 : Toro Rosso devient Alpha Tauri...

Actualitévie des marques

Cupra : Il n'y aura pas d'Ibiza

ActualitéVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Mercedes-AMG : La future C63 va venir chasser sur les terres de la 508 PSE

ActualitéVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Toyota RAV4 PHEV 2020 : Premiers éléments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *