ActualitéEconomievie des marques

Le Groupe PSA inaugure sa nouvelle usine de Kénitra au Maroc (vidéo)

19 juin 2015, le groupe PSA signe un accord avec le royaume du Maroc pour la construction d’une usine qui doit produire 100.000 véhicules par an.
Un an plus tard, au printemps 2016, les travaux débutent dans la zone franche de Kénitra située entre Rabat et Tanger, au nord ouest du pays.
20 juin 2019, c’est l’inauguration, après beaucoup d’incertitudes et d’atermoiements, de cette nouvelle grande usine du groupe PSA qui sera dédiée à la production de la nouvelle plate-forme CMP dédiée aux petites voitures du groupe automobile français.

Carlos Tavares absent

L’inauguration s’est faite sans Carlos Tavares (pour des raisons d’emploi du temps et d’organisation tardive) mais en présence du roi Mohammed VI, de Jean-Christophe Quémard, le directeur de la zone Afrique Moyen-Orient et Yann Vincent, le directeur des usines du groupe PSA.

Une usine à l’européenne en terre marocaine

L’usine marocaine a nécessité un investissement de 557 millions d’euros, devrait produire 15.000 à 20.000 unités en 2019, selon la presse marocaine, pour une capacité initiale de près de 90.000 autos fabriquées chaque année. Cette capacité industrielle sera portée rapidement à 200.000 exemplaires/an grâce au travail des 1.600 salariés qui devraient être en poste dans 18 mois, c’est à dire vers la fin de l’année 2020.
A terme, l’usine de Kénitra devrait employer 2.200 personnes. Un nouveau centre de recherche et développement de plus de 750 personnes a été par ailleurs annoncé par PSA. Il devrait ouvrir ses portes d’ici à la fin de l’année.

Le Maroc va très vite devenir un pôle de développement et une porte vers les marchés automobiles africains pour le groupe industriel français.
Pour faire simple l’éco-système PSA à Kénitra c’est :

  • 200.000 véhicules/an
  • 200.000 moteurs/an
  • un centre de R&D de dernière génération
  • 1 milliard d’euros de sourcing
  • Un taux d’intégration fixé à 60% en 2019 et à 80% en 2021

Le premier véhicule doit être assemblé début juillet prochain avec un taux d’intégration de 60% qui devrait monter à 80% dans les prochaines années. L’usine PSA de Kénitra devrait notamment fabriquer les nouvelles Peugeot 208 dans leurs versions d’entrée de gamme (Like et Active).
Avec l’entrée en production de la 208, l’usine de Kénitra vit au même tempo que les usines de Vigo ou Trnava. Nous sommes donc bien loin de la production des Peugeot 301 et Citroën C-Elysée évoquée au moment de l’accord de construction en 2015.

L’usine PSA de Kénitra intégrée dans un projet marocain global

Le Groupe PSA n’a pas seulement prévu une usine au Maroc mais tout un réseau qui est destiné à participer au développement du groupe dans le royaume chérifien mais aussi en direction des autres pays africains et de leurs besoins.
Pour aller dans ce sens, PSA a signé des partenariats avec 9 universités et grandes écoles (UIR, les universités Agdal-Rabat, Cadi Ayyad et Ibn Tofail, Centrale Casablanca, INSA Euro-Méditerranée) pour de la recherche avancée.
Le groupe français s’est aussi associé avec l’Openlab Maroc qui travaille actuellement sur la future mobilité électrique en Afrique, les énergies renouvelables ainsi que les systèmes de logistique et d’après vente des prochaines années. Ainsi, plus d’une quarantaine de projets seraient actuellement à l’étude et le groupe français seraient partenaire pour bon nombre d’entre eux.
Si on en croit des sources locales, PSA serait à ce jour le seul constructeur à couvrir l’ensemble de la chaîne de valeur au Maroc mais peut être aussi en Afrique puisque très bientôt le groupe disposera d’un centre de pilotage « régional » (Casablanca) d’un incubateur d’innovations, d’un centre de R&D, d’une vraie unité de production (et non de CKD) et un service en charge de la commercialisation des produits (stockage, SAV, réseau, commercialisation).

La vidéo de l’inauguration du site industriel de Kénitra en présence du roi Mohammed VI

Via Groupe PSA, AP, MarocainsduMonde, Youtube, LeMatin.
Crédit vidéo : Le 360.ma.

Articles similaires
ActualitéCollection, anciennes et histoireCommunicationvie des marques

Epoqu'Auto 2019 : Le salon lyonnais dédié aux anciennes prend de l'ampleur

ActualitéCommunicationvie des marques

Hyundai iMax N "Drift Bus" : Pour glisser en (grande) famille...

ActualitéCommunicationSport automobilevie des marques

Formule 1 : Toro Rosso devient Alpha Tauri...

Actualitévie des marques

Cupra : Il n'y aura pas d'Ibiza

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *