Actualitévie des marques

Lamborghini Huracan Sterrato Concept : Le Sport Utility Coupé à l’italienne

Maurizio Reggiani, le directeur technique de Lamborghini a dit : « Les équipes de R&D et de conception de Lamborghini explorent en permanence de nouvelles opportunités et livrent l’inattendu comme caractéristique fondamentale de notre ADN. »

Préambule
Une petite cousine de ItalDesign Parcour et de l’Audi Nanuk Quattro Concept ?

Mars 2013, au salon de Genève, ItalDesign, déjà dans le giron du groupe Volkswagen, présente le coupé Giugiaro Parcour. C’est un SUV coupé deux places à l’allure très sportive qui s’inspire de l’allure générale de l’Audi R8. Surélevé et renforcé, ce coupé Parcour se veut être une nouvelle approche de la sportivité automobile grâce à ses 4 roues motrices et son moteur V10 5.2 L fort de 550 ch.
Septembre 2013, à l’occasion du salon de Francfort, le constructeur d’Ingolstadt dévoile un show car, l’Audi Nanuk Quattro Concept.
Inspiré par la R8 mais aussi par le coupé Giugiaro Parcour, le coupé Nanuk Quattro Concept est en fait l’interprétation bavaroise du coupé signé ItalDesign.
Le coupé allemand délaisse la fougue du V10 5.2 L FSI pour lui préférer le V10 5.0 L TDI fort de 544 ch et méchamment chargé en couple (1.000 Nm).

Le coupé Giugiaro Parcour

Le coupé Audi Nanuk Quattro Concept

Alors oui, il y a bien un ADN dans cette nouvelle et unique Lamborghini Huracan Sterrato Concept mais pas forcément celui de Lamborghini, plutôt celui des marques du groupe Volkswagen.
Si cette Huracan « offroad » a de l’ADN VW Group, elle est aussi la petite soeur du grand SUV Urus.
Par contre il ne faut pas vraiment voir un lien avec les Lamborghini Jarama Rally 73 et Urraco Rally 74 qui étaient typées rallye sur route et non « hors piste ».

Une apparence brutale

Lorsque le communiqué de presse est arrivé, nous avons presque cru à des images nées de l’imagination et du travail d’un des excellents illustrateurs automobiles que nous connaissons sur la toile.
Il n’en est rien puisque le constructeur italien nous assure que la Sterrato s’appuie sur l’expertise de Lamborghini en matière d’offroad, notamment avec le « superSUV » Urus, créant ainsi une nouvelle dimension de Lamborghini amusante en hors piste.
Avec cette nouvelle proposition, la firme de sant’Agata Bolognese veut mettre en avant son savoir faire qui sait s’éloigner de l’asphalte des circuits et des routes.


Au delà d’une décoration colorée spécifique (livrée orangée associée à des bandes tricolores et fluo), cette Huracan Sterrato s’équipe de protections de bas de caisse et de boucliers, de gros élargisseurs d’ailes (fibre de carbone/résine élastomère), de nouvelles jantes alu « renforcées » de 20 pouces chaussées de pneumatiques « All Terrain » qui doivent aider la supercar italienne à s’aventurer en dehors des rubans d’asphalte.
La Lamborghini Huracan Sterrato profite de renforts spéciaux pour le soubassement ainsi que d’une protection sous le cockpit. Une plaque de protection arrière travaillée et en alu sert de diffuseur.
Des nouvelles pièces en aluminium sont intégrées dans le berceau avant, et sont protégées par une plaque de protection de soubassement avant.
Pour la partie arrière de la carrosserie, des matériaux qui ne craignent pas les pierres et les projections entourent le moteur et les entrées d’air qui ont, pour leur part, droit à des grilles destinées à interdire aux projectiles l’accès aux conduits de refroidissement.
Toutefois, cela ne suffit pas à transformer une sportive qui vit « naturellement » au plus près du sol en SUV Coupé à deux places.
Pour aller jusqu’au bout de la démarche, les ingénieurs italiens ont entièrement retravaillé les trains roulants et la suspension de l’Huracan.
La supercar profite d’un nouveau réglage des déports, d’un élargissement de 30 mm de ses voies Av et Ar et elle voit sa suspension réhaussée de 47 mm.
Par ailleurs, le constructeur a légèrement modifié la lame avant afin de garantir à la Sterrato un angle d’attaque suffisant.

La Lamborghini Huracan Sterrato dispose aussi de deux barres longitudinales de toit qui supportent une rampe d’éclairage additionnel ou de travail à leds, des feux de pare-choc à leds type « anti-inondation » (qui restent allumer même sous l’eau)
d’un arceau-cage en titane pour protéger les passagers du coupé SUV.
Ceux-ci sont installés dans des sièges baquets spécifiques adaptés à la conduite sportive en hors piste. Ils sont faits en fibre de carbone. Des harnais 4 points et un plancher en aluminium anti dérapant sont aussi de la partie.

Le V10 est toujours dans l’action

La Lamborghini Huracan Sterrato Concept est motorisée par l’excellent bloc V10 5.2 L atmosphérique dans sa configuration Evo, c’est à dire forte de 640 ch à 8000 trs/min et 600 Nm de couple à 6500 trs.
Ce moteur est associé à une boite de vitesse DCT à 7 rapports et à la transmission intégrale permanente.
Les ingénieurs de la marque ont revus les systèmes de transmission afin de mieux faire face au hooning de certains conducteurs lorsqu’ils sont en tout-terrain.
C’est pour parer à ce genre d’événement que l’Huracan est dotée du système LDVI (Lamborghini Dinamica Veicolo Integrata) qui doit améliorer le comportement en répartissant au mieux le couple moteur et en offrant une meilleure stabilité lors des manœuvres qui induisent du survirage.

Cette nouvelle Lamborghini Huracan Sterrato Concept est un sympathique One off et ne devrait pas dépasser le stade du concept car destiné à séduire et à évaluer l’impact de ce genre de proposition sur les acheteurs potentiels.

Via Lamborghini.

Articles similaires
Actualitévie des marques

Holden : C'est aussi la fin de vie pour l'Astra Hatch

ActualitéEconomievie des marques

Aston Martin/Lagonda : Collaboration avec Airbus

ActualitéVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Opel : L'Ampera-e rejoint le garage de la police allemande

ActualitéSport automobilevie des marques

Peugeot en WEC : Ce sera avec Rebellion Racing

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *