Actualitévie des marques

Jeep Wrangler Rubicon 392 : Avec un V8 HEMI sous le capot

L’affaire a commencé le jour de la présentation officielle du  nouveau Ford Bronco au monde entier.
Comme pour allumer un contre-feu ou ramener les projecteurs vers, le constructeur américain Jeep présentait son icone sous la forme d’un concept car baptisé Wrangler Rubicon. Au delà d’une apparence spécifique, solide et bien sur baroudeuse, la vraie surprise était à chercher sous le capot avant où se trouvait un moteur V8 HEMI.
Jeep n’avait pas vraiment communiqué sur une possible commercialisation mais le 4×4 à moteur V8 paraissait tellement abouti qu’il semblait inévitable qu’il arrive un jour ou l’autre dans les show rooms des dealers Jeep.
C’est désormais chose faite puisque la firme américaine vient de dévoiler officiellement la Jeep Wrangler Rubicon 392.

Quelques détails pour se distinguer des autres modèles de la gamme

A l’extérieur, cette Jeep est finalement assez proche des autres modèles. Elle ne s’en distingue que par quelques éléments de couleur bronze (décorations capot, crochet de remorquage, griffes de pare choc avant), des jantes alu au dessin spécifique et par quelques stickers décoratifs exclusifs.
Cette nouvelle Jeep Wrangler n’est proposée qu’en version Unlimited et n’existera pas en version SWB à deux portes.

Il aura fallu attendre 40 ans pour que le V8 reviennent sur la jeep Wrangler

Il faut en effet regarder en direction du tout début des années 80 pour trouver une Jeep CJ propulsée par un moteur V8. Il s’agissait alors du V8 5.0 L AMC qui « crachait » alors péniblement quelques 125 ch et ne valait que par un couple suffisant et le gros son façon « glouglou » de muscle car en mode cruising.
Avec la fin de la CJ, Jeep signait la fin du V8 qui fut remplacé sur les CJ7 par des L6, L4 et même des L4 Diesel de… 60 ch sur certains marchés d’exportation.

Jusqu’à récemment, le moteur le plus puissant qu’offrait le Wrangler était le V6 3.6 L Pentastar fort d’une puissance de 285 ch. Il est aussi accompagné du L4 2.0 L Turbo de 272 ch que l’on connait en France.
Jeep FCA aurait pu installer le V8 5.7 L HEMI qui est présent, entre autres, sous les capots du pick up RAM 1500 et de la berline Chrysler 300.
Mais le constructeur américain a fait le choix d’un moteur plus pêchu et il a implanté dans la Jeep Wrangler le V8 HEMI 392, c’est à dire le V8 6.4 L que l’on trouve sur les Dodge Charger Scat Pack Widebody, Challenger R/T Scat Pack Widebody, le Durango SRT et le Grand Cherokee SRT8.
Ici le V8 6.4 L atmo annonce 477 ch et 640 Nm ce qui permet à la plus classique, pour ne pas dire la plus rustique des Jeep d’expédier l’exercice du 0 à 100 km/h en à peine 4.7 secondes. Le quart de mile est pour sa part exécuté en 13.0 secondes.
Jeep n’a pas encore communiqué la Vmax de cette nouveauté mais il y a fort à parier qu’elle soit autolimitée à 180 km/h comme c’est déjà le cas sur les autres Wrangler.
Ce bloc est uniquement disponible avec la BVA8 8HP70 (avec palettes au volant) déjà vue sur d’autres modèles américains du groupe FCA.
La Rubicon 392 est aussi la première Wrangler à proposer en série un échappement à clapets actifs destinés à moduler le volume sonore du V8 américain.

La Jeep Wrangler Rubicon 392 est bien évidemment un véhicule à quatre roues associées avec une boite de transfert et des différentiels dont les réglages peuvent être gérés selon différents modes de conduite. Les amortisseurs Fox sont en série tout comme des jantes alu en 17 pouces chaussées de pneus tout-terrain BF Goodrich adaptés à la puissance et à la conduite hors piste.
N’oublions pas que, bien qu’elle dispose de 477 ch, cette version de la Jeep Wrangler n’est pas une voiture de sport mais plus surement un Tout Terrain capable de passer en force dans les endroits difficiles.  

Au chapitre des nouveautés en lien avec la circulation en hors piste, la Jeep adopte un conduit d’admission spécifique qui permet d’évacuer l’eau en cas de passage de gué un peu profond qu’envisagé.
Ensuite, on note la présence d’une deuxième prise d’air sur le capot qui permet d’avancer à bon rythme en Off Road ou sur l’asphalte même avec la calandre obstruée par la boue ou des feuilles d’arbres.
Taillé pour le hors piste, le Wrangler Rubicon 392 est équipés d’essieux et de pare-chocs qui lui permettent d’annoncer une garde au sol de 26 cm (+5 cm), une capacité à passer des gués de 82.5 cm mais aussi d’un angle d’attaque de 44.5°, de basculement fixé à 22.6° et d’un angle de fuite de 37.5°.

Un coup d’oeil à bord

A bord de la Jeep Wrangler Rubicon 392, il n’y a pas de surprise à attendre puisqu’à quelques détails près, on retrouve l’habitacle et les aménagements que l’on connait sur une version Rubicon standard.
La principale différence est à chercher du coté de la sellerie en cuir noir qui profite de surpiqûres contrastées de couleur bronze et d’une broderie « Rubicon 392 » dans la même teinte apposée en haut des dossiers.
Enfin, le Wrangler Rubicon 492 profite de la dernière évolution du système d’infotainement Uconnect 4C NAV et du nouveau système hifi embarqué Alpine Premium Audio System.

La Jeep Wrangler Rubicon 392 en vidéos de promo

Cette nouveauté Jeep est attendue dans les show rooms dans le courant du mois de janvier 2021.
Vous en doutez probablement mais nous vous le rappelons, gros moteur V8 atmosphérique et nouvelles normes européennes (mais aussi françaises…) ne font pas bon ménage en matière d’émissions mais aussi de taxation.
Aussi, ce nouveau Wrangler Rubicon 392 MY2021 ne viendra pas sur les marchés automobiles de l’Union Européenne et se contentera de ceux d’Amérique du nord.
La tarification (en dollars) du modèle n’est pas encore connue.
N’oubliez pas qu’en Europe nous accueillerons en début d’année prochaine la Jeep Wrangler 4xe ou hybride rechargeable qui sera plus en accord avec la législation européenne.

Via Jeep, FCA, YouTube.

Articles similaires
ActualitéSport automobilevie des marques

Formule 1 : La saison 2021 ne débutera pas en Australie

Actualitévie des marques

Nissan Juke Enigma : Alexa vous accompagne

Actualitévie des marques

Kia Sportage Black Edition : Avec six coloris de carrosserie

ActualitéEconomievie des marques

Alfa Romeo : La Giulietta a tiré sa révérence

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *