Actualitévie des marques

Jaguar : Et l’on reparle d’une compacte

Salon de Francfort 2003, Jaguar présente la R-D6 Concept. L’auto a été dessinée par Ian Callum.
Il s’agit d’une berline compacte (4.33 m) de style Hatchback (4 portes à ouverture antagoniste + hayon) à l’allure râblée et non dénuée de charme.
La Jaguar R-D6 est alors motorisée par un V6 2.7 L fort de 230 ch développé en partenariat avec Peugeot. L’auto plait et on se dit que la marque au félin va franchir le pas et se lancer.

Pas facile de créer une compacte hatchback !

Hélas, les mois passent et rien ne viendra.
Depuis 17 ans, l’affaire, ou la rumeur, d’une Jaguar compacte ressemble un peu à un serpent de mer.
Elle apparaît, on en parle. On se dit que ce serait une bonne idée quand on connait le succès des Mercedes-Benz Classe A, BMW Serie 1 et Audi A3. Puis elle disparaît parce que Jaguar fait savoir que ce n’est pas dans ses projets ou parce que la rumeur était sans fondement.

La gamme des berlines Jaguar est actuellement constituée de la XE (berline) et la XF (berline et break) en attendant l’an prochain la grande limousine e-XJ à motorisation électrique.
Il manque au constructeur une entrée de gamme accessible, plus « jeune » qui soit susceptible de faire parler d’elle et de bouger les lignes classiques des berlines de la marque au félin.

Le point de vue du patron du design de Jaguar

Si on en croit les Anglais d’Autocar, la direction de Jaguar se pencherait actuellement avec attention sur l’idée de la mise en développement d’une Jaguar qui viendrait poser ses pneus dans la cour des berlines premium du segment C.
Dans un entretien accordé par le nouveau patron du design de la marque, Julian Thomson explique :
 » J’adorerais faire des voitures plus petites et il semble que le moment soit venu. 
Jaguar a besoin d’un produit mondial qui pourrait plaire aux jeunes acheteurs, ainsi qu’à davantage de femmes.
Nos valeurs sont idéales pour les propriétaires qui souhaitent des voitures plus pratiques (donc compactes) mais qui aiment aussi la qualité de conception, le luxe et un vrai agrément de conduite.
Toutefois c’est un marché difficile et très concurrentiel.
Avec un tel produit, il faut faire du volume ce qui signifie qu’il faut de grandes usines et un réseau adapté et motivé pour le vendre.
Une chose, j’aimerai que nous soyons. »

L’affaire semble donc être à l’étude mais il faut rester prudent car JLR est dans une passe difficile.
Avec un tel projet qui nécessite des investissements importants, la firme automobile anglaise n’a pas le droit de se manquer si elle ne veut pas en payer chèrement le prix.

A suivre.

Via Autocar.

Articles similaires
Actualitévie des marques

Ford : La Mustang Mach 1 arrive en Europe pour le millésime 2021

Actualitévie des marques

Audi TT RS 40 years of Quattro Limited Edition

ActualitéCommunicationVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Hyundai : Le Kona Electric au rappel

Actualitévie des marques

Volkswagen Taos : Quand on croit qu'il n'y a plus de nouveau SUV chez VW, il y en a encore...

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *