ActualitéEconomievie des marques

Groupe PSA : PSA Retail va fermer onze concessions en région parisienne

Comme tous les autres constructeurs automobiles, le Groupe PSA doit, en cette période de crise économique, réduire la voilure et chercher tous les gains financiers possibles.
Cela passe souvent par des restructurations, des fermetures d’usine ou de chaînes de fabrication, des plans sociaux mais aussi par la suppression de points de vente et des ateliers.
C’est ce qui est annoncé par PSA Retail, la filiale distribution du groupe automobile franc comtois.

Près de 31% des points de ventes PSA vont disparaitre dans Paris et sa banlieue

Ainsi, mardi 30 juin lors d’un Comité social et économique (CSE), la direction de PSA Retail France a annoncé officiellement la fermeture des sites PSA de République, Nation, Gare de l’Est, Alésia, Victor Hugo, Avenue d’Italie, dans Paris mais aussi ceux de Bobigny, Garches (Peugeot), Neuilly-sur-Seine, Bagneux et Boulogne-Billancourt (Av de la République) en périphérie de Paris.
L’ampleur des fermetures a surpris les salariés mais aussi les représentants du personnel qui ne s’attendaient pas à un tel plan de restructuration du réseau commercial PSA en Ile de France.
Ainsi le réseau PSA Retail en IDF va passer d’ici à début 2021 de 36 à 25 points de vente et d’entretien pour les voitures des marques Peugeot, Citroën et DS Automobiles.
Pour ce qui est de Paris « intra-périphérique », il ne restera plus que deux concessions PSA d’ici à 2021.

Pas assez de ventes et des loyers trop élevés

Le Groupe PSA justifie ses fermetures de sites commerciaux par la nette baisse des immatriculations en région parisienne depuis 5-6 ans [ndla : Tiens, tiens, ça ne correspondrait pas avec le mandat de la maire de Paris… qui, je le rappelle, vient de rempiler pour 6 années supplémentaires].
PSA précise que la région parisienne ne représentait plus, en 2019, que 13.227 ventes de véhicules particuliers.
Les directions de PSA et PSA Retail enfoncent le clou en rappelant que coût de l’immobilier commercial à Paris est devenu prohibitif puisqu’il est parmi les plus élevé en Europe et même au monde et il pénalise fortement la rentabilité des concessions implantées en centre ville.
Selon les propos de la direction, c’est essentiellement en raison de ces deux éléments qu’il y a nécessité à refondre et répartir autrement les sites commerciaux et de SAV du groupe PSA afin de mieux répondre aux impératifs d’une « équation économique pérenne » et surtout rentable même si cela se fait au détriment des hommes et des femmes qui travaillent dans ces concessions.

Ne pas oublier le facteur humain et la notion de service aux clients

Du cotés des représentants du personnel, cette décision de fermetures de sites inquiète et le syndicat majoritaire chez PSA Retail, Force Ouvrière, de rappeler que tous les établissements du réseau manquent de personnel et de dire que dans l’évolution actuelle du monde automobile, la proximité-client constitue plus que jamais un enjeu d’importance. En agissant de la sorte, le Groupe PSA et PSA Retail prennent le risque de se couper encore plus de leur clientèle urbaine et notamment celle qui pourrait acheter des véhicules électriques adaptés à la ville.
Le représentant de FO de ré-expliquer que le réseau commercial de PSA ne peut pas être considéré comme la variable d’ajustement à l’échelle du groupe PSA.
La vente et la réparation automobiles, qui sont des enjeux stratégiques de premier ordre pour l’industrie automobile, ont besoin de moyens adaptés pour se développer, exister et permettre aux marques du groupe de vivre.
Les concessions virtuelles, les sites des marques et l’hyper-connectivité permanente ne feront pas vivre les constructeurs.
Les clients attendent du service et de l’écoute, pas une hotline qui ne répond à rien et pas forcément un désert automobile en ville comme certains l’annoncent depuis 5 jours.

Nous le savons tous, la nature a horreur du vide et en délaissant des lieux importants, ne serait ce que pour l’image ou le service après vente, le Groupe PSA prend le risque de ne plus exister en milieu urbain avant la fin de la décennie.

Via PSARetail, GroupePSA, AP, ForceOuvrière.

Articles similaires
Actualitévie des marques

Ford : La Mustang Mach 1 arrive en Europe pour le millésime 2021

Actualitévie des marques

Audi TT RS 40 years of Quattro Limited Edition

ActualitéCommunicationVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Hyundai : Le Kona Electric au rappel

Actualitévie des marques

Volkswagen Taos : Quand on croit qu'il n'y a plus de nouveau SUV chez VW, il y en a encore...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *