ActualitéSport automobilevie des marques

Formule 1 : Deux courses à Silverstone

Si on en croit le monde de la F1 et les agences de presse, le circuit anglais de Silverstone pourrait bien accueillir deux Grands Prix de F1 de la saison 2020 durant l’été prochain.
L’affaire est au minimum symbolique car c’est à Silverstone, il y a 70 ans, le samedi 13 mai 1950, que la Formule 1 a réellement commencé son histoire avec lancement officiel du championnat du monde des pilotes.

L’agitation au pouvoir

C’est l’effervescence presque totale et quasi incontrôlée ou incontrôlable dans le monde de la Formule 1. Depuis le début des déconfinements il y a quelques jours, l’agitation, les rumeurs et le jeu des chaises musicales sont au programme.
Départs et arrivées de pilotes, rumeurs autour d’une réglementation plus « éthique » financièrement, bruits de couloirs qui annoncent le départ d’un ou plusieurs constructeurs et maintenant plusieurs courses sur un circuit ou même retour en grâce de circuits non homologués pour cette saison sont parmi les choses dont on discute actuellement dans le monde merveilleux du sport automobile.

Faire feu de tout bois tout en respectant les règles fixées par l’état

La Formule 1 et ses promoteurs espèrent revenir à la vie dans quelques semaines pour enfin lancer la saison 2020 avec les premiers jours de l’été.
Ainsi le championnat pourrait débuter le 5 juillet prochains par le Grand Prix d’Autriche qui sera suivi par… un second GP d’Autriche le dimanche qui se courra sur le même circuit du Red Bull Ring de Spielberg.
Bien sur, ces deux courses auront lieu dans le cadre fermé d’un huis clos, c’est à dire sans spectateurs et avec peu de personnels pour les équipes engagées.

L’affaire pourra donc se renouveler un peu plus tard dans l’été avec deux Grands Prix d’Angleterre qui pourraient se dérouler à une semaine d’intervalle sur le circuit historique de Silverstone. Là encore le scénario sera le même, peu de monde présent dans les écuries et bien évidemment, aucun spectateur dans les tribunes.
C’est donc le « deal » auquel sont parvenus les dirigeants du circuit de anglais et ceux de Liberty Media après, parait-il, de très longues négociations.
Si l’accord est validé entre les deux protagonistes de l’affaire, celle-ci n’est toutefois pas réglée car deux éléments de santé publique devront être pris en compte.
Ainsi Stuart Pringle, le patron du circuit britannique précise :
« Je suis ravi de confirmer que Silverstone et Formula One ont trouvé un accord de principe pour organiser deux courses à huis clos cet été.
Cependant, ces courses restent soumises à l’approbation du gouvernement, car notre priorité demeure la sécurité de tous ceux qui sont impliqués, et le strict respect des règles de lutte contre la pandémie de Covid-19.
Par ailleurs, nous sommes déterminés à faire tout ce que nous pouvons pour aider la Formule 1 à offrir du spectacle et du plaisir.« 

Le second élément est lié à une décision du gouvernement britannique qui a pour projet d’instaurer une « quarantaine » (de 14 jours) pour toute personne arrivant sur le sol britannique.
Si Boris Johnson prend cette décision, c’est sera fini de la F1 au Royaume Uni en 2020.

Hockenheim entre en piste

Le circuit allemand a fait savoir cet après midi qu’il avait fait acte de candidature pour organiser deux courses durant l’été qui vient.
Les dirigeants allemands seraient déjà en discussion avec ceux de la Formule Un depuis quelques jours.
Le circuit du Land de Bade-Wurtemberg pourrait notamment remplacer le GP de Hongrie dans le cas où la course ne pourrait pas avoir lieu sur le circuit de Budapest en raison des mesures gouvernementales qui limitent au moins jusqu’à la mi-août les rassemblements à 500 personnes.
Si l’affaire est entérinée par les instances allemandes, Liberty Media et la direction du circuit, l’Allemagne reviendrait dans le giron de la F1.
Le circuit allemand a un bel atout dans dossier. Il se met à disposition de la F1 sans aucune contrepartie financière.
Ces courses allemandes seraient aussi bien situées puisqu’entre Hockeinheim et Spa-Francorchamps en Belgique, il y a environ 3h00 – 3h30 de route ce qui est facilement gérable par les équipes.
Sachez enfin que le gouvernement belge a donné son feu vert aux organisateurs du GP de Belgique pour une course à un huis clos qui se déroulera le dimanche 30 août sur le circuit ardennais.

Un dossier chaud à suivre dans les prochaines semaines.

Via AP, F1Only, Eurosport, Twitter.

Articles similaires
ActualitéEconomievie des marques

Jeep Compass 2020 : "Made in Melfi"

Communicationvie des marques

Aston Martin : Andy Palmer pourrait être bientôt remplacé par Tobias Moers

ActualitéVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Kia envisagerait une concurrente à la Citroën Ami

ActualitéEconomieSport automobilevie des marques

McLaren : Un avenir un peu difficile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *