ActualitéVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Ford/Volkswagen : Nouvel accord autour de la plateforme MEB

Dans la mouvance des différentes annonces faites par les deux groupes automobiles depuis quelques mois et après l’accord trouvé autour des utilitaires (dont les pick up) en début d’année, Ford et Volkswagen viennent de faire savoir qu’ils avaient signé un nouveau contrat coopération. Celui-ci porte sur les voitures électriques et les véhicules autonomes.

L’affaire a été officialisée ce matin à New York par les deux parties, représentées par Jim Hackett (patron de Ford) et Herbert Diess (patron de Volkswagen). Les deux PDG ont annoncé une nouvelle série de collaborations à venir.

La plateforme MEB au coeur de l’accord

Dans le domaine du VE, le groupe allemand Volkswagen possède une belle avance sur le constructeur américain, grâce notamment à la plateforme MEB qui va être la base de la gamme ID. du constructeur de Basse Saxe.
On se rappellera que cette dernière est toute proche d’arriver sur le marché puisqu’à la rentrée prochaine VW présentera l’ID.3 de série qui doit « exploser » le marché européen des compactes et peut être ceux d’autres pays.
Modulaire et adaptable, cette plateforme électrifiée sera présente sur toute une gamme de Volkswagen et de voitures du groupe allemand mais aussi chez Ford.
La firme de Dearborn va donc utiliser, dans un premier temps, cette plateforme pour développer une nouveauté électrique, importante sur le marché européen.
Selon les propos de Jim Hackett, ce sera sans surprise un SUV électrique. Ce Sport Utility Vehicle sera fabriqué en Allemagne à partir de 2023 et se destinera dans un premier temps essentiellement à l’Europe. Un deuxième modèle est attendu mais nous n’en savons pas plus pour l’instant car le choix du modèle n’est pas encore finalisé.
Ford annonce une production potentielle de l’ordre de 600.000 véhicules construits sur la plateforme MEB.

Volkswagen va aider Argo AI

Argo AI est une société de R&D qui travaille essentiellement sur toutes les technologies autonomes dotées d’une intelligence artificielle à haute valeur ajoutée.
Cette entreprise a vu le jour par la volonté d’anciens dirigeants et ingénieurs d’Uber et de Google qui dirigeaient alors les programmes sur les véhicules autonomes. Elle est aujourd’hui dirigée par Bryan Salesky.
Cette entreprise est proche du groupe américain puisqu’il y a deux ans, la marque à l’ovale bleu Ford est devenu le principal actionnaire d’Argo AI.
VW annonce vouloir y investir quelques 2.6 milliards de dollars (2.31 milliards d’euros) répartis comme suit :
– 1 milliard en capitaux
– 1.6 milliards pour ses services en lien avec les véhicules autonomes

Volkswagen et Ford vont ainsi devenir actionnaires à égalité de la société Argo AI fournira des technologies pour les deux constructeurs.
Enfin, la filiale de Volkswagen, baptisée AID, dédiée aux technologies autonome va intégrer la structure d’Argo dans les prochaines semaines.

Le dossier est à suivre dans les prochaines années mais avec cet accord, Ford et Volkswagen estiment qu’ils vont ainsi partager les frais de R&D, accélérer leur rentabilité et se retrouver très vite en phase avec le marché de l’électrique et du véhicule autonome.
Si l’idée est intéressante, reste à découvrir dans le futur quelle sera la réalité du marché automobile qui va guider dans un sens ou dans un autre ce partenariat qui n’a rien d’une fusion entre les deux groupes industriels.

Via AutomotiveNews, Volkswagen, Ford, ArgoAI.

Articles similaires
Actualitévie des marques

Mercedes-AMG CLA45/45 S Shooting Brake : La boucle est bouclée

ActualitéAutour de l'automobilevie des marques

Le permis de conduire à 17 ans c'est désormais possible mais...

Actualitévie des marques

DS Automobiles : C'est (quasiment) fini pour la DS 3

ActualitéEconomieVéhicules électriques & hybrides

Prime à la conversion : Rabotée et assumée (plus tôt que prévu)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *