Actualitévie des marques

Ford passe à l’EcoBoost Hybrid  »Light »

Ford l’avait annoncé et ce jour, Steven Armstrong, le vice-président de Ford pour l’Europe, l’Afrique et le Moyen-Orient l’a confirmé :  » Toutes les nouvelles Ford auront désormais au moins une version électrifiée, de la Fiesta au Transit en passant par la nouvelle Focus. Nous avons tout mis en œuvre pour développer des groupes motopropulseurs hybrides « light » pour deux de nos voitures les plus populaires. Ils contribueront à garder l’argent dans les poches de nos clients tout en restant fidèle à la philosophie du plaisir de conduire si cher à Ford. »
A l’avenir, Ford proposera différents niveaux d’électrification pour l’ensemble de sa gamme. Cela ira de la micro-hybridation à la totale électrification de certains modèles en passant par les véhicules hybrides rechargeables ou PHEV.
Aussi ce jour le constructeur américain annonce l’arrivée des motorisations 1.0 L EcoBoost « Light » sur les Fiesta et Focus.

Moins de consommation et plus d’agrément avec l’EcoBoost Hybrid

Pour les berlines citadines et compactes, c’est le moteur L3 1.0 L EcoBoost qui est concerné par cette hybridation légère qui consiste essentiellement dans l’installation d’un alterno-démarreur à entraînement par courroie installé en lieu et place de l’alternateur dit « normal » et d’une nouvelle batterie. Chez Ford, ce nouvel alternateur est baptisé BISG
(Belt-driven Integrated Starter/Generator)
Cette hybridation simple ou d’entrée de gamme permet la récupération de l’énergie durant les phases de freinage ou de décélération afin d’aider à la recharge de la nouvelle batterie lithium-ion qui fonctionne sous la tension de 48 volts.
Cette micro hybridation a aussi la faculté de diminuer légèrement la consommation ainsi que de baisser de quelques gramme le niveau d’émission. Si Ford assure que ce système va alléger le coût carburant des utilisateurs de Fiesta et de Focus grâce à une autonomie augmentée et des passages à la pompe moins fréquents, il ne donne toutefois encore aucun chiffre.
Le principe agit aussi comme un « soutien » ou une aide au moteur en utilisant l’énergie emmagasinée pour fournir un ponctuellement et un surplus de couple moteur lors accélérations ou des relances dès les bas régimes.
Enfin, la batterie Lithium-ion a la faculté de fournir de l’énergie électrique pour les accessoires de confort ou ceux alimentés par les prises auxiliaires installées dans l’habitacle.

En route vers l’hybridation de la gamme

Ford précise par ailleurs que ces motorisations arriveront sur le marché début 2020 et qu’elles viendront compléter l’offre de la marque qui compte pour l’instant la Mondeo SW Hybrid mais qui sera complétée dans quelques mois par l’arrivée des Transit EcoBlue Hybrid, Transit Custom EcoBlue Hybrid et Tourneo Custom EcoBlue Hybrid.

On attend désormais l’arrivée au sein de la gamme Ford des SUV hybrides. Cela devrait être à l’ordre du jour avec la présentation en fin d’année ou début 2020 des futurs B et C-SUV du constructeur à l’ovale bleu.

Le sujet est à suivre la semaine prochaine et notamment le 2 avril prochain à Amsterdam où Ford, durant une conférence, devrait présenter de nouveaux modèles « électrifiés ».
Notez enfin que cette conférence sera l’occasion de découvrir le nouveau président « entrant » de Ford Europe, Stuart Rowley qui va avoir la charge de redynamiser la marque sur les marchés de l’Union Européenne.

Via Ford.

Articles similaires
Actualitévie des marques

BMW M5 Edition 35 Years : Une belle version pour un bel anniversaire

Actualitévie des marques

Bugatti Chiron : 3/4 de la production déjà vendue

ActualitéNouvelles mobilitésVéhicules électriques & hybrides

Skoda annonce la Citigo-e iV !

ActualitéEconomie

Nissan : Thierry Bolloré va faire son entrée au conseil d'administration

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *