ActualitéSalonsVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Fisker : Le SUV Ocean sera de la fête genevoise

Annoncé à grand coups de teasers depuis de très longs mois, le SUV Fisker Ocean est devenu une réalité, lors d’une conférence privée tenue au Consumer Eletronic Show de Las Vegas au début du mois de janvier dernier.

Un américain à Genève

Fort d’un bon accueil aux USA et animé par le projet de commercialiser ce véhicule électrique dans les prochaines années sur le vieux continent, Henrik Fisker a donc fait le choix de venir en Suisse pour exposer sa nouveauté.
C’est donc le 5 mars prochain que le Fisker Ocean posera pour la première fois ses roues en Europe.

Découverte de l’Ocean

Le Fisker Ocean est un SUV électrique du segment D à 2 ou 4 roues motrices.
Ce nouveau D-SUV annonce une longueur de 4.64 m, une largeur de 1.93 m et une hauteur de 1.63 m.
L’allure se veut à la fois moderne et solide. Bien qu’un peu massive, l’apparence est plutôt réussie et engageante. Il faut dire qu’avec comme créateur le père des BMW Z8, des Aston Martin DB9, Vantage ou de la Ford Shelby GR-1, les chances d’avoir un SUV agréable visuellement étaient nombreuses.
On pourra aussi voir quelques influences venues de chez Land Rover, trouver la surface vitrée trop petite ou les roues trop grandes mais parmi la meute des SUV électrique du moment, le Fisker Ocean est l’un des plus séduisants.

Quelques détails

Fort d’une motorisation électrique puissante, ce nouveau véhicule revendique l’exercice du 0 à 100 km/h en seulement 3.1 secondes [ndla : le même temps qu’une Lamborghini Huracan Spyder Evo] et promet entre 400 et 480 kilomètres d’autonomie en une seule charge grâce à un pack d’une capacité de 80 kWh.
Par ailleurs, le Fisker Ocean est équipé d’un toit solaire qui doit permettre, selon Fisker, de récupérer jusqu’à 1.600 km d’autonomie par an ou 133 km/mois.

A bord

Henrik Fisker a voulu un habitacle à la fois épuré et technologique mais aussi fait essentiellement à partir de matériaux recyclés ou rénovés.
On découvre un combiné d’instrumentation numérique derrière le volant, ainsi qu’un écran tactile en mode portrait sur la console centrale. Il accueille la majorité des services, connexions et commandes nécessaires comme la gestion de l’énergie, les connexions vers le monde, le système de navigation, le système audio ou les commandes de climatisation.
Des raccourcis tactiles translucides éclairés sont disposés sous le système d’infotainment qui surplombe la console centrale qui se termine par un large accoudoir.
Selon H. Fisker, l’habitacle sera accueillant et chaleureux tout en étant éco-responsable.

Si l’Ocean sera exposé au salon de Genève, nous savons pas encore s’il sera réservable en configuration européenne ou s’il faudra patienter.
Cela ne devrait d’ailleurs pas être un problème puisqu’aux USA le modèle ne sera livrable que fin 2021 ou début 2022, les acheteurs potentiels européens ont donc un peu de temps pour choisir la version, le coloris de carrosserie ou la sellerie et les options.
Enfin, et là il y a comme un doute, nous attendons de voir si ce SUV électrique sera proposé en dessous des 40.000€ (40.000$ aux USA).

A découvrir dans 25 jours.

Via Fisker.

Articles similaires
ActualitéVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Tesla Motors : La nouvelle Model S Plaid emporte tout

ActualitéEconomieSalonsvie des marques

NAIAS 2021 : Le salon de Detroit reviendra à l'automne 2021

ActualitéVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Volkswagen ID.4 : Un dernier teaser avant le lancement

Actualitévie des marques

Nissan : La GT-R R36 confirmée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *