ActualitéVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Fiat 500 France Edition : La 500 électrique passe sous la barre des 30.000€

Après les versions de présentation Giorgio Armani, Kartell, B.500 Mai Troppo by Bvlgari, les versions de lancement 500 et 500C « la Prima », Fiat dévoile la 500 France Edition, une version spécialement réservée au marché français.

Simplicité et sobriété de l’apparence

Ces nouvelle Fiat 500 et Fiat 500C France Edition se singularisent par des jantes alu en 16 pouces, des inserts de calandre et des encadrement de vitres latérales chromés et bien évidemment son badge distinctif « 500 France Edition » apposé sur les montant montants B.
Le modèle est proposé dans deux livrées de carrosserie, le choix des coloris se limite à deux options, à savoir le Pastel Onyx Black ou le Solid White.
Disponible en berline et en découvrable, la nouvelle 500 France Edition est disponible en version avec toit vitré panoramique et en version cabriolet avec capote en toile noire.

A bord, un peu d’écologie et une dotation suffisante en équipements

En accédant à bord de la 500, on découvre une planche de bord habillée d’un grand insert noir laqué associé à une entourage gris légèrement fumé qui fait le tour du tableau de bord et de la console centrale. Au dessus de la dite console, prend place un grand écran tactile de 10.5 pouces (26.7 cm) qui accueille le système d’infotainment Uconnect 5 avec notamment les fonctionnalités Apple CarPlay et Android Auto, les commandes du système audio et la navigation GPS.
A cela, Fiat ajoute l’accès à un pack de services connectés innovants. Il est gratuit pendant les 3 premières années de vie de la citadine électrique.
Parmi les fonctionnalités proposées, il y a le contrôle des paramètres de la voiture via son smartphone, la gestion de la charge à distance ou la recherche d’une borne.

Fiat joue un peu aux écolos en faisant savoir que les sièges de cette 500 France Edition sont revêtus d’une « tissu » fait à base de fils Seaqual qui proviennent du recyclage du plastique récupéré en mer.
Plutôt bien dotée, la 500 France Edition est équipée en série du système de freinage automatique d’urgence, du régulateur de vitesse adaptatif, du système de détection de la somnolence, de l’appel d’urgence “E-Call”, du frein de parking électrique, de la climatisation automatique, de système « Keyless » d’ouverture et de démarrage, des capteurs de pluie et de luminosité, de radar de recul, de la reconnaissance des panneaux et de l’alerte de franchissement de ligne.

Une motorisation adaptée à un usage urbain et péri-urbain

Sous le capot de la Fiat 500 France Edition, on retrouve le groupe propulseur de la Fiat 500 “la Prima”, c’est à dire un moteur électrique fort de 87 kW (118 ch). La batterie associée à ce bloc électrique est d’une capacité maximale de 42 kWh.
Cette batterie permet une autonomie, en cycle mixte WLTP, d’environ 320 km.
Comme sur les autres 500 électrique, la voiture offre trois modes de conduites : Sherpa, Range et Normal.

La Fiat 500e embarque un connecteur Combo CCS situé sur l’aile arrière droite. Celui-ci autorise une recharge rapide en courant continu sur les bornes pouvant délivrer une puissance de 85 kW. Dans ces conditions, le temps de recharge est fixé à 35 minutes pour passer de 0 à 80% de la charge de la batterie.
La petite italienne peut également se recharger en courant alternatif jusqu’à 11 kW.
Sur une prise domestique, il faut environ 16 h 00 pour un plein d’énergie électrique.
Enfin sur une Wallbox de 7.4 kW, le temps de recharge tombe à environ 6 h00 et sur une borne de 11 kW, il ne faudra que 4 h 00 pour faire le plein.

La citadine électrique peut passer de 0 à 100 km/h en 9.0 secondes ou de 0 à 50 km/h en 3.1 secondes.
La 500 électrique propose une Vmax descente limitée à 150 km/h ce qui suffisant pour une voiture à vocation urbaine et péri-urbaine.

Un prix et des aides…

La Fiat 500 France Edition est disponible à partir de 29.900€ en version berline et à partir de 32.900€ en version cabriolet.
Sachez qu’il n’y a pas d’option sur cette version.
Fiat profite de l’effet Bonus Ecolo de 7.000€ pour nous rappeler qu’avec cette aide (ou subvention ?) d’état, les tarifs tombent respectivement à 22.900€ et 25.900€ une fois la prime déduite.
Mais Fiat va plus loin en intégrant la prime à la conversion maximale (5.000€) ce qui fait encore baisser le prix de la citadine à 17.900€ en carrosserie berline et 20.900€ en version à toit en toile.

La voiture est d’ores et déjà disponible à la vente mais les amateurs du genre devront se dépêcher puisque seules 500 unités de cette Fiat 500 France Edition seront mises sur le marché.
Il y aura 350 exemplaires de la version Berline et 150 exemplaires du modèle Cabriolet.

Via Fiat.

Articles similaires
ActualitéAutour de l'automobileCollection, anciennes et histoirevie des marques

Classic Days 2020 : Ce fut un bon week end

ActualitéCommunicationvie des marques

Wayne Anthony Griffiths, probable futur patron de Seat

ActualitéNon classévie des marquesVUL, Vans, Fourgons

Suzuki Jimny 2020 : Il revient en version VUL... sans malus

Actualitévie des marques

Skoda Kodiaq RS : 18 mois et puis s'en va !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *