ActualitéEconomievie des marques

FCA signe de nouveaux partenariats

A défaut de trouver à se marier ou même à se fiancer, le groupe automobile italo-américain FCA a annoncé vendredi 14 juin qu’il venait de signer deux nouveaux et beaux partenariats avec des acteurs du secteur de l’énergie, à savoir l’italien Enel X (groupe Enel) et le français Engie (ex GDF Suez).

Pas de Renault, pas de PSA, pas de Hyundai mais Enel X et Engie

Si on en croit le communiqué de presse officiel, ces deux partenariats économico-industriels doivent apporter au groupe automobile des solutions innovantes en matière de recharge destinées à alimenter les futurs modèles hybrides et électriques des marques présentes sous la bannière FCA.

Mike Manley, le directeur général du groupe d’Auburn Hills explique que ces nouveaux partenariats construisent la stratégie de mobilité électrique que le groupe avait annoncée l’an passé dans le cadre du dernier plan quinquennal mis en place par Sergio Marchionne.
Avec ces nouvelles coopérations, FCA veut installer une sorte d’écosystème de partenaires, de produits et de services sur ses différents marchés.
S’ils ne son pas encore détaillés, on sait que ces nouveaux produits et services doivent répondre aux attentes changeantes et toujours renouvelées des clients en matière de véhicules électriques. La remarque du patron de FCA peut faire sourire car le seul VE du groupe est la Fiat 500e uniquement vendue en Californie et pour ce qui est de l’hybridation il n’existe que le monospace Chrysler Pacifica Hybrid vendu uniquement en Amérique du nord.

Des bornes partout en Europe mais pour quelles voitures ?

L’accord avec l’italien Enel X concerne l’Italie, l’Espagne et le Portugal, tandis que celui avec le français Engie sera associé aux activités de FCA en Autriche, Belgique, République tchèque, Danemark, France, Allemagne, Grèce, Hongrie, Pays-Bas, Pologne, Slovaquie, Suède, Suisse et Royaume-Uni.
Le patron de FCA assure par ailleurs que ce projet va permettre la réduction du coût des véhicules électriques mais il n’explique pas comment.
Enfin, il assure que FCA et ses nouveaux amis fournisseurs d’énergie vont construire dans les deux prochaines années quelques 700 stations de recharge répartie dans l’Union Européenne soit une moyenne de quarante stations par pays.

Des bornes, des box et des applis’

On apprend aussi qu’Engie va travailler de concert avec FCA via ses filiales de stockage Engie Eps et de fabrication des stations de recharge EVBox.
Engie devrait enfin assurer l’installation et l’entretien de stations de recharge électrique chez les 2.800 concessionnaires qui représentent les marques du groupe automobile.

Les deux groupes développeront aussi une application FCA/Engie.
Celle-ci doit permettre aux utilisateurs de Fiat, Alfa Romeo, Lancia, Jeep et Maserati hybrides ou électrique de localiser facilement les stations de recharge publiques, de planifier à distance une réservation de recharge et de payer électroniquement.

Avec deux nouveaux associés, essentiellement implantés en Europe, on se dit que FCA fait une belle anticipation avant l’arrivée dans les prochaines années de voitures électriques et hybrides sur le vieux continent.

Via FCA, AFP, Engie.

Articles similaires
Actualitévie des marques

Ford : La Mustang Mach 1 arrive en Europe pour le millésime 2021

ActualitéCommunicationVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Hyundai : Le Kona Electric au rappel

Actualitévie des marques

Volkswagen Taos : Quand on croit qu'il n'y a plus de nouveau SUV chez VW, il y en a encore...

ActualitéEconomievie des marques

Malus au poids : Le revoilà !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *