Actualitévie des marques

Diesel gate : Rupert Stadler, l’ex PDG d’Audi, sera jugé pour fraude

Oui, la photo d’ouverture d’article date d’une autre époque, d’avant septembre 2015, moment de la découverte du Diesel gate et du dynamitage du salon de Francfort mais aussi du monde merveilleux de l’automobile.
Ici, Martin Winterkorn et Rupert Stadler sont comme à la parade mais c’était avant…
Depuis les choses ont bien changé puisque l’ex-plus grand patron allemand a du démissionner; le patron d’Audi a lui fait de même tout en y ajoutant plusieurs mois de case « prison ».

Le volet judiciaire avance en Allemagne et s’il semble trainer pour Winterkorn, il va beaucoup plus vite pour Stadler.
Le parquet munichois a annoncé tôt ce matin avoir engagé des poursuites au pénal contre l’ancien patron d’Audi pour son rôle présumé dans le scandale des émissions polluantes des moteurs TDI du groupe Volkswagen et de ses marques.
On se rappellera que parmi les principales accusations portées contre Stadler, il lui est notamment reproché d’avoir continué à vendre quelques 434.000 voitures diesel pour Audi et Volkswagen équipées du fameux logiciels tricheurs modifiant les émissions de dioxyde d’azote.
L’accusation est renforcée par le fait qu’il est avéré qu’il avait connaissance de ces tricheries destinées à déjouer les tests antipollution et ce, bien avant la découverte de l’affaire.

L’ex patron d’Audi et trois cadres importants de la firme aux anneaux iront s’expliquer devant les juges allemands pour « fraude ».
Ce renvoi devant la justice est le premier volet, mais aussi premier procès pénal de cette affaire du Diesel gate.
Rupert Stadler va devoir répondre des chefs d’accusation de fraude, d’émission de faux certificats et de publicité mensongère.
Si aucune date de procès n’est encore fixée, on sait que c’est la chambre spécialisée dans les infractions économiques et ses juges qui mèneront l’audience judiciaire.
Il est peu probable que ce premier procès en Allemagne s’ouvre dans les prochaines semaines, notamment du fait de ses aspects techniques et technologiques mais les spécialistes du monde judiciaire allemand estiment que le printemps 2020 serait une période crédible.

A suivre.

Via Autonews, Handelsblatt, AP.
Crédit photo : UweAnspach pour AFP.

Articles similaires
ActualitéAutour de l'automobilevie des marques

Genesis : Filippo Perini nommé directeur du bureau de style

ActualitéAutour de l'automobileEconomie

Sécurité Routière : Un mauvais mois d'août à cause...

ActualitéEconomievie des marques

Greenpeace lance la chasse aux SUV, surtout les gros !

ActualitéVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Nouvelle Volkswagen ID.3 2020 : Première découverte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *