Actualitévie des marques

Dacia : Les Sandero, Stepway et Logan de 3eme génération sont là

Trois semaines avant la présentation officielle et détaillée, Dacia révèle les premières images Sandero, Sandero Stepway et Logan de 3eme génération.
Ces trois nouvelles autos arriveront sur le marché automobile en toute fin d’année. Elles prendront la relève des versions dites « Mk2 » nées il y a déjà 8 ans et qui sont depuis de nombreuses années un grand succès sur les marchés d’Europe, notamment en France où la Sandero est la berline la plus vendue aux particuliers depuis quelques années.

De la voiture « Low Cost » à l’automobile « essentielle »

Alors que l’on croyait que les Dacia seraient toujours des voitures à « bas coût » et que les Citroën allaient devenir des automobiles « essentielles » (cf les propos de la marque aux chevrons il y a quelques années), on découvre en cette rentrée 2021 que les choses ont évolué.
Ce sont désormais les Dacia qui sont essentielles et ce ne pas les propriétaires des véhicules de la firme roumaine qui le démentiront.

Dacia nous explique que ces nouveaux modèles sont les incarnations renouvelées de l’esprit de leurs aînées.
C’est à dire qu’au regard de leurs prestations, les nouvelles Sandero et Logan 2021 afficheront toujours des tarifs bien placés, des dimensions extérieures contenues, une vraie fiabilité (déjà reconnue) tout en proposant plus de modernité, plus d’équipements et un peu plus de polyvalence.
Tout cela sera à vérifier dans quelques semaines au moment des premiers essais de ces trois nouveautés venues de Roumanie.

La Sandero 2021 montre que Dacia a évolué dans son approche de la voiture avec notamment un design simple mais moderne et apparemment sans faute de style tout en proposant une continuité dans le design par rapport aux deux précédentes générations.
Cette continuité dans le style des modèles n’est pas sans nous rappeler la démarche de Volkswagen avec la Golf.

Une allure dans l’air du temps

Cette nouvelle génération se fait plus moderne puisqu’elle est construite sur la récente plateforme CMF-B qui est aussi celle… de la Clio V. Cela permettra aux Sandero et Logan de proposer de nouveaux équipements (assistance et sécurité, confort, connectivité) mais il nous faudra attendre la fin du mois, lors de la présentation détaillée, pour en apprendre plus.

La Sandero et la Logan de 3eme génération entre dans la modernité avec une silhouette qui se fait plus dynamique et plus travaillée dans les détails esthétiques.
La nouvelle Sandero offre un peu plus de galbes que la version actuelle avec notamment des ailes plus marquées… un peu comme sur la Clio.
La ligne générale se veut plus fluide mais aussi plus « racée » avec un pare-brise plus incliné, un toit surbaissé prolongé par un becquet de hayon et un dessin de vitrage latéral qui s’étire jusqu’au montant C en proposant un dessin simple et légèrement montant qui plait.
On notera aussi une lunette arrière moins verticale qui participe au nouveau design galbé de la citadine.
De 3/4 arrière, la nouvelle Sandero n’est pas sans nous rappeler la Clio mais aussi l’espagnole Seat Ibiza.

Les phares mais aussi les feux sont entièrement repensés.
Ils se font plus fins et des nouvelles signatures lumineuses qui permettront de reconnaître la nouveauté sur la route.
A l’avant, les optiques se font plus plus étires et se fondent dans le prolongement de la calandre. La signature lumineuse diurne se fait plus moderne et adopte une forme en Y qui a un petit quelque chose des « marteaux de Thor » vus sur les Volvo.
Les Y diurnes des phares sont prolongés visuellement par un jonc chromé qui parcourt la calandre de part en part.
A l’arrière, les feux délaissent leur forme carrée pour devenir ovales et ils s’étirent dans le dessin du hayon arrière. Il intègrent dans leur organisation intérieure un éclairage en forme de flèche… qui n’est pas sans rappeler celui que l’on trouve sur les Lamborghini. Toutefois, pas question ici d’un éclairage dynamique, certes joli mais pas essentiel puisqu’on remarque que les clignotants et les feux de recul sont implantés en partie basse comme c’est le cas, par exemple, sur un Peugeot 3008.
On note aussi l’arrivée de poignées de porte que l’on tire qui fond plus « riches  » et solides que celles qui sont sur les Sandero depuis… 15 ans.
Enfin, on découvre de nouvelles jantes sur le modèle mais il est encore difficile de dire si Dacia est passé aux jantes alu ou si le constructeur est resté fidèle au système Flex Wheels.

La Stepway est toujours au programme

Version « best seller », la Sandero Stepway avec son look de baroudeuse est toujours au programme pour 2021.
Apparemment, elle reprend les éléments esthétiques qui ont fait son succès au fil des ans mais en les faisant évoluer.
Si l’accastillage de base de la version Stepway est bien là (bouclier Av spécifique, antibrouillards avec habillage en plastique brut et façon alu, protections Av et Ar gris alu satiné, plastique brut pour les bas de caisse et la protection des passages de roues, barres de toit mais la nouvelle mouture y ajoute un nouveau capot moteur spécifique nervuré et plus bombé et une calandre légèrement revue en partie basse puisqu’elle intègre le nom « Stepway ».
La suspension surélevée est elle aussi toujours de la partie mais de nouvelles roues font leur apparition sur cette version.

Il n’y a pas que la Sandero chez Dacia, il y a aussi la Logan

La première des Dacia commercialisée en Europe à partir de 2004 est toujours de la partie.
Hélas pour les amateurs de berline tricorps, le constructeur roumain n’a pas prévu de la vendre sur notre marché (ou alors il faudra se rendre en Nouvelle Calédonie…) puisque dans son communiqué officiel, il précise que le modèle sera uniquement proposé dans les pays suivants :

Bulgarie, Espagne, Etats Baltes, Hongrie, Maroc, Moldavie, Nouvelle Calédonie, Pologne, Roumanie, Slovaquie, Tahiti, Serbie-Monténégro, Kosovo, Albanie, Macédoine, Bosnie-Herzégovine, République Tchèque.

Vous noterez que Dacia ne propose pour l’instant aucune image de l’habitacle et de la planche de bord.
Pour cela, il faudra patienter jusqu’au 29 septembre prochain date de la présentation officielle complète et détaillées des nouveautés Dacia.
Ici, nous devons nous contenter d’images numériques qui gomment ou simplifient les détails et il faudra attendre les « vraies photos » pour en voir plus.

Place à CMF-B

La Sandero 2021 dit au revoir à son ancienne plateforme B0. Elle profite de la rationalisation de la production au sein du Groupe Renault SA et bénéficie d’une nouvelle plateforme présentée à l’occasion du salon de Genève 2019, sur la nouvelle Renault Clio, la plateforme CMF-B (Common Module Family ici en version dédiée aux véhicules du segment B) qui est dernière-née des plateformes modulaires de l’Alliance.
Toutefois, la Sandero et la Logan profite de cette plateforme en version « Access Spec » et non « High Spec » comme pour la Clio.
Mise au point depuis le milieu des années 2010-2020, cette nouvelle structure remplace trois plateformes utilisées auparavant, notamment par Renault et Nissan.
Cette plateforme CMF-B présente 85%, par exemple, de pièces nouvelles par rapport à la plateforme de la Clio IV et 80% des futurs véhicules du Groupe Renault seront désormais développés sur cette structure modulaire CMF.

Cette plateforme permet aux Sandero et Logan de bénéficier d’une structure de nouvelle génération avec des normes plus strictes en matière de sécurité, de nouvelles liaisons au sol et de nombreuses possibilités d’intégration d’équipements et d’ADAS.
Bien sur, la Sandero ne sera pas une Clio V mais elle devrait progresser en matière de dotation par rapport au modèle actuel.

Quelques précisions

Au chapitre des motorisations, les Sandero et la Logan devrait normalement disposer sous leurs capots des moteur L3 1.0 SCe 75 ch, 95 Nm, L3 1.0 L TCe 100 ch et de la dernière version Euro6d du L4 1.5 L Blue dCi forte de 100 ch, 250 Nm.
Les BVM seront de la partie mais on ne sait pas si la boite Easy-R sera reconduite tout comme la version GPL.
Il y a par ailleurs fort à parier que Dacia reconduira peu ou prou sa gamme actuelle faite de trois niveaux de finition et de peu d’options.

Si on en croit les bruits de couloirs, l’augmentation tarifaire serait limitée puisqu’on évoque une hausse comprise entre 250 et 500€ selon les modèles et les versions.
Cela sera à vérifier dans quelques temps, soit au moment de la présentation dans trois semaines soit au moment de la commercialisation prévue en toute fin d’année 2020 ou début 2021.

A revoir très vite.

Via Dacia.

Articles similaires
Actualitévie des marques

Ford : La Mustang Mach 1 arrive en Europe pour le millésime 2021

Actualitévie des marques

Audi TT RS 40 years of Quattro Limited Edition

ActualitéCommunicationVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Hyundai : Le Kona Electric au rappel

Actualitévie des marques

Volkswagen Taos : Quand on croit qu'il n'y a plus de nouveau SUV chez VW, il y en a encore...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *