ActualitéCommunicationVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Chevrolet : Le monospace Bolt EV au rappel

General Motors a annoncé vendredi dernier qu’il lançait le rappel d’un grand nombre de véhicules électriques Chevrolet Bolt mis sur le marché automobile entre 2017 et 2019 à la suite d’une enquête diligentée par la NHTSA à la suite de nombreux incendies de batteries.

Des causes encore inconnues

La NHTSA a publié une note officielle qui explique que tous les incendies avaient apparemment commencé dans le compartiment où est installé la batterie du Bolt avant de se propager dans l’habitacle puis à l’ensemble du véhicule. 
La National Highway Traffic Safety Administration précise que toutes les enquêtes préliminaires ont été menée en coopération avec GM et qu’elles ont permis d’éliminer quasiment tous les facteurs comme les éléments de recharge ou les composants qui restent en veille lorsque le VE est à l’arrêt.

Peut être un problème lié à la charge ?

Chevrolet et la NHTSA ont pu confirmer qu’il y a eu au moins cinq incendies complets. Ceux-ci seraient survenus sur des batteries proches d’un état de charge maximale mais sans que l’on ait pu trouvé les causes du départ de feu.
GM continue à chercher les raisons de ce grave dysfonctionnement.
Pour limiter les dégâts, le constructeur a fourni aux concessionnaire une mise à jour logicielle qui limitera l’état de charge des batteries des Bolt à 90% de la charge totale.
En agissant de la sorte, GM espère faire grandement diminuer les conditions requises pour un incendie en attendant de trouver une solution définitive et pérenne.
Chevrolet a par ailleurs mis un message à destination des utilisateurs de Bolt EV sur son site officiel.

Le groupe américain ajoute que les batteries mises en cause dans ce dossier de rappel sont fournies par l’usine LG Chem implantée à Ochang en Corée du Sud.

De son coté, la NHTSA demande aux propriétaires de Chevrolet Bolt EV d’utiliser le moins possible leur petit monospace électrique et surtout de ne pas le laisser dans un garage ou dans un parking fermé.

On ne sait pas si l’Opel Ampera-E vendue notamment Allemagne est concernée par ce rappel mais cela est de l’ordre du probable. On imagine que le Groupe PSA a pris les dispositions nécessaires pour mettre en sécurité les Opel concernées par l’affaire.

Via GM, Chevrolet, NHTSA.

Articles similaires
ActualitéCommunicationvie des marques

En route vers l'automobile propre : Le Sénat adopte de nouvelles mesures

ActualitéAutour de l'automobileCommunicationvie des marques

Renault : Une chanteuse veut faire débaptiser le nouveau SUV Arkana

ActualitéCommunicationEconomievie des marques

Mercedes-Benz : Une nouvelle entité pour regrouper AMG, Glasse G et Maybach

ActualitéCommunicationvie des marques

Stellantis : Jean-Pierre Ploué prend la direction du Centre Lancia Design

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *