Actualitévie des marques

BMW Série 3 Gran Turismo : Sans descendance

Depuis quelques mois le doute était de mise au sujet de l’avenir ou plus exactement de la descendance de la BMW Serie 3 Gran Turismo.
Le cas Serie 3 GT avait été abordé l’an passé par Klaus Fröhlich, l’ingénieur en chef de BMW qui est aussi un homme qui compte au sein de l’entreprise munichoise puisqu’il est membre du comité directeur.
A l’époque, K. Fröhlich avait clairement fait comprendre que la Serie 3 Gran Turismo n’était plus vraiment en phase avec la demande et les attentes de la clientèle. Il assurait alors qu’il avait des éléments fiables qui montraient que bon nombre des acheteurs du modèle l’avaient délaissée pour des véhicules comme les X1, X2, X3 et X4, autant dire les SUV des segments C et D de la marque.
En mars dernier, lors de la conférence annuelle devant les investisseurs, le constructeur allemand avait déjà laissé entendre que le modèle pourrait être supprimé.

Le patron porte le coup de grâce

Cette semaine, c’est au tour du patron de la Bayerische Motoren Werke d’en remettre une couche et même de clore le sujet.
Lors de la conférence de présentation des bilans financiers et des projets d’avenir du groupe, Harald Krüger a été « on ne peut plus clair » sur le sujet BMW Serie 3 Gran Turismo et de dire à l’assemblée présente : « Que les choses soient bien comprises par tous, il n’y aura pas de remplaçante pour la Série 3 Gran Turismo ».

Mal aimée, cette BMW est achevé par les SUV

C’en sera donc fini dans quelques mois de ce modèle qui ne devrait pas manquer sur le marché et qui ne sera pas vraiment pleuré par les béhèmistes.
Entre une allure sans grande élégance, des tarifs plus élevés que ceux d’une Serie 3 du fait d’une « position » légèrement plus haut en gamme, cette voiture n’a jamais vraiment séduit ni rencontré le succès.
On pourrait dire la même chose pour la Serie 6 GT (née Serie 5 GT); toutefois si on ne peut pas parler de grand succès, la carrière commerciale de ce modèle est meilleure que celle de la Serie 3 GT.

Enfin, au delà de son insuccès, on notera que cette BMW a été tuée, comme beaucoup d’autres modèles chez d’autres constructeurs, par les SUV qui tiennent désormais quasiment 40% du marché automobile européen.

Via BMW, Car&Driver, Motor1.

Articles similaires
ActualitéSport automobilevie des marques

PSA Motorsport : Peugeot reviendra en championnat FIA WEC en 2022

ActualitéAutour de l'automobileCommunicationEconomie

Les Pays Bas passent à 100 km/h sur les autoroutes

ActualitéEconomieVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Tesla Gigafactory 4 : Nach Berlin

Actualitévie des marques

Fiat 500X et Tipo Ballon d'Or : Pour l'amour du foot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *