ActualitéCommunicationvie des marques

Audi : Près de 590.000 voitures au rappel

L’annonce de deux rappels vient d’être faite par les NHTSA (National Highway Traffic Safety Administration) et KBA (Kraftfahrt-Bundesamt) qui précèdent de quelques jours la marque Audi.
Le constructeur d’Ingolstadt va lancer dans les prochains jours deux campagnes de rappel pour une mise aux normes et en sécurité. Celles-ci compteront presque 590.000 véhicules.

Rappel n°1

Le premier rappel concerne quelques 530.000 berlines, breaks, coupés et SUV A4, A5, A6, A7 et Q5 propulsés par le moteur L4 2.0 L TFSI avec micro-hybridation.
Ces véhicules ont été fabriqués entre 2017 et 2020 et livrés sur la même période.
Le problème est à prendre au sérieux puisqu’il existerait un risque d’incendie pour les voitures équipées de cette motorisation.
Selon les informations fournies par la KBA et la NHTSA, des fissures apparaîtraient dans l’habillage fait en plastique de l’ondulateur situé à l’intérieur de l’alterno-démarreur.
Selon les rapports des deux organismes officiels, ces fissures pourraient laisser entrer l’humidité, et de fait, entraîner des courts-circuits puis des surchauffes qui pourraient créer des départs d’incendies sous la capot moteur.

Rappel n°2

Ce second rappel de la part d’Audi est lié aux coupés et roadster l’Audi TT (8S) ou de troisième génération mis sur le marché depuis 2014.
L’affaire concerne 59.000 exemplaires (essentiellement en version Quattro) fabriqués et mis à la route entre 2014 et mai 2019.
Ces TT vont être obligés de passer par la case atelier afin d’être remis aux normes et en état de marche.
Le problème signalé pourrait entraîner une fuite de carburant car le support d’écran thermique du réservoir de carburant est mal installé et pourrait le percer notamment à cause du temps et des vibrations ou des petits chocs que subit au quotidien le dessous d’une voiture. Il faut donc le changer et le refixer solidement et durablement.

Audi va prendre contact avec tous les propriétaires des véhicules concernés par ces rappels et les invitera à se rapprocher de l’atelier de leur concessionnaire pour vérification et, si besoin, mise en sécurité et changement des pièces incriminées.
Comme d’habitude, le constructeur allemand prendra en charge l’intégralité des frais liés à ces deux opérations de rappel.

Via KBA, NHTSA, Audi.

Articles similaires
Communicationvie des marques

Aston Martin : Andy Palmer pourrait être bientôt remplacé par Tobias Moers

ActualitéVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Kia envisagerait une concurrente à la Citroën Ami

ActualitéEconomieSport automobilevie des marques

McLaren : Un avenir un peu difficile

ActualitéEconomieSalonsvie des marques

NYIAS 2020 : Après avoir été reporté, le salon de New York est définitivement annulé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *