Actualitévie des marques

Audi A1 Citycarver « Edition One »

Pas de Quattro, pas de motricité renforcée ni même des pneus M+S pour cette nouvelle version de l’Audi A1 baptisée Citycarver, juste un p’tit look pseudo baroudeur, des grandes roues et une suspension réhaussée de quelques centimètres.
Pas de quoi fouetter un audiste ou même d’envisager quelques balades dans des chemins légèrement défoncés ou un peu boueux.

Il est assez difficile de trouver un sens réel à cette nouvelle appellation qui évoque un véhicule « sculpteur ou découpeur de la ville ».
Toutefois et pour faire court, cette nouvelle Audi A1 Citycarver se veut être une petite baroudeuse urbaine qui aurait une lointaine parenté avec la lignée des Audi Allroad, sans les quatre roues motrices et les capacités hors asphalte.
Avec cette nouveauté, Audi s’attaque aux petits SUV FWD du segment B mais aussi à des citadines « crossoverisées » comme la Ford Fiesta Active ou la Fiat Panda City Cross, l’esprit « premium » en plus.

Une allure de petit baroudeur urbain

L’Audi A1 Citycarver se différencie des autres modèles de la gamme A1 par des protections de carrosserie noires et des bas de caisse couleur inox.
La prise d’air située entre la calandre (avec une grille au maillage spécifique) et le capot est séparée en deux partie, et non en trois comme sur l’A1 Sportback classique, et la citadine à l’allure champêtre dispose d’une protection avant façon aluminium satiné qui est essentiellement là pour le look. Les passages de roues sont habillés d’une protection noire brillante qui n’est pas sans nous rappeler celle que l’on trouve sur la nouvelle Peugeot 208.
De série la voiture profite d’une réhausse de suspension de 35 mm et repose sur des jantes de 16 pouces (17 et 18 pouces en option) . L’auto est équipée d série d’un becquet de hayon (celui de la version S-Line de l’A1 Sportback).
On notera aussi un bouclier arrière au dessin revu et dont l’aspect n’est pas sans rappeler celui de l’avant. Toujours à la poupe du modèle, on note la présence d’une pseudo protection façon alu qui fera plus pour le look que pour éviter les accrocs du quotidien.

La palette de couleurs de l’Audi A1 Citycarver comprend neuf livrées extérieures. Audi propose un toit contrasté en noir Mythos métallisé ou en gris Manhattan métallisé associé avec des teintes de carrosseries coordonnées.

Une dotation en équipements calquée sur l’A1 Sportback

L’habitacle de l’Audi A1 Citycarver est très proche de celui de la version S Line.
A l’image de la version la Sportback, la Citycarver peut voir son intérieur égayé par des packs de différentes couleurs (vert menthe, cuivre, orange, gris argenté).
On y retrouve notamment la même planche de bord et sur les version « haut de gamme », le combiné d’instrumentation numérique Audi Virtual Cockpit et le système d’infotainment MMI (écran de 10.1 pouces) avec navigation intégrée sont de série… pour aller au plus vite et sans encombre d’un trottoir ou d’un « bateau » à l’autre en évitant les ralentisseurs trop hauts !
C’est pour cela que le service HERE est livré de série sur cette A1 Citycarver.
Sur ce modèle, dans le cadre de l’option MMI Navigation Plus, Audi propose des fonctions supplémentaires, telles que la navigation avec Google Earth, des informations sur les conditions de circulation, des informations sur le stationnement, une radio hybride et un point d’accès Wifi pour les passagers. Un ensemble audio B&P 3D Premium avec de nombreux haut parleurs et un amplificateur numérique de 560 watts est aussi de la partie, en série ou en option selon les versions.
Les dimensions du coffre restent inchangées et comme pour les autres Audi A1 Sportback, le volume disponible est de 335 dm3.

Le catalogue des options comprend notamment un Pack Dynamic intégrant la suspension pilotée, le sélecteur de mode de conduite et les étriers de freins rouges.

La version Edition One présentée ici offre en plus une livrée Orange Pulse associée à un toit de couleur Arrow Gray, les JAlu en 18 pouces, des feux surteintés, un stripping de bas de caisse « Edition One » et quelques pièces d’accastillage en noir brillant.

Audi n’annonce pas les motorisations qui seront proposées sur cette A1 Citycarver mais on devrait retrouver logiquement les groupes propulseurs 25 TFSI (L3 1.0 L 95 ch), 30 TFSI (L3 1.0 L 116 ch) et 35 TFSI (L4 1.5 L 150 ch) avec BVM5, BVM6 et S Tronic 7. Quelle que soit la motorisation, cette nouvelle Al restera une traction.

Présentation vidéo de l’A1 Citycarver via le What’s up Audi n°19

Le modèle sera disponible à la commande dans le courant du mois d’août prochain et les livraisons débuteront dans le courant de l’automne 2019.

Via Audi, Youtube.

Articles similaires
ActualitéSport automobilevie des marques

Peugeot 208 Rally 4 : Une nouvelle lionne dans la course

Actualitévie des marques

Jeep Compass Basket Series with LNB : Pour passer une bonne saison

ActualitéEconomievie des marques

Dossier FCA/PSA : Les syndicats donnent leur aval à une possible fusion

ActualitéAutour de l'automobileCollection, anciennes et histoireSalonsvie des marques

Salon Epoqu’Auto 2019 : Citroën CX GTi Mandarine, originale et vitaminée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *