ActualitéEconomievie des marques

Aston Martin : Lawrence Stroll, futur actionnaire majoritaire de la firme de Gaydon ?

Aston Martin n’est actuellement pas au mieux. Entre des gros investissements, un marché automobile tendu, une nouvelle gamme qui peine à attirer les acheteurs (notamment, de la nouvelle Vantage qui peine à plaire autant que sa prédécesseure), le constructeur britannique ne va pas très bien et un bel apport de cash ferait du bien à la firme dirigée par Andy Palmer.

Aston Martin en situation de fragilité

A titre d’exemple, le cours de l’action Aston Martin est passé de 22€ à son lancement sur le marché boursier fin 2018 à seulement 4€ ces derniers mois.
Notamment à cause de cette dépréciation, le constructeur a enregistré une perte de 95 millions d’euros durant les six premiers mois de 2019.
Si on en croit les éléments rapportés par les anglais d’Autocar et de Racefans, les actuels actionnaires majoritaires que sont David Richards, John Sinders et deux sociétés venues du Koweït (Investment Dar et Adeem Investment) pourraient, le conditionnel est encore de rigueur, céder leurs parts au consortium créé par le milliardaire canadien Lawrence Stroll.
Lord Anthony Bamford, le réputé et puissant propriétaire du fabricant d’engins de chantiers JCB, connu pour être un grand passionné de la marque Aston Martin serait dans le « tour de table » des possibles acquéreurs de la marque automobile de prestige.
Ce dernier aurait récemment approché les dirigeants de la firme de Gaydon afin d’envisager un éventuel rachat.
Stroll semble être sur qu’il peut tirer parti de la « faible » valeur actuelle d’Aston Martin et de sa gamme mais croit en l’avenir notamment grâce au bon accueil du grand SUV DBX et du nombre important du nombre de commandes engrangées par la marque depuis quelques mois.
Dans l’affaire, Daimler AG resterait actionnaire minoritaire d’Aston Martin et n’est absolument pas concerné par ce possible rachat.

Lawrence Stroll ??

Lawrence Stroll, né Lawrence Sheldon Strulovitch à Montréal en juillet 1959.
L’homme d’affaire de 60 ans a fait fortune en travaille dans le monde de la mode et du prêt à porter de luxe. Les canadiens lui doivent entre autre, de pouvoir porter du Ralph Lauren et du Pierre Cardin.
Il est aussi un actionnaire qui compte chez Garrard & Co ou Tommy Hilfiger. Sa fortune actuelle est estimée aux environs de 2.5 milliards d’euros.
L.Stroll est aussi un collecteur reconnu des voitures nées à Maranello et de quelques autres construites en d’autres lieux. Il est aussi le propriétaire du circuit de Mont Tremblant au Québec.
Mais ce n’est pas tout puisque l’homme est aussi connu dans le monde du sport automobile et plus particulièrement de la F1.
Il a repris en 2018 l’écurie Force India lorsqu’elle a été mise en liquidation. Il l’a rebaptisée Racing Point F1 Team et y a fait beaucoup d’investissements pour permettre à l’équipe de Formule de revivre et d’y engager les pilotes Sergio Pérez et… Lance Stroll, le fils de Lawrence Stroll.
Il est d’ailleurs prévu d’agrandir l’usine de l’écurie en 2020 afin de lui donner plus d’espace pour se développer et devenir compétitive… avec à, si le rachat se fait dans les prochains moins le possible changement de nom de Racing Point F1 Team en écurie Aston Martin F1 Team motorisée par Mercedes-AMG.

Le constructeur de Gaydon ainsi que le milliardaire canadien se sont refusés à tout commentaire mais cela n’a pas empêché l’action Aston Martin à gagner 15% à la fermeture de la cotation d’hier.

Le dossier sera à suivre dans les prochaines semaines ou prochains mois car, à la vue de la complexité du dossier, rien ne sera réellement effectif avant la fin de l’année 2020 pour l’entreprise et le début de la saison 2021 pour l’affaire de l’équipe de F1.

Via AP, Racefans, Autocar, Reuters, Bloomberg.

Articles similaires
Actualitévie des marques

Volvo V60 Cross Country : Il arrive enfin en France

Actualitévie des marques

Dossier Nissan/Ghosn : L'ex-PDG voit Nissan en faillite dans les prochaines années

ActualitéSport automobilevie des marques

Rallye de Monte Carlo 2020 : Le programme de la 88eme édition (+ le shakedown)

ActualitéVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Volkswagen : Les livraisons de l'ID.3 reportées d'une année environ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *