ActualitéSport automobile

24 Heures du Mans 2019 : La grille de départ

Les annonces, la présentation des équipes, les journées test, les balances, les essais, la parade des pilotes sont déjà du passé.
Ce jour, les équipes entrent dans le dur et surtout le long. Il va falloir tenir 24 heures ou 1.440 minutes à fond et sans casser pour espérer l’emporter que ce soit au général ou dans l’une des catégories homologuées pour l’épreuve mancelle qui, rappelons le, clôture la SuperSaison 2018/2019.

Toyota comme en 2018 ?

L’affaire est clairement envisageable mais les autres LMP1 ne sont pas loin et il y a fort à parier que la fiabilité sera un des éléments de la victoire car dans toutes les écuries de la catégorie LMP1, les pilotes sont des « vieux routards » qui savent tous y faire en endurance.

La bataille sera aussi rude en LMP2 avec les Signatech-Alpine A470 qui tenteront de faire la passe de deux malgré les belles perfs’ en qualification du TDS et de Dragonspeed. Ici aussi la bataille risque d’être belle et longue s’il n’y a pas d’incident de course.

En GTE pro, l’équipe Aston Martin Racing mène le bal mais au bout des qualifs’ 5 voitures de 5 marques différentes se tiennent en 1 secondes 08, autant dire rien quand on sait que la course dure 86.400 secondes…
L’Aston va avoir chaud au train arrière avec, derrière elle, une meute faite de Porsche, Chevrolet, Ford et BMW aux « dents longues » et aux performances de premier plan.
On note toutefois que les Ferrari qui avaient fait une bonne impression en test et en essai sont légèrement en retrait mais en 24 heures beaucoup de choses peuvent se passer.

En GTE am, c’est assez logiquement qu’on constate que les 911 du Dempsey Proton sont aux avant postes. L’écurie américaine fait un beau travail au long cours et sur l’ensemble de la saison cela est toujours payant. Ford, Aston Martin, Ferrari et bien sur Porsche seront donc en piste pour aller chercher la gagne dans cette catégorie qui mérite autant d’attention que les autres.

Le départ, donné par la princesse Charlène de Monaco, est prévu cet après midi à 15h00.
Pour ceux d’entre vous qui n’ont pas accès à une chaine TV dédiée aux sports, vous pourrez retrouver la course sur la chaine web (en streaming) de nos amis et confrères de L’Automobile sportive.

La grille de départ de la course des 24 Heures du Mans 2019

1. (LMP1) Conway/Kobayashi/Lopez – Toyota – 3’15.497
2. (LMP1) Buemi/Nakajima/Alonso – Toyota – 3’15’.908
3. (LMP1) Sarrazin/Orudzhev/Sirotkin – BR-AER SMP – 3’16.159
4. (LMP1) Laurent/Berthon/Menezes – Rebellion-Gibson – 3’16.404
5. (LMP1) Petrov/Aleshin – BR-AER SMP – 3’16.665
6. (LMP1) Jani/Lotterer/Senna – Rebellion-Gibson – 3’16.810
7. (LMP1) Hedman/Hanley/van der Zande – BR-Gibson DragonSpeed – 3’20.200
8. (LMP1) Dillmann/Webb/Ruberti – CLM-Nissan ByKolles – 3’23.109
9. (LMP2) Perrodo/Vaxivière/Duval – ORECA-Gibson TDS – 3’25.345
10. (LMP2) Gonzalez/Maldonado/Davidson – ORECA-Gibson DragonSpeed – 3’25.667
11. (LMP2) Lapierre/Negrao/Thiriet – Alpine-Gibson Signatech – 3’25.874
12. (LMP2) Lafargue/Chatin/Rojas – ORECA-Gibson IDEC – 3’26.011
13. (LMP2) Rusinov/van Uitert/Vergne – ORECA-Gibson G-Drive – 3’26.257
14. (LMP2) Hanson/Albuquerque/di Resta – Ligier-Gibson United – 3’26.543
15. (LMP2) Tung/Richelmi/Aubry – ORECA-Gibson Jackie Chan DC – 3’26.821
16. (LMP2) van Eerd/van der Garde/de Vries – Dallara-Gibson Nederland – 3’27.107
17. (LMP2) Cullen/Brundle/Owen – Ligier-Gibson United – 3’27.509
18. (LMP2) Fjordbach/Andersen/Beche – ORECA-Gibson Hich Class – 3’27.610
19. (LMP2) Binder/Canal/Stevens – Ligier-Gibson Paniz-Barthez – 3’27.790
20. (LMP2) David Heinemeier Hansson/King/Taylor – ORECA-Gibson Jackie Chan DC – 3’28.049
21. (LMP2) Jamin/Ragues/Dumas – ORECA-Gibson Duqueine – 3’28.195
22. (LMP2) Gommendy/Capillaire/Hirschi – ORECA-Gibson Graff – 3’28.426
23. (LMP2) Zollinger/Pizzitola/Falb – ORECA-Gibson Algarve Pro – 3’28.457
24. (LMP2) Farano/Maini/Nato – ORECA-Gibson RLR – 3’28.803
25. (LMP2) Lacorte/Sernagiotto/Belicchi – Dallara-Gibson Cetilar Villorba – 3’28.942
26. (LMP2) Smiechoski/Winslow/Moore – Ligier-Givson Inter Europol – 3’30.744
27. (LMP2) Konopka/Enqvist/Tereschenko – Ligier-Gibson ARC Bratislava – 3’34.146
28. (LMP2) Creed/Ricci/Boule – Ligier-Gibson Larbre – 3’34.913
29. (GTE Pro) Thiim/Sorensen/Turner – Aston Martin – 3’48.000
30. (GTE Pro) Priaulx/Tincknell/Bomarito – Ford Ganassi UK – 3’48.112
31. (GTE Pro) Magnussen/Garcia/Rockenfeller – Corvette – 3’48.830
32. (GTE Pro) Pilet/Bamber/Tandy – Porsche – 3’48.907
33. (GTE Pro) Frafus/Felix da Costa/Krohn – BMW – 3’49.108
34. (GTE Pro) Hand/Müller/Bourdais – Ford Ganassi UK – 3’49.116
35. (GTE Pro) Christensen/Estre/Vanthoor – Porsche – 3’49.196
36. (GTE Pro) Rigon/Bird/Molina – Ferrari AF Corse – 3’49.391
37. (GTE Pro) Mücke/Pla/Johnson – Ford Ganassi UK – 3’49.511
38. (GTE Pro) Briscoe/Westbrook/Dixon – Ford Ganassi UK – 3’49.546
39. (GTE Pro) Gavin/Milner/Fässler – Corvette – 3’49.573
40. (GTE Pro) Pier Guidi/Calado/Serra – Ferrari AF Corse – 3’49.655
41. (GTE Pro) Lietz/Bruni/Makowiecki – Porsche – 3’49.921
42. (GTE Pro) Martin/Lynn/Adam – Aston Martin – 3’50.037
43. (GTE Pro) Müller/Jaminet/Olsen – Porsche – 3’50.278
44. (GTE Pro) Catsburg/Tomczyk/Eng – BMW – 3’51.353
45. (GTE Am) Hoshino/Roda/Cairoli – Porsche Dempsey-Proton N°88 – 3’51.439
46. (GTE Pro) Derani/Jarvis/Gounon – Ferrari Risi – 3’51.454
47. (GTE Am) Campbell/Ried/Andlauer – Porsche Dempsey-Proton – 3’51.645
48. (GTE Am) Wainwright/Barker/Preining – Porsche Gulf – 3’51.944
49. (GTE Am) Segal/Baptista/Lu – Ferrari JMW – 3’52.423
50. (GTE Am) Prette/Prette/Abril – Porsche Proton – 3’52.434
51. (GTE Am) Bergmeister/Lindsey/Perfetti – Porsche Project 1 – 3’52.750
52. (GTE Am) Flohr/Castellacci/Fisichella – Ferrari Spirit of Race – 3’52.826
53. (GTE Am) Kimora/Cozzolino/Ledogar – Ferrari Car Guy – 3’53 »474
54. (GTE Am) Keating/Bleekemolen/Fraga – Ford Keating – 3’53.492
55. (GTE Am) Schiavoni/Pianezzola/Piccini – Ferrari Kessel – 3’53.528
56. (GTE Am) Lana/Lamy/Lauda – Aston Martin – 3’53.530
57. (GTE Am) Yoluc/Alers-Hankey/Eastwood – Aston Martin TF – 3’53.606
58. (GTE Am) Macneil/Vilander/Smith – Ferrari WeatherTech – 3’53.630
59. (GTE Am) Ishikawa/Beretta/Cheever – Ferrari MR – 3’54.051
60. (GTE Am) Gostner/Frey/Gatting – Ferrari Kessel – 3’54.083
61. (GTE Am) Pérez Companc/Griffin/Cressoni – Ferrari Clearwater – 3’54.799

Via FIA/WEC, ACO.
Crédits photos : ACO/24Heures du Mans, AFP.

Articles similaires
Actualitévie des marques

Renault : de Meo favori, Koller en outsider

ActualitéCommunicationvie des marques

Alpine : Voyage au pays des alpinistes

Actualitévie des marques

Fiat 500L Sport : S'il ne doit en rester qu'une

ActualitéVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Jaguar offre un petit "upgrade" au I-Pace

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *