Actualitévie des marques

Volvo V60 Cross Country : Il arrive enfin en France

Dévoilé à la rentrée 2018, le break Volvo V60 Cross Country fut présenté quelques mois plus tard au printemps 2019. Alors qu’il était attendu sur le marché, Volvo annonçait alors qu’il ne serait pas commercialisé sur le marché hexagonal.
Les acheteurs français de Volvo allait devoir se contenter du grand break V90 Cross Coutry et des SUV XC60 ou XC90 s’ils voulaient un véhicule familial et « champêtre ».
La bonne nouvelle de ce début d’année 2020, c’est l’annonce de l’arrivée du V60 Cross Country en France dans quelques mois.

Finalement, Volvo France a donc décidé d’importer ce break familial baroudeur ou champêtre dans six mois c’est à dire à partir du mois de juillet prochain.

La venue sur le marché français du V60 Cross Country devrait faire plaisir aux amateurs de feu le XC70 que le grand et trop onéreux V90 Cross Country n’a pas vraiment remplacé.
Avec « seulement » 4.785 m de long, des dimensions plus compactes et une tarification moins élevée, le nouveau break V60 Cross Country devrait rencontrer plus facilement sa clientèle que le V90 CC.

Un style inspiré par le V90 Cross Country et un esprit venu du XC70

Le V60 Cross Country « spec France » devrait reprendre les mêmes spécifications esthétiques que les modèles vendus sur d’autres marchés, à savoir des protections d’ailes, de bas de caisse et de boucliers en plastique noir brut, une suspension réhaussée de 7 centimètres, des roues en alu spécifiques (17 à 19 pouces de diamètre) et la transmission intégrale.
Si le break V60 Cross Country n’a rien d’un franchîsseur il ne craint pas les conditions de roulage difficiles du fait de la présence de la transmission intégrale de série.
Ainsi le démarrage s’effectue automatique en 4 roues motrices , envoyant jusqu’à 50 % du couple vers l’arrière pour garantir une parfaite motricité notamment sur sol à faible adhérence ou en montée.
Une fois l’auto lancée, la Volvo repasse automatiquement en mode traction si les conditions d’adhérence le permettent.
Mais dans la réalité, la V60 Cross Country circule essentiellement
On ne sait pas si une version FWD sera proposée pour faire plaisir aux amateurs d’allure baroudeuse et pour ceux qui voudraient économiser quelques milliers d’euros.

Des motorisations connues mais pas d’hybridation

La nouvelle V60 Cross Country devrait voir sa gamme débuter avec la motorisation D3 (L4 2.0 L) qui dispose d’une puissance de 150 ch et 320 Nm de couple. Le bloc moteur D4 (L4 2.0 L) fort de 190 ch et 400 Nm sera aussi de la partie tout comme la version essence T5 (L4 2.0 L) qui annonce 250 ch et 350 Nm de couple moteur.
Selon les premiers éléments, le groupe T8 Twin Engine (PHEV) présent sur la V60 « standard » ne pourra pas être commandé sur cette version baroudeuse.
Ces moteurs sont tous associés de série à la BVA8 Geartronic.
La dotation en équipements de sécurité de série devrait être complète complet, avec entre autre, la dernière version du système City Safety qui est un dispositif anti-collision avec évitement actif (entre 50 et 100 km/h), freinage d’urgence automatique avec détection des cyclistes, des piétons et des gros animaux jusqu’à une différence de vitesse de 50 km/h dans l’obscurité.
Contrairement au grand V90 Cross Country, cette version V60 devrait être proposée sans amortissement piloté de série ce qui ne devrait pas être une gène à l’agrément conduite ou à la sécurité.

Volvo ne donne pour l’instant aucune indication au sujet des finitions et de la dotation en équipements de confort livrés de série sur le modèle mais il y a fort à parier que le constructeur s’inspirera de ce qui proposé sur la gamme V60 actuelle.

Dans la lignée des Audi A4 Allroad, Subaru Outback, VW Passat Alltrack ou Skoda Octavia Scout [ndla : on laissera de coté les A6 Allroad, Classe E All Terrain et Superb Scout qui viennent se positionner face au break V90 Cross Country], cette nouvelle V60 Cross Country a toute sa raison d’être sur le marché, ne serait ce que pour séduire les propriétaires de la XC70.

La Volvo V60 Cross Country en vidéo

Reste à connaitre le prix de cette nouveauté. Il sera annoncé en temps et heures avant le lancement du modèle sur le marché français en juillet prochain.
Si rien n’a vraiment fuité du coté de la firme automobile, on évoque toutefois une tarification d’entrée de gamme (motorisation D3 150 ch BVA8) inférieure à 50.000€ ce qui placerait la nouveauté environ 10.000€ en dessous du prix d’accès au grand V90 Cross Country dont la gamme débute à 59.300€.

A revoir dans 6 mois.

Via Volvo, TWN, Youtube.

Articles similaires
ActualitéEconomieMobilités urbaines et d'avenirVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Groupe Renault/E.Leclerc : Un contrat pour plusieurs milliers de véhicules électriques

ActualitéSport automobileVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Audi : Fin de l'engagement en Formule E, place au Dakar et peut être à l'Endurance

ActualitéSport automobilevie des marques

Ferrari 488 GT Modificata : Pour les membres du Ferrari Club Competizioni GT

Actualitévie des marques

Bugatti Chiron Sport "Les Légendes du Ciel" Edition Limitée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *