ActualitéCommunicationVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Volkswagen : 250.000 voitures « électrifiées » livrées

Il est important de bien lire « voitures électrifiées » et non « voitures électriques » comme l’indique le constructeur allemand dans sa communication officielle qui joue une fois encore sur les mots, le greenwashing et non la réalité.

L’affaire commence par une belle photo officielle qui nous permet de découvrir la remise des clefs de la 250.000eme Volkswagen électrifiée, une e-Golf blanche qui est désormais la propriété de Sandra Fleischer et de sa compagne Frederike Gasber.
On les voit sur la photo accompagnées par Michael Fröhlich, et Francesco Forte (à droite), tout deux en charge des ventes et de la clientèle de l’Autostadt.

Des chiffres en « trompe l’oeil »

Il faut toutefois aller plus loin que la jolie photographie et le discours de façade proposé par Volkswagen.
Le constructeur dit dans son communiqué dit avoir vendu quelques 250.000 véhicules électriques dans le monde ce qui n’est toutefois pas la réalité.
Ces voitures électriques sont en fait des VE (e-Up! et e-Golf) et des hybrides rechargeables comme les Golf et Passat GTE.
La réalité est un peu différente puisque depuis 2013, année de l’arrivée sur le marché de la Up! en version électrique.
Dans les faits, il y a eu 104.000 e-Golf, 51.000 Golf GTE, 42.000 Passat GTE, 21.000 e-Up! et… 32.000 autres véhicules qui n’apparaissent pas dans le décompte de VW.
Au bout du décompte, les VE ne représentent que 125.000 exemplaires (50%), le solde étant fait de véhicule plus ou moins hybrides (50%).

L’électrique en fer de lance

VW veut désormais accélérer le mouvement pour les véhicules « Full Electric ». La marque compte exploser les chiffres puisque dès 2020, Volkswagen compte vendre 250.000 VE, 1 million à la fin de l’année 2023 et 1.5 million d’ici à 2025.
Ces chiffres sont ceux de la marque Volkswagen, les ventes de VE des marques Porsche, Seat, Skoda et Audi doivent venir s’ajouter en nombre à ceux de la maison mère du groupe industriel allemand.
Il faudra bien tout cela pour rentabiliser l’enveloppe de 60 milliards d’euros prévue pour les cinq années à venir dans le but « d’électrifier » et développer sa gamme de véhicules.
On aura aussi à l’esprit que de la moitié de cette somme, 33 milliards d’euros, sera uniquement injectée dans la gamme électrique du constructeur. 
Pour mémoire, au cours de la décennie qui débute, ce ne sont pas moins de 75 modèles 100% électriques et 60 modèles hybrides que Volkswagen compte mettre sur le marché. Il était question jusqu’à maintenant de 70 modèles électriques et hybrides d’ici 2025.
Le groupe allemand veut donc avancer à marche forcée comme pour faire oublier le Diesel gate et les (fructueuses) années TDI ce qui est loin d’être gagné même si VW assure que cela est de l’ordre du possible en s’appuyant essentiellement sur les marchés automobiles européens et chinois.

Pour passer de 0.28% à 25% des ventes, il va falloir mettre le (gros) turbo

Pour revenir vers les chiffres officiels, Volkswagen n’a livré que 125.000 VE depuis 2013 ce qui fait une moyenne de 17.860 véhicules chaque année. Vous en conviendrez, ce chiffre « ne casse pas trois pattes à un canard » et ne fait pas de VW un géant du monde de la voiture sur batterie.
Avec 6.24 millions de véhicules vendus en 2018 (marque Volkswagen seule), les ventes « moyennes » de VE ont donc représenté 0.28% des ventes de la firme de Wolfsburg, autant dire presque rien malgré l’énorme offensive de communication lancée par le service marketing de la marque depuis de très longs mois.
C’est donc une longue marche qui s’annonce pour le groupe allemand.
Celui-ci va d’ailleurs devoir faire face à plusieurs éléments comme :

  • une contraction des ventes automobiles au niveau mondial
  • un tassement ou même une légère baisse des ventes de VE
  • la fin ou la diminution des aides à l’achat dans certains pays qui étaient jusque là porteurs

N’oubliez pas que Volkswagen veut vendre, d’ici à 2029, quelques 26 millions de voitures électriques dans le monde dont une majorité d’ID.3 et de ses dérivés.

Via Volkswagen.

Articles similaires
Actualitévie des marques

Volvo V60 Cross Country : Il arrive enfin en France

Actualitévie des marques

Dossier Nissan/Ghosn : L'ex-PDG voit Nissan en faillite dans les prochaines années

ActualitéSport automobilevie des marques

Rallye de Monte Carlo 2020 : Le programme de la 88eme édition (+ le shakedown)

ActualitéVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Volkswagen : Les livraisons de l'ID.3 reportées d'une année environ

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *