ActualitéVéhicules électriques & hybrides

Un état canadien rejoint le mouvement

La Colombie britannique en sera dès 2040. Mais de quel mouvement s’agit-il ?
Il s’agit de celui qui veut aller vers la fin de commercialisation des moyens de transport à moteur thermique dans les prochaines années.
La province de l’ouest canadien a adopté mercredi 29 mai une nouvelle loi sur les véhicules à zéro émission.

La Colombie britannique a en effet adopté un nouvelle législation qui exige que toutes les voitures vendues dans la province d’ici 2040 soient des « véhicules à zéro émission ».
Cela inclut les voitures électriques, les véhicules hybrides rechargeables et les véhicules à pile à combustible. Avec cette annonce, les dirigeants de la province espèrent probablement aider au développement de la présence sur le marché local des véhicules hybrides rechargeables.

Dan Woynillowicz, directeur des politiques d’Énergie propre au Canada d’expliquer que cette nouvelle loi est, par son calendrier, l’agenda de la voiture électrique le plus agressif d’Amérique du Nord.
Cette nouvelle loi est même plus « féroce » que celle adoptée par l’état de Californie en septembre 2018 qui vise à éliminer les émissions de carbone, notamment dans les transports d’ici à 2045.

Par ailleurs, la province de Colombie britannique fait savoir qu’elle met en place une aide de 5.000$ canadiens (en plus de l’aide nationale de 5.000€ canadiens) ce qui porte l’aide totale à l’achat d’un VE à 10.000$ canadiens ou 6.600€.

Avec cette décision, la Colombie britannique rejoint la France, l’Inde, Israël, la Grande-Bretagne, la Chine, la Norvège et les Pays-Bas qui ont déjà fait le choix d’interdire à la vente dès 2040 les véhicules à moteurs thermiques ou hybrides [ndla : les véhicules hybrides rechargeables resteront en vente].

D’autres provinces du Canada devraient prendre le même genre de décision dans les prochains mois ou dans quelques années au plus tard.

Articles similaires
ActualitéLe coin lecturevie des marques

L'Année automobile 2019/2020 : A ne pas manquer

ActualitéEconomievie des marques

Aston Martin n'a pas besoin d'un nouvel investisseur (pour le moment...)

Actualitévie des marques

Renault : de Meo favori, Koller en outsider

ActualitéCommunicationvie des marques

Alpine : Voyage au pays des alpinistes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *