ActualitéAutour de l'automobileCommunicationvie des marques

Renault : Une chanteuse veut faire débaptiser le nouveau SUV Arkana

Un peu de buzz sur les réseaux sociaux ne sauraient nuire et permet de se faire une session de communication à bon compte.
C’est en tout cas ce qu’a du penser la rappeuse marseillaise Keny Arkana en lançant à la cantonnade et à ses fans qu’elle ne voulait pas que son nom soit associé au nouveau SUC de Renault, l’Arkana.
La chanteuse exigerait donc que le constructeur automobile débaptise son nouveau véhicule pour qu’elle ne soit pas associée ou confondue avec une automobile, fut elle un succès !

Beaucoup de « on dit » et un coup de masse !

Il n’y a rien d’officiel pour l’instant mais beaucoup de discussions, de buzz et « d’annonces » sur différents réseaux sociaux.
On lit donc ici et là que la chanteuse ne voudrait plus entendre parler de l’Arkana à la façon Renault, qu’elle exigerait que le constructeur automobile débaptise son SUV et lui donne un autre nom.
Par ailleurs, on apprend même de la part de fans zélés que Renault aurait proposé une somme d’argent conséquente à la marseillaise mais celle-ci aurait refusé les dizaines ou même des centaines de milliers d’euros proposés par la marque au losange. Bel exemple de probité… au moins dans les posts publiés sur les réseaux que l’on dit sociaux mais qui ont hélas tendance à devenir des lieux où règne la vindicte et l’expéditive justice du web !
Toujours est-il qu’il n’existe actuellement aucune preuve de ces affirmations et du moindre contact entre la firme automobile et Keny Arkana.

L’affaire se corse toutefois et pas à l’avantage de la rappeuse sudiste quand on fait quelques recoupements et que l’on fait quelques recherches dans les journaux ou médias qui ont parlé de K. Arkana.
Et là, c’est la surprise qui coupe court à l’affaire.
En découvrant un article du journal Le Parisien en date de 13 janvier 2007 qui présente l’artiste alors âgée de 24 ans, on remarque quelques éléments qui mettent à mal la demande de la rappeuse.
Dans l’article, celle-ci dit :
« Je ne dis ni mon vrai nom ni mon prénom. » 
Après quelques atermoiements et en avançant un peu dans la discussion, le journaliste apprend que Keny est son surnom depuis son enfance, et Arkana un clin d’oeil à la magicienne du dessin animé « Les Mondes engloutis », une série télévisuelle créée et produite par Nina et Gilbert Wolmark dans les années 80. Cette série a été diffusée à l’époque par France 2.
On a du mal à croire que Keny Arkana ait été négocier l’usage du nom avec les créateurs, producteurs et diffuseurs de ce dessin animé en 52 épisodes.
On pourra ajouter que Kény Arkana se réveille un peu tard puisque le SUC Arkana existe depuis 2019 sur le marché russe.

Fermez le ban, tout est dit puisque l’artiste semble avoir besoin d’un peu de visibilité à sa nouvelle série de chansons nommée « Avant l’exode« et son titre phare « Parole vraie / Projecteurs » qui est diffusé sur le net depuis quelques semaines.

Les jurisprudences Mégane et Zoé sont passées il y a déjà de nombreuses années

Nous nous souvenons tous qu’en l’an 2000, le constructeur français avait du aller en justice suit à la requête des parents d’une petite Mégane Renaud. A l’époque cour d’appel de Rennes avait bien confirmé la décision rendue le 7 par le juge des affaires familiales de Nantes et assurait que cela n’était pas contraire à l’intérêt de l’enfant puisqu’à la limite seuls les adultes auraient pu percevoir la situation comique née de l’association de ces deux mots mais surtout pas des enfants. Aujourd’hui la jeune Mégane Renaud a 21 ans et doit agréablement vivre sa vie sans souffrir de son nom et son prénom
En 2010, l’avocat de Zoé Renault, une jeune femme de 23 ans à l’époque demandait officiellement au constructeur automobile d’abandonner le nom de sa future berline électrique Zoé. Malgré la présence de Maitre D. Koubbi, d’une association d’une pétition qui avait reçu quelques 5260 signatures, l’affaire fut perdue puisque le tribunal avait finalement donné raison au constructeur automobile de Billancourt.

Il y a fort à parier que cette petite session de com’ et de buzz sur l’internet cessera vite et les services juridiques du constructeur au losange auront vite fait de clôturer ce dossier qui semble juste né du coté de la rappeuse et de son entourage.

Via Facebook, LeParisien, Turbo.

Articles similaires
Actualitévie des marques

Opel : La nouvelle Astra arrive sur le marché

Actualitévie des marques

Audi R8 V10 Performance RWD : Avec plus de chevaux pour finir en beauté

ActualitéEssai/Prise en mainVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Toyota Yaris Cross : Enfin un SUV à dimension humaine

ActualitéEssai/Prise en mainvie des marques

Nouvelle DS 4, la voie du premium à la française

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *