Economievie des marques

Peugeot : La fin annoncée des 308 GT et GTi

L’affaire circule depuis des semaines si ce n’est des mois sur les forums automobiles ou sur les réseaux pro-Peugeot ou des amateurs de GTi à la française.
Elle semble se confirmer ce jour si on en croit les éléments publiés par plusieurs médias (dont L’Argus) puisqu’on découvre que le groupe PSA et essentiellement Peugeot, va faire des coupes dans sa gamme afin de tendre vers le fameux mix CO2 fixé à 95 g de CO2/km de moyenne à la fin de l’exercice 2020 pour éviter les (lourdes) peines d’amendes prévues par l’Union Européenne dès le 1er janvier 2021.

2019 sera la dernière année de vie des 308 GT et GTi

Jean Philippe Imparato l’avait clairement rappelé il y a quelques semaines lors des conférences et entretiens donnés durant le Salon de Genève, un gramme de CO2 au delà de la norme fixée en Europe devrait coûter au moins 300 millions d’euros à chaque constructeur. Imaginez alors un dépassement de 3 ou 5 grammes, on ne parle alors plus de centaines de millions mais de milliards d’euros !
Aussi pour éviter de passer à la caisse, le constructeur sochalien a t-il fait le choix de tailler dans ses gammes et ses modèles en faisant disparaître avant le 1er janvier 2021 les modèles trop énergivores et émetteurs de trop de CO2 au regard de la loi européenne.
Les sportives et les trop fortes puissances sont donc dans le collimateur de la direction de PSA.
Après l’annonce quasi officielle du non remplacement de la 208 GTi « thermique » saut peut être par une possible 208 e-GTi, c’est au tour de la 308 de voir sa gamme étêtée.
En effet, les 308 GT 225 ch et 308 GTi 263 ch vont cesser d’être fabriquées dans les prochains mois à cause de leurs niveaux d’émissions jugés trop élevés et pénalisants (respectivement 133 g et 148 g/km) par la marque au lion.
La 308 GT 1.6 L Puretech 225 ch cessera d’être produite dès la fin de ce mois de juin 2019. Elle sera suivie en décembre prochain par la 308 GTi 1.6 L PureTech 263 ch.
On pourra aussi voir dans ces annonces la fin de vie du L 1.6 L Turbo mais peut être plus encore l’impossibilité pour PSA de développer un nouveau moteur ou de faire évoluer ce groupe propulseur qui est actuellement, le « plus gros bloc » essence disponible au sein du groupe automobile français.

Si vous souhaitez une Peugeot 308 « sportive » ou dynamique, il vous restera la version 2.0 L BlueHDi 180 ch ou alors vous pourrez optez pour une version 1.2 L Puretech 130 ch ou 1.6 L BueHDi 100ch en finition GT Line.

N’attendez donc pas avant longtemps, pour ne pas dire jamais, le retour des sportives « thermiques » au sein du groupe PSA. Même la petite Opel en version GSi ou OPC se déclinera en version e-GSi ou e-OPC dans les prochaines années…

La fin des modèles puissants mais pas seulement…

Si les motorisations « hautes » sont très clairement sur la sellette, on apprend aussi que le constructeur et probablement le groupe va réduire son offre d’options proposées au catalogue.
Ainsi, les JAlu de grandes dimensions (>17 pouces), les toits ouvrants, les selleries en cuir et quelques autres risquent fort de quitter l’offre car leur poids et/ou leur trainée aérodynamique pénalisent le niveaux d’émissions de CO2 de 2 à 5/6 gr selon les options choisies et si elles sont associées.
Hum, je vous laisse imaginer la belle allure d’une 508 chaussée en 16 pouces avec des enjoliveurs aérodynamiques en plastique mais il vous faudra aussi oublier la 308 GT chaussée en 18 pouces avec sellerie en cuir qui vous aurait bien fait plaisir !

Chez Peugeot, on laisse entendre qu’on s’inscrit dans une tendance générale qui est déjà en marche chez les autres constructeurs et qui va durablement toucher le marché automobile dans les prochains mois.
L’affaire sera donc à suivre chez les autres constructeurs ou groupes automobiles mais à l’approche des années 2020, il semble bien que le plaisir automobile soit en passe d’être une affaire du passer sauf pour dizaines de milliers de conducteurs…

Via Peugeot, L’Argus, FA, Forums Peugeot et divers.

Related posts
Actualitévie des marques

Mini Clubman restylée : Have a break, have a Clubman

Actualitévie des marques

Les eurodéputés votent pour des véhicules "sécurisés" dès 2022

Actualitévie des marques

Ford Ka+ : Toujours nouvelle mais elle va quitter l'Europe

ActualitéAutour de l'automobile

Les Brûleurs de Gommes attaquent le Raidillon de l'Eau Rouge (vidéo)

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *