Véhicules électriques & hybridesvie des marques

Peugeot e-208 : Elle devrait réaliser 15% des ventes du modèle

Le constructeur sochalien dit vouloir mettre les moyens pour faire de sa nouvelle 208 électrique une vraie rivale des Zoé, Leaf, ID.3, Corsa E, Honda e et quelques autres encore.
Mais ce n’est pas tout puisque Peugeot assure que la nouvelle e-208 jouera sur le même registre que les 208 à motorisations PureTech et BlueHDi.

En effet, le constructeur automobile français compte faire venir à lui de nombreux acheteurs pour les orienter vers la nouvelle Peugeot e-208, notamment par le biais d’une garantie de longue durée sur la batterie et des loyers en LOA comparables à ceux des versions à moteur thermique équivalente.
Une chose est sure, la marque au lion ne compte pas faire de la figuration sur le marché et semble vouloir aller jouer dans la cour de sa concurrente française directe, la Renault Zoé qui sera renouvelée l’été prochain.
Si le chiffre de 15% du mix des ventes 208 en 2020 se confirme, la Zoé aura trouvé à qui parler, surtout que PSA se verra renforcé sur ce marché des citadines électrique par la future Corsa E.

50.000 Peugeot e-208 à l’échelle mondiale

En 2018, Peugeot a vendu quelques 230.000 exemplaires du modèle en Europe et aux environs de 295.000 dans le monde. Si 2019 ne sera pas une années significative pour la citadine, il n’en sera pas de même l’an prochain.
Aussi en 2020, la marque au lion, selon le cabinet américain d’informations et d’analyses économiques IHS Markit, pourrait vendre jusqu’à 350.000 de son nouveau modèle dans le monde. Si Peugeot vend 15% de ses 208 en version e-208 cela pourrait représenter jusqu’à 52.500 unités à l’échelle mondiale et aux environ de 40 à 42.000 au niveau européen.
Si le chiffre parait important, on notera toutefois que Peugeot escompte vendre six 208 thermiques pour une électrique. La bascule n’est donc pas encore demain.

Sylvain Chereau, le directeur des véhicules électriques chez Peugeot d’ajouter dans un discours bien rôdé et déjà utilisé par la concurrence place : « Lorsque vous ajoutez les coûts réels d’utilisation, la version électrique est en fait moins chère que les versions thermiques. Le coût total de possession et d’usage est le message central que nous adressons à nos clients. » Soit.
Toujours pour bien vendre la e-208, Sylvain Chereau assure que pour cette nouveauté Peugeot veut garder les choses simples comme par exemple l’affaire de la batterie qui sera vendue avec la voiture et non mise en location. Du point de vue de l’usage, la e-208 bénéficiera d’une garantie de huit ans/160.000 km, au terme de laquelle Peugeot promet que la batterie pourra toujours conserver au moins 70% de sa capacité de charge.

Tout cela sera à détailler à l’automne prochain lors de l’arrivée sur le marché de la e-208 dont PSA semble beaucoup attendre.

A revoir.

Via Peugeot, Autonews, IHS Markit.

Articles similaires
ActualitéAutour de l'automobileLe coin lectureVéhicules électriques & hybrides

Une bonne lecture : "L'arnaque de la voiture propre" par Nicolas Meunier

ActualitéCommunicationEconomievie des marques

Volkswagen AG : Le mandat d'Herbert Diess prolongé jusqu'en 2025

ActualitéEconomieVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Daimler AG : Electro Merco 2030

Actualitévie des marques

Audi fait évoluer son offre Q7/Q8

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *