ActualitéSport automobileVéhicules électriques & hybrides

Opel Corsa-e Rally : « Sport » et surtout communication

Opel va dire au revoir à la petite Adam R2 qui courait jusqu’à cette saison en Adac Rallye Cup.
A partir de 2020, Opel va jouer la carte de la modernité sportive écologique et lancera pour la saison prochaine
la coupe Opel e-Rally Cup organisée dans le Championnat allemand des rallyes.
Pour ce faire, le constructeur avait besoin d’une petite voiture électrique et c’est sans surprise que le choix s’est porté sur la nouvelle Opel Corsa-e qui devient pour l’occasion la Corsa-e Rallycar.

Sapée comme une rallycar

La marque allemande profitera du prochain salon de Francfort pour pour présenter officiellement cette nouveauté sportive qui devrait électriser les amateurs de rallye.
La voiture reprend la base de la Corsa-e 2020 et y ajoute les éléments suivants :
-une carrosserie de série en livrée tricolore (gris/gris anthracite/lime)
-quatre jantes alu spécifiques en 17 pouces chaussées de pneus aux flancs peints en jaune
-un habitacle dépouillé
-un arceau de sécurité
-un volant sport
-deux sièges baquets avec harnais

Au niveau du châssis de la Corsa-e Rally, on note une adaptation de la citadine électrique aux contraintes du rallye. Opel précise qu’un chassis sport, qu’un différentiel Torsen à glissement limité, une suspension montée sur rotules à l’avant ainsi qu’un frein à main hydraulique et une pression de freinage réglable à l’arrière adaptée à la récupération d’énergie sont installés sur cette voiture de course électrique.
On pourra toutefois se poser la question de l’usage du frein à main notamment pour passer au mieux et au plus vite les virages serrés.

Une motorisation « stock »

Pour motoriser la Corsa-e Rally, on retrouve le groupe propulseur d’origine qui délivré seulement 100 kW (136 ch) et un couple moteur de 260 Nm. La batterie Lithium-ion est elle aussi strictement d’origine et n’annonce qu’une capacité de 52 kWh.
Reste qu’avec un poids non négligeable de l’ordre de 1.450 à 1.500 kg, cette nouvelle rallycar ne risque pas d’être violente ni en piste pour la victoire.
Avec un rapport poids/puissance que l’on estimera, au mieux, à 10.67 kg/ch ou 14.5 kg/kW, l’auto ne sera pas une vraie bête de rallye.

Voiture de course ou fer à repasser en jogging ?

La citadine en tenue de rallye devrait interroger et intéresser les spectateurs au début de la saison. Les gens viendront pour voir et si rien ne se passe, la formule risque vite de tomber dans l’anonymat.
Opel va d’ailleurs devoir travailler avec l’Adac pour organiser des spéciales adaptées à cette voiture dans les rallyes où elle sera engagée.
On pourra aussi se poser de la recharge électrique lors des assistances en rase campagne.
On espère toutefois qu’Opel nous dispensera des groupes électrogènes qui sentent bon le diesel mais il y a fort à parier que l’Opel e-Rally Cup 2020 ressemble à une sorte de tourniquet autour d’une ou plusieurs bornes de recharge à haute puissance.
On se questionnera aussi sur la question des temps de recharge notamment si l’Opel Cup rassemble quelques 10 ou 15 engagés qui vont devoir patienter pour faire le plein d’électricité.

La vidéo de promo

Avec cette Corsa-e Rally, Opel fait surtout un coup de com’ et mettra un peu plus en avant sa nouvelle Corsa électrique lors de l’IAA 2019.
Pour ce qui est du sport automobile et plus particulièrement du rallye, le chemin est encore long avant qu’un VE viennent chercher les R2 ou R3 engagées dans la course.

Tout cela sera à suivre dès la fin de l’hiver 2020 et l’ouverture du championnat allemand des rallyes.

Via Opel, Youtube.

Articles similaires
ActualitéMobilités urbaines et d'avenirVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Citroën met le cap sur l'électrification de sa gamme

ActualitéEconomievie des marques

ACEA : Manley (FCA) succède à Tavares (PSA)

ActualitéSport automobilevie des marques

Porsche : 4 voitures officielles engagées aux 24 Heures du Mans 2020

ActualitéEconomieSport automobilevie des marques

Groupe Volkswagen : La folie électrique touche aussi le sport automobile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *