Actualitévie des marques

Nouvelle Toyota Yaris GR-4 : L’enthousiasmante !

La future Toyota Yaris GR-4 s’annonce depuis quelques temps au travers de différents teasers photographiques et vidéos proposés par le constructeur japonais.
Cette fin de semaine, nous découvrons dans les grandes lignes, les spécifications de celle qui s’annonce comme la voiture plaisir de l’année 2020 ou plus exactement de la fin de l’an prochain car son arrivée sur le marché est attendue pour l’automne et non au printemps comme on a pu le croire un instant.

En préambule à cette première découverte de la Yaris GR-4, sachez que c’est plus ou moins la Subaru WRX STI qui a servi d’étalon pour le développement de cette citadine qui s’annonce très sportive.

Une apparence bodybuildée pour sortir de la banalité

La future Toyota Yaris GR-4 c’est d’abord une allure et une carrosserie spécifique qui ne plairont peut être pas à tous mais qui nous sort de la morne réalité qui uniformise le design du parc automobile contemporain.
La sportive sera uniquement proposée avec une carrosserie 3 portes que l’on qualifiera dorénavant de singulière et même de quasiment unique sur nos marchés où les 5 portes ont pris le pouvoir.
Un bouclier avant imposant et très aéré, de grosses ailes, un diffuseur arrière encadré par deux sorties d’échappement rondes, un aileron de hayon et des bas de caisse seront au programme aérodynamique de cette nouvelle citadine survitaminée.
Pour être vraiment sportive, un voiture ne doit pas être trop lourde et c’est pour ça que la Yaris GR-4 sera faite d’acier de nouvelle génération, d’aluminium pour les portes, le capot et le hayon et de fibre de carbone pour le toit.
Du fait de la carrosserie 3 portes, le toit est légèrement plus bas que sur la version 5 portes et ajoute un zest de sportivité à cette Yaris de sport.
Des jantes alu allégées à 15 branches en 18 pouces seront aussi de la partie mais nous ne savons pas encore si elles seront de série ou en option.
L’auto ne devrait pas dépasser les 1.300 kg si on en croit les informations données par le constructeur lors de la première session de présentation qui se déroulait sur le circuit d’Estoril au Portugal.

Une nouvelle motorisation 3 cylindres qui envoie du lourd

La petite sportive étrennera un nouveau moteur. Il s’agit d’un L3 1.6 L bi-injection turbocompressé de nouvelle génération. S’il est aussi agréable et performant que le L3 1.5 L EcoBoost de la Fiesta ST, cette nouvelle Yaris devrait régaler les amateurs de citadines sportives qui ne pourront plus trouver leur bonheur chez Peugeot, Renault et quelques autres constructeurs qui ont fait le choix de délaisser cette niche du marché.
Ce moteur 3 cylindres 1.6 L turbo est attendu avec au moins 250 ch et un couple de 350 Nm. La zone rouge de cette nouvelle motorisation est fixée à 7.000 trs/min.
Ce bloc est accolé à une BVM6 qui envoie les chevaux vers les 4 roues motrices. La Yaris GR-4 ne sera pas équipée d’un différentiel central, a priori trop lourd.
Toyota ne dévoile aucune des performances de la voiture mais assure que l’exercice du 0 à 100 km/h est expédié dans un temps que l’on annonce compris entre 5.0 et 6.0 secondes.

Chassis et transmission de belle facture

La transmission intégrale est à embrayage multidisques à commande électronique. Ce système permettra de gérer la répartition du couple entre les deux essieux selon un des modes de conduite programmés.
La Yaris GR-4 proposera les modes suivants :

  • Mode Normal : Répartition du couple façon 60/40 pour une conduite facile qui privilégie les roues avant
  • Mode Track : Répartition équitable du couple façon 50/50 pour une conduite dynamique et en sécurité
  • Mode Sport : Répartition du couple façon 30/70 en faveur du train arrière pour accroître la sportivité et l’agilité

La Yaris reposera sur des voies Av et Ar élargies et disposera d’un train arrière à double triangulation.
Toutefois, via un Pack Performances proposé en option, les amateurs devraient disposer de deux autobloquants Av et Ar de type Torsen, de réglages de suspensions spécifiques et très sportifs ainsi que de pneumatiques Michelin Pilot Sport 4S.
La voiture reposera sur des roues en alu chaussées avec des Dunlop SP Sport Maxx 050 en 225/40 R18.
La Toyota Yaris GR-4 devrait proposer une suspension dite passive, dans laquelle le mouvement vertical du véhicule est déterminé par les conditions au sol et non par un système embarqué géré électroniquement. Cette suspension devrait faire la part belle au pilotage et fera le bonheur de ceux qui aiment et savent se servir d’un volant et non d’un réglage d’ESP et/ou de TCS.
La direction a été recalibrée afin d’être rendue plus réactive et plus directe. Le système de freinage est entièrement revu et renforcé avec des disques agrandis pincés par des étriers plus gros (multipistons à l’avant) et plus puissants.

De la sportivité automobile pour tous ou presque

L’habitacle devrait prendre une allure moins sage et plus sportive que sur la nouvelle Yaris de série.
Sièges baquet, volant sport à grosse section, inserts façon alu ou fibre de carbone et quelques éléments « sport » devraient être de la partie sur cette Yaris GR-4 qui promet du lourd.

La Toyota Yaris GR-4 en vidéo

Quand le champion du monde WRC 2019, Ott Tänak, nous vante les qualités de la Yaris GR-4 et nous explique combien celle qui s’annonce comme la bonne surprise de l’an prochain est enthousiasmante quand on tient son volant.

La première vidéo de promo officielle

La Yaris GR-4 mise en avant par le Gazoo Racing

La production de cette nouvelle citadine très dynamique sera suffisante pour qu’elle se positionne bien sur les marchés puisqu’on évoque une production fixée à, au moins, 25.000 ou 30.000 exemplaires.
Aucune annonce de la tarification du modèle mais on évoque ici et là un prix aux environs de 35.000€… auquel, hélas, il faudra probablement ajouter en France, un gros malus écolo.

Les premières livraisons sont prévues pour le dernier trimestre 2020 mais la présentation officielle se fera dans trois semaines au Japon lors du Tokyo Auto Salon qui se déroulera du vendredi 10 au dimanche,12. janvier 2020 à Chiba.

Une chose est sure, les journalistes qui ont été conviés à cette première découverte au Portugal ont tous été séduits par cette nouvelle sportive qui porte en elle les bons germes d’une future sportive de l’année.

A suivre.

Via Toyota, Gazoo Racing, Youtube.

Articles similaires
Actualitévie des marques

Opel : La nouvelle Astra arrive sur le marché

Actualitévie des marques

Audi R8 V10 Performance RWD : Avec plus de chevaux pour finir en beauté

ActualitéEssai/Prise en mainVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Toyota Yaris Cross : Enfin un SUV à dimension humaine

ActualitéEssai/Prise en mainvie des marques

Nouvelle DS 4, la voie du premium à la française

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *