Actualitévie des marques

Nouvelle BMW M2 CS : THE M2 (vidéo)

Quelques heures avant sa présentation officielle de cette BMW M2 « ultimes », la nouvelle BMW M2 en version très sportive se dévoile. Avec l’arrivée de cette nouvelle M2 CS 2020, le constructeur de Munich nous fait plaisir et nous redonne le sourire.
Ce coupé M2 CS (F87) ferait presque oublier ou pardonner les Serie 1, Serie 2 Gran Coupé et toute la lignée des SUV X à l’allure pas toujours avenante et aux naseaux disproportionnés et caricaturaux [ndla : et le pire est peut être à venir…].
Avec cette M2 CS, BMW fait un beau clin d’oeil en direction des béhémistes ainsi qu’aux anciennes 1M mais aussi M3 (E30, E36, E46 à moteur L4 et L6) et revient à ses fondamentaux, à savoir un 6 cylindres en ligne et des roues arrière motrices.
Cette proposition ne devrait pas déplaire aux 2.200 clients qui, à travers le monde, pourront s’offrir dans les prochains mois cette sportive munichoise que l’on a plaisir à découvrir.

Sobriété, sportivité et esprit BMW

Par rapport aux M2 et M2 Competition que nous connaissons tous, cette nouvelle BMW M2 CS se fait un petit plus sportive dans son apparence en empruntant des accessoires aérodynamiques en fibre de carbone au BMW M2 Coupé M Performance Accessories, M2 Competition M Performance Accessories et M2 M Performance Parts Concept.

Si l’auto est très proche d’une M2 ou d’une M2 Compétition, elle s’en distingue par la présence d’un capot en fibre de carbone avec renflement et trois évents, d’une lame de spoiler en fibre de carbone, d’un becquet de coffre à rebords Gurney lui aussi en FDC. Enfin on note la présence d’un nouveau toit en fibre de carbone qui permet de réduire la masse à vide du M2 CS.
Celui-ci a également été conçu différemment des toits en fibre de carbone des autres M2. Ce toit profite d’une nouvelle structure en en sandwich qui permet, non seulement de diminuer le poids et le centre de gravité du coupé munichois, mais qui participe aussi à la rigidité structurelle de la voiture.
On note aussi la présence de rétroviseur M en fibre de carbone, d’un diffuseur encadré par quatre sorties d’échappement rondes comme sur les autres M2.
Parmi les petits détails de présentation, on constate que l’encadrement des haricots BMW est désormais noir brillant et assorti à la grille de calandre.

La M2 CS 2020 est posée sur des jantes alu en 19 pouces à « 5 rayons en Y » en finition « Glossy Black » ou « Cerium Grey » (doré). BMW précise que chaque roue avant ne pèse que 9 kg et environ 10 kg pour celles de l’arrière. 
Ces JAlu de 19 pouces sont chaussées de pneumatiques Michelin Pilot Sport Cup 2, spécialement conçus en partenariat avec le manufacturier clermontois pour ce modèle.
Les dimensions des pneus sont identiques à celles de ceux qui équipent la M2 Competition, c’est à dire en 245/25 R19 à l’avant et 265/35 R19 à l’arrière.
Des pneus Michelin Pilot Super Sport sont proposés en option gratuite à ceux qui ne passeront pas leurs journées à limer l’asphalte des circuits.
La nouvelle BMW affiche le même poids que le modèle Compétition c’est à dire 1.550 kg à vide avec la BVM6 et 1.575 kg en version avec la boite de vitesse M DCT7.
Ce poids « contenu » permet à la M2 CS de revendiquer un rapport poids/puissance de 3.44 kg/ch avec la boite de vitesse manuelle ce qui est le gage de belles performances.

Toujours pour ce qui est de l’allure de cette M2 CS, sachez qu’elle sera proposée dans 4 livrées de carrosserie, à savoir Blanc alpin, Argent Hockenheim métallisé, Noir Saphir métallisé et Bleu Misano métallisé, c’est à dire le bleu de la nouvelle M140i.

Ein L6, was sonst ?

San surprise, la nouvelle M2 CS reprend le fameux six cylindres en ligne S55 c’est à à dire le 3.0 L TwinPower Turbo dans sa version 450 ch à 3.500 trs/min et 550 Nm de couple moteur entre 3.250 et 5.500 trs.
C’est en fait le moteur de la BMW M4 Compétition qui s’installe sous le capot de cette nouveauté sportive.
Ce L6 chantant et performant envoie sa puissance aux roues arrière soit via une classique BVM6, soit via la boite de vitesse à double embrayage M avec Drivelogic à 7 rapports.
Lorsqu’elle est dotée de la boite de vitesse DCT, la M2 est équipée existe d’un refroidissement de l’huile de la transmission. 
Par ailleurs, trois radiateurs, un refroidisseur d’huile, deux pompes dans le carter d’huile et un déflecteur de carter d’huile font partie des améliorations mécaniques présentes sur la BMW M2 CS.
Le système d’échappement présente une mise à niveau sur le plan visuel et auditif par rapport à celui de la BMW M2 Competition. Deux volets à commande électrique garantissent à la BMW M2 CS une sonorité très sportive. Le conducteur peut régler la sonorité de l’échappement en choisissant le mode de conduite « M Engine Dynamics Control » et en utilisant les boutons de sélection sur la console centrale qui permettent de moduler le son des 4 sorties rondes installées dans la jupe arrière.


De série, la Vmax est autolimitée à 280 km/h ( avec la Pack Driver M) ce qui parait presque raisonnable mais aussi suffisant pour un usage quotidien. Sans ce pack, la Vmax de la M2 CS reste fixée à 250 km/h.
Equipée de la BVM6, cette M2 CS 2020 devrait passer de 0 à 100 km/h départ arrêté en à peine 4.2 secondes et tout juste 4.0 secondes avec la boite DCT7.
Pour mémoire, une M2 Compétition avec DCT7 met 4.4 secondes dans le même exercice.

Au niveau des trains roulants, la BMW reprend les principes présents sur la M2 Compétition mais les ingénieurs de Motorsport ont apporté quelques modifications en installant de série la suspension adaptative M associée à de nouveaux joints de rotules et des paliers en élastomère adaptés à la conduite très sportive.
Le différentiel Active M, un mécanisme de verrouillage multidisques à commande électronique, ajoute de la précision dans la conduite et une vitesse de passage augmentée pour optimiser la motricité et la stabilité de la direction.
Ce différentiel actif fonctionne même de manière proactive (ou autonome) dans certaines situations de conduite.
Le coupé sportif bavarois est pourvus de freins M Sport. 
Toutefois, les freins de série ne sont pas en carbone-céramique et restent en acier mais ils sont plus grands que ceux de la M2 Compétition « de base » puisque les disques avant ont un diamètre de 400 mm et ceux installés à l’arrière revendiquent 380 mm.
Ces disques ventilés et percés sont pincés par des gros étriers rouges multipistons (6 à l’avant et 4 à l’arrière).
Des disques en carbone-céramique seront disponibles en option sur le modèle.

A bord de la M2 CS

En ouvrant les portes du coupé BMW, on découvre un habitacle qui marie sans faute de goût des matériaux dits « nobles » et esprit sportif.
Une fois franchi le seuil de porte signé « M2 CS », on découvre des sièges M Compétition bi-matière habillés d’Alcantara et de cuir noir associés avec des surpiqûres contrastées de couleur rouge. Les sièges avant arborent le logo M2 juste en dessous des appuie-tête intégrés.
La fibre de carbone et l’Alcantara sont omniprésents dans l’habitacle (habillage des contre-portes, de la planche de bord, poignées) mais aussi sur le classique petit volant sport rond et la console centrale.
Le constructeur précise que la nouvelle console est entièrement faite en fibre de carbone et permet une réduction de son poids de 50%. Celle-ci ne plus que 2.7 kg contre près de 5.5 kg à la version standard.
Enfin, quelques pièces en aluminium finissent l’espace intérieur en renforçant l’ambiance sportivo-technologique qui règne à bord.

Pour l’instant, nous ne disposons pas des éléments et équipements de confort qui sont proposés sur la nouvelle M2 CS mais nous en saurons plus ce soir ou demain.

Une version M2 CS Racing destinée à une utilisation sur piste et très dynamique devrait faire son apparition dans les prochains mois et dans le cadre d’une toute petite production.

La BMW M2 CS (bref rappel des spécifications, vidéo, illustrations)

La vidéo officielle de lancement

Le coupé M2 CS illustré

Rare et cher

Vous saurez enfin que ce coupé sportif sera produit comme millésime 2020 et dans le cadre d’une série limitée qui comptera seulement 2.200 unités pour le monde entier.
Il ne va donc pas falloir tarder à passer commande de ce modèle ultime qui marquera aussi la fin de vie du coupé BMW Serie 2 F87 né il y a déjà 6 ans.
Le prix annoncé est tout sauf une tarification amicale (hors malus écolo 2020 de 12.500€) est fixé à 99.800€, ce qui représente un différentiel de quelques 31.000€ avec une classique M2 Compétition BVM6…
Sachez qu’à près de 100.000€, vous aurez droit, sans mettre la main au porte monnaie, au BMW Tracking System, au Pack Experience M, aux sièges avant chauffants et au système HiFi signé Harmann Kardon.

La BMW M2 CS fera sa première apparition publique à la fin du mois lors du salon de l’automobile de Los Angeles.

Via BMW, Youtube.

Articles similaires
Actualitévie des marques

Nuova Ferrari Roma 2020

Actualitévie des marques

McLaren Elva : The ultimate roadster

ActualitéSport automobilevie des marques

PSA Motorsport : Peugeot reviendra en championnat FIA WEC en 2022

ActualitéAutour de l'automobileCommunicationEconomie

Les Pays Bas passent à 100 km/h sur les autoroutes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *