Actualitévie des marques

Niels van Roij Design Adventum Coupé : Inspiré par le Range Rover SV Coupé Concept

Salon de Genève 2018, Land Rover et sa division SVO dévoilent le Range Rover SV Coupé. Il s’agit d’un vrai SUV coupé avec seulement deux portes, 4 vraies places individuelles et un luxe digne de ce l’on trouve chez Bentley ou Rolls-Royce. L’allure est certes massive mais non dénuée de prestance. Comme pour renforcer l’attrait du modèle, le lien avec le 1er Range Rover né en juin 1970 est vite fait, ils ont tous les deux portes.
Le Range Rover SV Coupé Concept en impose tant par son apparence que sa tarification qui est annoncée aux environs de 300.000€ ce qui n’est pas rien même pour un Range personnalisé.
Hiver 2019, JLR n’est pas au mieux et finit par annuler le projet d’une production du modèle dans le cadre d’une petite série.
Il n’y aura donc jamais de Land Rover Range Rover SV Coupé sur la route.

Le Range Rover SV Coupé est mort ! Vive le Niels van Roij Design Adventum Coupé !

Légèrement moins coupé mais plus authentique

Les semaines ont passé et le carrossier londonien Niels van Roij Design s’est surement dit qu’il y avait quelque chose à faire afin de ne pas laisser sans lendemain le Range Rover SV Coupé tout en faisant le bonheur de quelques dizaines de riches acheteurs répartis dans le monde.
Après plusieurs mois de travail et de développement, en association avec Maurik van den Heuvel et Bas van Roomen, le carrossier dévoile son Range Rover Coupé (non officiel) qui porte le doux et simple nom de Niels van Roij Design Adventum Coupé.
Si l’allure générale rappelle inévitablement celle du modèle développé par SVO, elle en diffère par de nombreux points.
On commencera par la présence d’un toit moins incliné ou moins fuyant qui rapproche ce Range Rover Coupé de l’esprit du modèle originel. L’affaire permet de garantir quelques centimètres supplémentaires de garde au toit dans l’habitacle ce qui devrait plaire aux passagers arrière. En tout cas, cela ne nuit aucunement au profil du « Roi des SUV ».
Toujours au chapitre des différences entre les deux propositions, on notera la disparition des fameuses ouïes latérales factices ce qui devrait séduire certains qui ne sont souvent montrés critiques au sujet de cet artifice de style.
Par ailleurs, cette absence lisse et simplifie le profil qui se rapproche ainsi de celui de l’ancêtre de la prestigieuse lignée britannique.

Le carrossier précise qu’entre l’Adventum Coupé et le Range Rover de série, seuls le capot moteur, les ailes avant et le hayon sont communs. Il faut au moins six mois pour produire chacun des exemplaires de la série et jusqu’à deux mois de plus si les clients veulent y ajouter leur note très personnelle. Le remplacement des portes arrière par des panneaux en alu, le renforcement de la coque nécessite plusieurs mois de travail aux techniciens de Bas van Roomen, carrossier néerlandais, auquel NVRD laisse l’entière charge de modifier la structure du grand SUV.

Chez Bas van Roomen

Grand luxe sur mesure

A bord de l’Adventum Coupé, on retrouve la luxueuse finition qui existe sur les Range Rover Autobiography et Niels van Roij Design est à l’écoute, moyennant finance, des désirs ou des besoins de ses clients. Il précise que la seule limite est… l’infini ou presque et dit : « Dans une démarche de co-design avec le futur propriétaire, nous dessinons l’extérieur et l’intérieur. Nous faisons appel aux matières les plus raffinées tels le tweed, le teck et la laine d’agneau. On peut même assortir la sellerie aux rayures de son costume, s’il en a envie. »

Sur ce modèle se présente avec un plancher recouvert de teck d’avant en arrière, même dans le coffre. On note par ailleurs la présence de deux parapluies personnalisés et coordonnés à l’habillage intérieur de cette version.

Sous le capot, un bon V Eight Supercharged

Pour le plaisir des amateurs, l’Adventum Coupé est proposé d’origine avec un moteur dit classique mais qui a de vraies lettres de noblesse et que nous connaissons bien, le fameux V8 5.0 L Supercharged.
Sous le grand capot du Range Rover Coupé by Niels van Roij Design, nous retrouvons la version forte de 525 ch à 6.000 trs/min, 625 Nm à 2.500 trs. La motorisation est associée avec la BVA6 et la transmission intégrale permanente
Cet ensemble propulseur doit permettre à l’Adventum Coupé d’aller chercher la Vmax d’environ 225/230 km/h et de passer de 0 à 100 km/h en moins de 5.4 secondes dans le luxe et la volupté de l’habitacle.
Le carrossier néerlandais installé à Londres précise que son Adventum Coupé peut être motorisé en fonction des choix des clients et les blocs V8, V6, V6 Hybride et Diesel peuvent prendre place sous le capot du grand SUV à deux portes.

Niels van Roij Design annonce avoir prévu l’assemblage d’une centaine d’exemplaires de ce nouveau Niels van Roij Design Adventum Coupé. Il sera facturé quelques 270.000€ HT l’unité (324.000€ TTC) hors options et personnalisation.

Via Niels van Roij Design.

Articles similaires
ActualitéEconomieMobilités urbaines et d'avenirVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Groupe Renault/E.Leclerc : Un contrat pour plusieurs milliers de véhicules électriques

ActualitéSport automobileVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Audi : Fin de l'engagement en Formule E, place au Dakar et peut être à l'Endurance

ActualitéSport automobilevie des marques

Ferrari 488 GT Modificata : Pour les membres du Ferrari Club Competizioni GT

Actualitévie des marques

Bugatti Chiron Sport "Les Légendes du Ciel" Edition Limitée

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *