Actualitévie des marques

Mini Countryman : la version faceliftée se dévoile

La plus grosse ou la plus grande des Mini (4.31 m de long) profite du printemps 2020 et de sa moitié de vie pour se refaire une petite beauté, faire évoluer sa dotation en équipements et adapter ses motorisations aux règles environnementales européennes afin de ne pas pénaliser financièrement le groupe BMW en fin d’année.
Voici la Mini Countryman restylée 2020.

Un restylage à minima

Née en décembre 2016, la seconde génération a très vite trouvé ses marques sur le marché et retrouvé la clientèle qui avait apprécié la première version du SUV signé Mini.

Le restylage 2020 donne dans le subtil et il faudra un oeil avisé pour distinguer une version d’avant d’une version d’après.
A l’avant, on découvre un nouveau bouclier qui est entièrement redessiné qui se fait plus massif en apparence et qui intègre deux ouïes verticales aux extrémités et une pseudo protection avant peinte en gris alu satiné.
Le dessin renouvelé des boucliers a fait prendre à la Countryman près de 2.0 cm de plus en longueur qui, avec 4.31 m de longueur est un véhicule du segment C.
Pour sourire, sachez qu’entre une Austin Mini originelle de la période 1959-2000 et cette Mini Countryman restylée de 2020, la différence de longueur est de… 1.26 m !
La calandre est elle aussi revue dans le dessin de sa grille qui est désormais en une seule partie. L’ensemble fait moins sportif mais surement plus solide, plus SUV.
Si le dessin externe des phares n’est pas modifié, l’interne évolue notamment du fait de l’arrivée de l’éclairage « Full led ».

Le profil du SUV reste le même et seules quelques jantes au style renouvelées ferait la distinction entre une Mini Countryman du monde d’avant et une du monde d’après.

A l’arrière, la principale évolution visible est l’arrivée des feux « Union Jack » déjà présents sur le reste de la gamme mais les plus attentifs auront remarqué un bouclier arrière retouché avec des catadioptres verticaux agrandis et une fausse protection de soubassement gris alu intégrée à la jupe arrière.

Selon le modèle, le SUV Countryman est équipé de série de jantes en alliage léger de 16 ou 17 pouces mais des jantes alu en 18 et 19 pouces sont disponibles en option ou en post-équipement dans la gamme d’accessoires d’origine.
La nouvelle gamme d’options propose les nouvelles jantes en alliage léger de 17 pouces « Channel Spoke Black », ainsi que des jantes alu en 19 pouces baptisées « Turnstile Spoke bicolores ».
Le nuancier 2020/2021 propose deux nouvelles teintes métallisées, White Silver et Sage Green et Pack Piano Black étendu permet de remplacer les chromes par du noir brillant.

Quelques détails

Place au numérique et à la connectivité « active »

A  bord l’esprit « sportivo-luxuo-champêtre » est toujours de la partie avec de nouvelles selleries et quelques petits détails de finition qui ont évolué.
Les cuirs Chester Indigo Blue et Chester Malt Brown, apparus il y a peu dans l’offre Mini, sont proposés en option et viennent compléter l’offre « standard » en matière de sellerie.
On retrouve la banquette arrière 40/20/40 et le volume du coffre reste inchangé puisqu’il annonce une capacité qui va de 450 à 1.390 dm3 même sur la version hybride.
Le principal changement est à chercher du coté de la planche de bord en partie redessinée. Le bandeau décoratif passe désormais en dessous du système d’infotainment central et il intègre les commandes de la climatisation. Les aérateurs prennent une nouvelle forme aplatie tout aussi esthétique que l’ancien dessin « plié ».
On note l’adoption d’un (mini) combiné porte-instruments avec écran numérique en 5 pouces (12.5 cm) en remplacement de la version analogique qui était présente jusqu’à maintenant.
Ce nouveau combiné semble d’ailleurs emprunté à la Mini John Cooper Works GP.
Si on le comprend sur une voiture très sportive qui doit grappiller des grammes ici et là, sur cette Countryman, il fait plus cheap qu’autre chose.
On veut bien comprendre que Mini et le groupe BMW veulent gratter des euros ici et là, mais ce combiné apparaît ici mal choisi et proche du fameux cheveux sur la soupe.
Le système d’infotainment est remis à jour et profite de nouvelles fonctionnalités tout en proposant une connectivité améliorée à ceux qui ne peuvent conduire sans être en lien avec le monde extérieur. L’unité d’info-divertissement offre désormais une commande vocale qui permet de gérer les fonctionnalités présentes sur l’écran central.
La Mini Countryman est désormais connectée en permanence et intègre, en combinaison avec le Pack Technology disponible en option, l’assistant vocal Amazon Alexa.
Celui-ci offre un accès au service Information Trafic en Temps Réel ainsi qu’à la plateforme Internet Mini Online et à un pré-équipement pour Apple CarPlay.

Mini précise par ailleurs que de nouvelles possibilités de personnalisation seront offertes aux acheteurs.

Disparitions, évolutions et baisses de puissance

La partie mécanique fait elle aussi sa petite évolution. Ainsi on note la disparition de la version de base essence One à moteur 1.5 L 102 ch ainsi que celle des boîtes mécaniques sur les versions diesel associées avec la transmission ALL4.

Alignement sur le SUV BMW X1 oblige, les motorisations de la grande Mini évoluent et certaines enregistrent d’entre elles enregistre une baisse de leur puissance afin de répondre aux exigences strictes de la norme antipollution Euro 6d-Temp.

Ainsi, la Mini Countryman Cooper S voit son L4 2.0 L Turbo passer de 192 à 178 ch.
La version hybride rechargeable Cooper SE en perd 4 ch et voit sa puissance chuter de 224 à 220 ch en puissance cumulée.
Cette puissance est répartie d’une nouvelle manière puisque le L3 1.5 L Turbo passe de 136 à seulement 125 ch tandi que le moteur électrique installé au niveau gagne 5.15 kW (7 ch).
Étonnamment, le L3 1.5 L Turbo des versions Cooper reste à la puissance de 136 ch alors que le même bloc installé sous le capot des BMW annonce désormais 140 ch.
Enfin, une batterie lithium-ion d’une capacité maximale de 10 kWh assure au nouveau SUV Mini Cooper SE Countryman ALL4 restylé une autonomie comprise entre 44 et 52 km en mode 100% électrique.

La Mini Cooper SE Countryman ALL4 est équipée de série d’une boîte Steptronic à 6 rapports.
En revanche, une nouvelle boîte Steptronic à 8 rapports équipe désormais de série les versions Cooper Countryman ALL4, Cooper D Countryman ALL4, en plus de la Mini Cooper S Countryman ALL4, de la Mini Cooper SD Countryman et de la Mini Cooper SD Countryman ALL4. Cette boîte est également disponible en option pour le SUV Mini Cooper D Countryman.
Pour toutes les autres variantes du modèle, une DCT Steptronic à double embrayage avec 7 rapports est proposée en option en alternative à la BVM6 de série.

Le détail des chiffres (performances, consommations, émissions) par version :

Après les versions « Oakwood » et « Longstone », Mini France propose dès le lancement le SUV Countryman restylé en Édition Northwood qui s’inspire des décors authentiques de la ville anglaise éponyme de l’île de Wight et lieu de villégiature de la Reine Victoria.
Cette version se singularise par une belle dotation en équipements qui inclut les éléments suivants :

  • Accès confort sans clef
  • Accoudoir central avant
  • Banquette arrière coulissante (sauf sur Cooper SE)
  • Caméra de recul
  • Ciel de pavillon anthracite
  • Climatisation automatique bi-zone
  • Commande électrique du hayon de coffre
  • Connectivité avancée et recharge par induction
  • Inserts décoratifs Piano Black
  • Jantes en alliage 17 » design « Chanel Spoke Black »
  • Kit éclairage
  • Kit rangement • Pack Mini
  • ALL4 Line Exterior (omission possible)
  • Pack Connected Navigation
  • Projecteurs antibrouillard avant à leds
  • Projecteurs Full leds à faisceau directionnel à fond noir
  • Radars de stationnement avant et arrière
  • Rails de toit Piano Black ou argent (omission possible)
  • Rétroviseurs extérieurs rabattables électriquement
  • Sièges avant sport avec Sellerie simili cuir Carbon Black
  • Système de manœuvres automatiques
  • Tapis de sol en velours
  • Toit ouvrant panoramique en verre

La nouvelle Mini Countryman restylée en vidéo de promo

Les tarifs de la Mini Countryman restylée 2020

  • Essence
  • MINI Cooper Countryman 136 ch à partir de 29.400€
  • MINI Cooper Countryman ALL4 136 ch à partir de 33.600€
  • MINI Cooper S Countryman 178 ch à partir de 34.100€
  • MINI Cooper S Countryman ALL4 178 ch à partir de 38.300€ Hybride rechargeable
  • MINI Cooper SE Countryman PHEV ALL4 220 ch à partir de 40.600€
  • Diesel
  • MINI One D Countryman 116 ch à partir de 30.400€
  • MINI Cooper D Countryman 150 ch à partir de 32.400€
  • MINI Cooper D Countryman ALL4 150 ch à partir de 36.600€
  • MINI Cooper SD Countryman 190 ch à partir de 38.300€
  • MINI Cooper SD Countryman ALL4 190 ch à partir de 40.300€

Les tarifs Mini Countryman Édition Northwood

Essence

  • MINI Cooper Countryman 136 ch Édition Northwood : 36.200€
  • MINI Cooper Countryman ALL4 136 ch Édition Northwood : 40.400€
  • MINI Cooper S Countryman 178 ch Édition Northwood : 39.800€
  • MINI Cooper S Countryman ALL4 178 ch Édition Northwood : 44.000€
  • MINI Cooper SE Countryman ALL4 220 ch Édition Northwood : 45.500€
  • Diesel
  • MINI One D Countryman 116 ch Édition Northwood : 37.200€
  • MINI Cooper D Countryman 150 ch Édition Northwood : 39.200€
  • MINI Cooper D Countryman ALL4 150 ch Édition Northwood : 43.400€
  • MINI Cooper SD Countryman 190 ch Édition Northwood : 44.000€
  • MINI Cooper SD Countryman ALL4 190 ch Édition Northwood : 46.000€

Cette nouvelle version restylé du SUV Mini Countryman est d’ores et déjà proposée au catalogue du constructeur. Elle peut donc être commandée en concession ou via le site Mini France.

Via Mini, Youtube.

Articles similaires
ActualitéAutour de l'automobileCollection, anciennes et histoirevie des marques

Classic Days 2020 : Ce fut un bon week end

ActualitéCommunicationvie des marques

Wayne Anthony Griffiths, probable futur patron de Seat

ActualitéNon classévie des marquesVUL, Vans, Fourgons

Suzuki Jimny 2020 : Il revient en version VUL... sans malus

Actualitévie des marques

Skoda Kodiaq RS : 18 mois et puis s'en va !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *