Actualitévie des marques

Mercedes-Benz : Le futur roadster SL comme successeur de l’AMG GT Roadster

A qurlques mois de sa présentation, la huitième génération de la Mercedes-Benz SL (R232) poursuit activement sa mise au point dans le nord de l’Europe depuis quelques semaines.
La firme à l’étoile est actuellement dans la dernière phase du développement de son prochain roadster de luxe sur les routes enneigées de Suède pour y tester la résistance de la capote au froid mais aussi les performances et capacité de la nouvelle transmission intégrale 4Matic+.

4Matic+ et capote en toile au programme

Mercedes-Benz prépare donc l’arrivée de la nouvelle génération de la SL qui, pour la première fois depuis 70 ans ne sera pas une classique propulsion puisqu’elle aura dans son catalogue une version équipée de 4 roues motrices.
L’autre nouveauté sera le retour de la capote en toile qui avait été abandonnée en 2001 lors de la fin de vie de la version R129.
Si on en croit les derniers éléments, grâce à l’utilisation de la nouvelle plateforme modulaire, le futur roadster SL 2022 existera en 2 et 4 roues motrices mais aussi avec les moteurs L6 et V8 qui pourraient être proposés en versions hybrides (micro-hybridation et hybridation rechargeable) pour mieux coller aux contraignantes normes européennes et à la demande du marché.
Bien évidemment, la BVA 7G-Tronic devrait être de la partie ainsi que les ADAS de dernière génération déjà vues sur la nouvelle Classe S.

Rationalisation de l’offre

Nous l’avons tous remarqué, depuis l’arrivée d’Ola Kallenius à la tête du groupe automobile allemand en remplacement de Dieter Zetsche, les choses ont changé et l’actuel patron suédois de Mercedes-Benz veut à tout prix rationaliser la production du groupe mais aussi son offre client.
Alors que Zetsche avait au fil des ans élargi la gamme, Kallenius cherche désormais à la réduire (sauf pour l’offre EQ) notamment en diminuant le nombre de modèles existants.
A l’avenir chez Mercedes, on veut éviter les « doublons » au sein de la gamme ainsi que les modèles dits de niche qui font plaisir à quelques un mais qui se vendent en petite quantité ou mal tout en impactant la rentabilité de l’entreprise.
Avec l’arrivée du nouveau roadster SL, nous nous trouvons dans la situation d’un possible doublon qui ne correspond pas à la récente politique de la marque.
Ainsi, il y a quelques jours, lors de la présentation de la future gamme AMG, Philipp Schiemer, le boss de la filiale sportive installée à Affalterbach a précisé les projets d’avenir en expliquant notamment que le prochain roadster SL allait pousser vers la sortie l’actuel roadster AMG GT né en 2016.
Au delà d’une philosophie très proche (2 places, capote en toile et moteur V8 Biturbo), notamment en version AMG, une offre faite de deux modèles ne semble plus avoir de sens plus puisque c’est quasiment la même clientèle qui est visée par ce type de voiture. On ajoutera à cela, l’impact de la crise économise et la nécessité pour les marques à engranger de la trésorerie, essentiellement pour développer les modèles électriques et les technologies qui vont avec.

Si la Mercedes-AMG GT Roadster va quitter la gamme dès l’arrivée du nouveau SL, il n’en sera pas de même pour le coupé AMG GT qui va perdurer car il n’est pas prévu pour l’instant de nouveau coupé sportif haut de gamme.

Un dossier Mercedes-Benz SL R232 à suivre dans les prochains mois.

Via Mercedes-Benz, AMG.

Articles similaires
ActualitéVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Audi A6 e-tron Concept : L'avenir des berlines Sportback passera par l'électricité

Actualitévie des marques

Renault Mégane : Existe désormais avec un moteur 1.0 L TCe

ActualitéCommunicationvie des marques

Ford : Bientôt des "Bronco Stores" aux Etats Unis

Actualitévie des marques

Ford Ranger Stormtrak & Wolftrak : Deux nouvelles versions pour 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *